Une entreprise de coiffure poursuit sa croissance avec le numérique en dépit du contexte économique

Témoignage | Publié le 30 avril 2024 | Mis à jour le 04 juillet 2024

Photo illustrative

Laure Kraemer dirige Epi'Tête, une entreprise qui regroupe 4 salons de coiffure situés dans les environs de Bar-le-Duc. Elle a déployé une stratégie numérique qui lui a permis de continuer faire croître son chiffre d’affaires dans un contexte difficile pour les coiffeurs. Elle est finaliste des Trophées numériques CPME 2024 dans la catégorie « Croissance ».

Chaque année, les Trophées numériques de la CPME, dont France Num est partenaire, distinguent des TPE et des PME qui ont su s’approprier les outils et les potentialités offertes par l’ère numérique pour grandir, développer les compétences de leurs salariés, acquérir de nouveaux marchés, attirer de nouveaux clients, réduire leurs coûts, développer leur notoriété, être vecteurs d’inclusion, etc.

Finaliste du Prix « Croissance » 2024 des Trophées numériques de la CPME

Cette année, le prix « Croissance » qui récompense l’entreprise qui a mis à profit le numérique pour développer son activité, conquérir de nouveaux clients ou de nouveaux marchés a sélectionné parmi les 3 finalistes Laure Kraemer à la tête de l'entreprise Epi'Tête qui regroupe 4 salons de coiffure situés dans les environs de Bar-le-Duc, dans la Meuse.

Laure Kraemer a doté ses salons de coiffure d'un site internet et a utilisé les réseaux sociaux pour gagner en notoriété. Sa stratégie numérique qui lui a permis de continuer faire croître son chiffre d’affaires dans un contexte difficile pour les coiffeurs. 

Tout à commencé il y a une dizaine d'années lors d'une réunion au cours de laquelle les collaborateurs s'interrogent sur le fait que l'entreprise ne dispose pas de présence en ligne sur le réseau social Facebook, très utilisé par les clients à l'époque.

Pour la dirigeante, c'est l’élément déclencheur de la transition numérique de la TPE. Elle commence à se doter d'une page Facebook avant d'investir dans un site internet, puis de créer une page Instagram.

Prix Croissance : Epi Tête

Une stratégie de numérisation payante

Le site internet permet de mettre en avant son savoir-faire et ses réalisations et de communiquer ses tarifs. Mais il offre aussi d'autres fonctions essentielles : 

  • la prise de rendez-vous qui contribue à attirer une nouvelle clientèle à l'aise avec le numérique qui apprécie de pouvoir réserver facilement et à toute heure ;
  • le click and collect qui permet d'augmenter la vente de produits capillaires et de bonds cadeaux. 

Les réseaux sociaux aident à augmenter la notoriété des salons de coiffure. 

Pour faire le lien entre les pages de réseaux sociaux et les salons de coiffure, des barres de comptage d'abonnés ont été installées. Elles permettent d’afficher en temps réel le nombre d’abonnés à un compte. C'est très ludique et pousse les clients à s'abonner. 

Les campagnes marketing par email l'envoi d'un lettre d’information sur l’actualité du salon participent à fidéliser les clients et à les faire venir au salon. 

Cette stratégie numérique a fourni de très bons résultats : le chiffre d'affaire de l'entreprise est en progression de 10% chaque année alors que le marché de la coiffure est plutôt en baisse

Pour Laure Kraemer ces résultats prouvent l'importance du numérique. Elle compte d'ailleurs continuer sur sa lancée. Elle prévoit prochainement

  • de fournir des tablettes aux coiffeurs pour qu'ils les utilisent dans le cadre des diagnostics avec les clients pour les aider à définir leurs attentes ;
  • de renforcer sa présence sur le réseau social TikTok, pour toucher ses clients et prospects les plus jeunes ; 
  • d'augmenter la fréquence des campagnes marketing qui sont très efficaces. 

Des accompagnements proposés par plusieurs acteurs

L'entreprise a bénéficié, pour monter en compétences, de formations dispensées par les chambres consulaires et aussi d'offres d'accompagnement proposées par les marques avec lesquelles elle travaille. 

Elle reconnait aussi que ses salariés les plus jeunes, plus à l'aise avec le numérique, en particulier les réseaux sociaux, ont favorisé l'appropriation de ses nouveaux outils. 

Pour créer le site internet la dirigeante a été aidé par sa sœur. Elle s'est appuyée sur une plateforme de création de site, qui permet de générer un site web sans avoir à coder.  

Coiffeurs, découvrez toutes les solutions pour passer au numérique

Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Dans la même thématique

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information