Rendre accessible les données des produits alimentaires : une transparence indispensable pour les TPE PME de l’agroalimentaire

Dossier | Publié le 29 mai 2024 | Mis à jour le 18 juin 2024

Rendre accessible à tous les données relatives aux produits agroalimentaires permet aux entreprises du secteur de répondre à la demande de transparence des consommateurs, valorise l’entreprise et la qualité de ses produits, facilite le contrôle de la qualité des données en ligne et contribue à initier une démarche pour améliorer leur composition. Ce dossier vous explique comment faire pour partager les informations de vos produits.

Photo illustrative
© Open Food Facts

Ce dossier, corédigé par Open Food Facts, Activateur France Num et France Num, explique pourquoi et comment les entreprises de l’agro-alimentaire peuvent tirer parti de cette dynamique en faveur de la transparence alimentaire en partageant de façon active les données de leurs produits plutôt que de laisser les consommateurs le faire à leur place. 

Précurseur de ce mouvement, l’association Open Food Facts, véritable « Wikipédia de l’alimentation », répertorie et met en ligne sous licence ouverte, depuis 2012, les informations des produits mis en vente dans le secteur alimentaire. La philosophie d’Open Food Facts est de se servir de la transparence comme levier pour avoir un impact systémique sur l’offre alimentaire.

Pourquoi adopter une démarche de transparence ?

De fortes attentes de la part des consommateurs en matière de transparence alimentaire

Les consommateurs français s’intéressent de plus en plus à la question de l'alimentation, tant pour des raisons de santé publique que pour son impact environnemental. Ils sont de plus en plus attachés à la qualité et à la traçabilité des produits alimentaires qu’ils achètent. Selon une étude Salsify (lien en fin d'article) :

  • 83 % des Français s’informent sur les produits alimentaires ;
  • 76 % scrutent désormais la composition des produits.

Pour pouvoir évaluer la qualité d’un produit et faire des choix plus éclairés, les consommateurs réclament davantage de transparence. Ils sont de plus en plus attentifs à la provenance, à la composition ou encore à l'impact environnemental des produits. Un constat partagé par le Panorama des industries agroalimentaires 2022, pour qui les préoccupations des consommateurs sont variées « : caractéristiques nutritives, garantie de qualité de fabrication, origine (multiplication des produits vantant la proximité vis-à-vis des consommateurs), bonnes conditions d’élevage, respect de l’environnement, lutte contre le réchauffement climatique, rémunération des agriculteurs, etc. ». 

De plus en plus de consommateurs utilisent leur smartphone quand ils font leurs courses pour scanner dans les rayons des magasins les produits alimentaires. Ainsi 23 % des français déclarent utiliser régulièrement des applications de notation alimentaire comme Open Food Facts, Yuka ou QuelProduit de l'UFC Que choisir, pour en savoir plus sur les produits, avant de décider de les acheter. 

La multiplication d’applications d’aide à l’achat alimentaire témoigne de la forte demande de la part du public. En plus des 3 applications citées plus haut, qui sont les plus utilisées on peut citer par exemple les applications BuyorNot, Etiquettable, My Food Story, myLabel, ScanUp, etc.

En favorisant l'accès à des informations à jour, précises et complètes, les entreprises rassurent les clients et établissent un lien de confiance qui favorise la fidélité à la marque.

« 90% des consommateurs attendent des marques qu’elles s’engagent et les aident à mieux consommer. »

Yves Puget

Face à cette situation, il est impératif d’agir et d'apporter plus de transparence dans l’industrie agro-alimentaire

Cette approche représente un levier efficace pour faire changer les comportements et favoriser une démarche vertueuse de l'ensemble des parties prenantes.

L’affichage environnemental, selon l'Ademe, vise ainsi à soutenir à la fois l’écoconception et l’évolution des pratiques alimentaires. C’est un outil utile pour les consommateurs et les producteurs, et qui contribuera à la transition écologique. 

Open Food Facts

Des obligations légales croissantes en faveur de la transparence des produits alimentaires

Un certain nombre d'obligations s'imposent aux fabricants du secteur de l'agroalimentaire en matière d'information du consommateur : 

  • Le règlement INCO (information des consommateurs sur les denrées alimentaires) impose  aux professionnels impose un certain nombre de mentions devant figurer obligatoirement sur l’emballage, telles que par exemple, la liste des ingrédients, les allergènes, la quantité de certains ingrédient ou catégories d'ingrédients, le numéro du lot de fabrication, l'origine pour certaines denrées alimentaires, l’origine  de  l’ingrédient  primaire, la déclaration nutritionnelle peut être complétée, à titre volontaire, par le Nutri-score, etc. 
     
  • La loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire) concernant les caractéristiques des emballages de produits alimentaires telles que par exemple l'incorporation de matière recyclée, l'emploi de ressources renouvelables, la durabilité, la compostabilité, la recyclabilité, la présence de substances dangereuses, de métaux précieux ou de terres rares, etc. 

Dans ce contexte d'obligations croissantes en faveur de la transparence, imposées aux acteurs de l'agroalimentaire, adopter une démarche proactive de partage des données de ses produits agroalimentaires contribue à accélérer la mise en conformité des TPE et PME

Par exemple, pour se conformer au futur cadre d'affichage environnemental, les fabricants peuvent se préparer en réalisant d'ores et déjà le travail de collecte et de partage des données sur les composantes des emballages et les consignes de tri. 

Quels sont les avantages de partager les données relatives à ses produits agroalimentaires ? 

Au-delà des obligations auxquelles elles doivent se conformer, le partage des données relatives à leurs produits offre des avantages tangibles aux entreprises de l'agroalimentaire. L'adoption de l'approche en faveur de la transparence contribue en effet à améliorer la réputation de l'entreprise, différencier la marque sur le marché, améliorer la relation-client et fidéliser les clients et stimuler l'innovation. 

« Face à cette demande croissante de traçabilité et de garantie, la maitrise des données par les entreprises est la clé de leur maintien sur certains marchés, voire d’un avantage concurrentiel par l’utilisation innovante qu’elles seront capables d’en faire » estime ainsi le Panorama de l’industrie agroalimentaire 2022

Améliorer l’image de son entreprise et de ses produits et rassurer le consommateur

Les consommateurs ont tendance à privilégier les entreprises ouvertes et honnêtes sur leurs pratiques et leurs produits. Ces fabricants renforcent ainsi la réputation de l'entreprise.

Choisir la voie de la transparence offre un avantage concurrentiel important dans un marché saturé. En partageant des données détaillées, les fabricants se démarquent comme des acteurs sérieux et authentiques, et soignent leur image de marque par rapport à la concurrence.

La transparence agit concrètement sur l’acte d’achat du consommateur. Ainsi selon l’étude Salsify “Comment l’exigence de transparence des données produit agit sur les décisions des acheteurs européens” – 2021 (pdf ; 23 p. ; 6,41 Mo)

  • 54 % déclarent avoir renoncé à un acte d’achat par manque d’informations ;
  • 45 % des français abandonnent leur panier lorsque les informations sur le produit semblent insuffisantes. 

Contrôler la qualité des données relatives à ses produits alimentaires

Agir en faveur de la transparence c’est aussi l'opportunité de reprendre la main sur la diffusion des données de ses produits. Avec des plateformes collaboratives comme Open Food Facts, les informations sur les produits sont renseignées majoritairement par les consommateurs ce qui implique que les photos ne mettent pas toujours les produits en valeur (prise de vue floue, main du consommateur visible, éclairage sombre, etc.) et les informations ne sont pas toujours complètes ou à jour (varie en fonction de la popularité des produits).

En assurant vous-même la diffusion de ces données vous vous assurez que les informations pour les consommateurs sont fiables, à jour, mais aussi que la présentation de vos produits (descriptifs et visuels) est conforme à votre stratégie de communication

Bon à savoir : généralement, les données partagées par le fabricant, une fois validées, sont protégées de toute modification de la part des consommateurs pendant un an. 

Initier une démarche d’amélioration continue de ses produits alimentaires

La transparence favorise aussi l'amélioration continue des produits alimentaires. En fournissant des informations détaillées sur les ingrédients et les méthodes de production, les fabricants ont davantage tendance à initier une démarche d'innovation et d'amélioration constante de la qualité des produits - tant sur le plan nutritionnel que sur l’impact environnemental.

Comment faire en pratique pour partager ses données agroalimentaires ?

Pour partager vos données produits afin de les rendre accessibles via les applications de scans dédiées aux consommateurs, plusieurs solutions gratuites s'offrent à vous. Certaines offres sont intégralement gratuites, quand d'autres proposent un modèle mixte qui mêlent des fonctionnalités gratuites et d'autres payantes. 

Open Food Facts : la solution la plus ouverte 

Open Food Facts dispose d’une plateforme gratuite et dédiée aux professionnels de toute taille (TPE, PME comme grands groupes). Créé en 2012, cette application pionnière de la transparence alimentaire :  

  • compte plus de 80 000 contributeurs (étant un projet collaboratif et open source) ;
  • référence plus de 3 millions de produits alimentaires  ;
  • diffuse ses données via plus de 300 applications et services dans plus de 180 pays ;
  • est utilisée par plus de 3 millions d'utilisateurs uniques par mois ;
  • a accompagné plus de 2700 petites et grandes marques à partager les données de leurs produits avec les consommateurs, via Open Food Facts Pro, sa plateforme dédiée aux professionnels.

Elle permet à tous d’accéder : 

  • au Nutri-Score qui aide les consommateurs à identifier les produits les plus favorable à la santé ;
  • à l'Eco-Score qui rend compte de l'impact environnemental des produits alimentaires ;
  • et à la classification NOVA qui établit le degré de transformation des produits alimentaires.

L'utilisateur peut aussi définir ses préférences alimentaires pour privilégier ou bannir certains produits. Par exemple, un consommateur intolérant au gluten verra un bandeau rouge et un score de correspondance de 0% s'il scanne un produit contenant de la farine de blé. 

Pour améliorer la diffusion des données de vos produits agroalimentaires et leur qualité

Open Food Facts permet d'importer les données de vos produits en masse, ainsi que leurs photos pour présenter aux consommateurs des données à jour et rendre vos produits visibles sur internet, dans Open Food Facts et les services qui réutilisent ses données.

 En dehors bien sûr de l'application  Open Food Facts elle-même, on peut citer parmi les applications les plus connues (téléchargées plus de 50 000 fois) : Le Secret du Poids, Phenix, Additifs alimentaires, Nutrition Score - Scan produits, EthicAdvisor, QuelProduit (de l’UFC Que Choisir), Scan Eat ou encore Tous Anti Inflation

Plusieurs outils de détection d’erreur sur la qualité des données sont disponibles sur la plateforme Pro d’Open Food Facts, ce qui permet de fiabiliser la donnée avant publication auprès des consommateurs. La plateforme détecte automatiquement plus de 180 points de vérification et vous signale les éventuels problèmes.

Pour faciliter la compréhension par les consommateurs des caractéristiques de vos produits  

Afin d'aider vos clients, en quête de transparence, à évaluer l’impact des produits alimentaires plus facilement, Open Food Facts permet de calculer automatiquement le Nutri-Score de vos produits, leur classification NOVA ainsi que leur Eco-Score, indicateur d’impact environnemental. 

Pour initier une démarche d’amélioration continue

Open Food Facts Pro aide les fabricants à identifier les opportunités pour améliorer la qualité de leurs produits et leur notation

La solution permet de positionner la qualité de ses produits par rapport aux produits similaires pour identifier vos produits ayant un moins bon profil nutritionnel que les produits similaires du marché. L'outil indiquera par exemple : “12 de vos produits sont très sucrés par rapport à la moyenne de la catégorie”

Elle peut aussi aider les fabricants à améliorer la qualité de leurs produits en indiquant ce qui peut être changé dans leur composition. Les recommandations en faveur d'une réduction raisonnable du sucre, du sel ou des acides gras saturés peuvent par exemple indiquer : "Réduisez de 2 % le sel et votre Nutri-Score passera de C à B". 

Pour améliorer sa visibilité et la gestion de sa relation client

Open Food Facts contribue a améliorer la gestion de votre relation client. La solution vous donne la possibilité de faire apparaître les coordonnées de vos services consommateurs et de votre service commercial. Cela permet à ces acheteurs qui consultent Open Food Facts de vous contacter directement pour vous partager leurs retours. Ce canal de communication avec vos clients favorise la proximité avec les consommateurs de vos produits et contribue à une dynamique d’amélioration continue de vos produits.

Il est aussi possible d’ajouter sur votre page produit Open Food Facts un lien vers votre site e-commerce pour permettre aux consommateurs d’acheter vos produits via votre site.  

Enfin, Open Food Facts qui est disponible dans plus de 50 langues, permet de renseigner les coordonnées et le site web de sa marque, ce qui contribue à vous donner de la visibilité auprès de vos prospects professionnels (B2B) à l'international pour trouver de nouveaux clients à l'export. 

Contribuer à Open Food Facts en tant que fabricant

Partager ses données produits en tant que fabricant est simple et gratuit avec Open Food Facts. Une fois votre compte professionnel crée vous pouvez : 

1. Alimenter la base manuellement via l'espace professionnel (à privilégier si votre portefeuille de produits est inférieur à 15 références) 

2. Utiliser l'outil d'import via un fichier Excel modèle, fourni par Open Food Facts (option recommandée)

3. Transférer vos données en masse à partir de votre logiciel de gestion de catalogue produits type AGENA3000, Equadis, Bayard ou autre. Dans ce cas contactez producteurs@openfoodfacts.org

Les équipes d’Open Food Facts examinent vos données pour votre premier import. Si tout est conforme, vos produits seront intégrés dans Open Food Facts immédiatement. 

Open Food Facts pour les producteurs

Yuka : la solution la plus populaire

Yuka est l'application la plus utilisée avec 40 millions d'utilisateurs à travers 12 pays, dont plus de 8 millions en France.  Elle propose pour les 4 millions de produits référencés, dont 3 millions de produits alimentaires, un Éco-score. Ce code couleur simple : vert, jaune, orange permet de savoir si le produit est bon et par quoi vous pouvez le remplacer. 

La base de données produits Yuka est alimentée à la fois par ses utilisateurs et les marques et distributeurs qui peuvent lui transmettre directement leurs informations. Les fiches produits provenant directement des industriels ne sont plus modifiables par les utilisateurs une fois vérifiées par les équipes Yuka. 

Une partie des données de Yuka alimente la base de données Open Food Facts. Néanmoins, le fait d'être référencé dans Yuka ne vous garantit pas d'être référencé dans Open Food Facts. 

Utiliser les simulateurs de notation de vos produits 

Pour aider les fabricants Yuka met à leur disposition des outils en ligne pour évaluer la notation de leurs produits en renseignant leurs caractéristiques. Cela peut aussi aider les fabricants d'identifier des axes d'amélioration. Faites la simulation !

Contribuer à Yuka en tant que fabricant

Partager ses données produits en tant que fabricant est aussi simple et gratuit avec Yuka. Une fois votre compte professionnel créé vous pouvez : 

  1. Alimenter la base manuellement via le l'espace professionnel ;
  2. Utiliser l'outil d'import via un fichier Excel modèle, fourni par Yuka ;
  3. Pour transférer ses données en masse à partir de votre logiciel de gestion de catalogue produits il est recommandé d'utiliser la solution Salsifyde gestion des informations sur les produits (ou PIM pour Product information management). La plateforme permet aux marques d’adopter une stratégie multicanale pour améliorer la gestion de leurs données produit et d’optimiser l’expérience d’achat de leurs clients sur tous les canaux de vente : distributeurs, places de marché, réseaux sociaux, site e-commerce… 

Pour savoir comment contribuer lisez l'article :

Le conseil de l’expert

N'attendez pas !

La dynamique de transparence est imposée aux fabricants par les consommateurs, qui collectent les données des produits alimentaires de manière collaborative via des applications comme Open Food Facts. Plutôt que de faire preuve d'attentisme, les fabricants, ont tout intérêt à diffuser eux-même leur données pour maîtriser leur qualité et offrir aux consommateurs des informations fidèles et à jour, qui présentent vos produits et votre entreprise sous son meilleur jour.  

Référencez vos produits à la fois sur Yuka et Open Food Facts

Yuka ou Open Food Facts ? Sur quelle plateforme référencer ses produits ? Idéalement les deux ! Car les 2 plateformes sont complémentaires. Yuka est incontournable car c'est l’application la plus utilisée par les consommateurs. Mais Open Food Facts, au-delà de ses nombreux utilisateurs permet, grâce à sa politique de partage de ses données, d'être aussi référencé de façon automatique, par plus de 300 applications dédiées aux consommateurs. 

En savoir plus

 

Article rédigé par Open Food Facts, Activateur France Num. Open Food Facts est un projet collaboratif dont le but est de constituer une base de données libre et ouverte sur les produits alimentaires commercialisés dans le monde entier. Open Food Facts est disponible via un site web ou des applications pour mobiles. 

Julien Karachehayas | Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Dans la même thématique

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information