Comment financer la numérisation de la gestion de ses ressources humaines grâce aux aides de l’État ?

Fiche pratique | Publié le 07 février 2022 | Mis à jour le 25 juin 2022

La numérisation de la gestion des ressources humaines est une tâche complexe qui nécessite l'accompagnement d'un prestataire spécialisé. Pour aider les TPE et PME à supporter le coût de ce chantier l'état prolonge son aide en faveur de l’accompagnement RH proposée aux TPE-PME jusqu'à juin 2022.

Photo illustrative
John Schnobrich - Unsplash Licence

La numérisation de la gestion des ressources humaines est un des piliers de transformation numérique de l’entreprise. Les Systèmes d’Information de gestion des Ressources Humaines (SIRH), longtemps réservés aux grandes entreprises, sont aujourd’hui accessibles aux TPE PME. Cet article explique les avantages du SIRH et présente les acteurs et les aides à la numérisation de la fonction ressources humaines.

Le cœur de la gestion des ressources humaines pour une petite entreprise c’est la gestion de la paie et des déclarations sociales liées.

Choisir et déployer une solution de gestion des ressources humaines, en dépit de la facilité offerte par le SAAS, nécessite un accompagnement de la part d’un consultant ou d’un expert. Nous vous proposons en fin d'article des pistes pour en identifier. 

Se faire accompagner a un coût : profitez de la prolongation de l'aide de l’État en faveur de l’accompagnement RH proposée aux TPE-PME.

La prise en charge, qui concerne toutes les entreprises de moins de 250 salariés, peut aller jusqu’à 100% de la prestation !

Financer la numérisation de sa fonction RH avec l’aide pour les prestations de conseil en ressources humaines (PCRH)

Depuis 2016, l’Etat a mis en place une aide pour financer les « prestations de conseil en ressources humaines » (PCRH). Ce dispositif  a pour but de sensibiliser et d’accompagner, la professionnalisation et l’outillage des TPE PME en matière de ressources humaines.

Initialement prévu pour s’arrêter en décembre 2021, il vient d’être prolongé jusqu’au 30 juin 2022.

Les entreprises peuvent mobiliser la prestation pour trouver l’appui et les conseils nécessaires pour structurer et professionnaliser leur fonction RH ou pour organiser une mutualisation de certaines compétences, notamment RH, avec d’autres entreprises.

L’intervention du prestataire peut prendre la forme d’un accompagnement :

  • court de 1 à 10 jours d’intervention permettant de réaliser un « diagnostic-action »
  • approfondi de 10 à 20 jours

Les deux accompagnements sont cumulables. La durée maximale de la prestation prise en charge ne peut excéder 30 jours.

L’aide permet de cofinancer de 50% à 100% de la prestation d’un prestataire spécialisé dans l’accompagnement RH et bénéficiant d’une expertise avérée.

Le montant maximal de prise en charge est plafonné à 15.000€ HT par entreprise ou collectif d’entreprises.

Profitez des opportunités de cofinancement !

Le cofinancement par les OCPO, organisme professionnel ou interprofessionnel, chambres consulaires ou autres est fortement encouragé afin de limiter le reste à charge des entreprises qui sont déjà gravement touchées par la crise sanitaires.

Julien Karachehayas | Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Dans la même thématique

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information