République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Recruter en ligne, une démarche importante dans la transformation numérique de vos entreprises

Compétences numériques et recrutement
Christina @ wocintechchat.com
Unsplash license

Face aux difficultés de recrutement vécues par les TPE et PME, le numérique présente de multiples avantages : plus rapide et moins coûteux, il permet d’accéder à un vivier de candidats élargi et facilite le processus de sélection. Comment réussir un recrutement en ligne et quelles plateformes choisir ?

Le recrutement en ligne, appelé aussi « e-recrutement » ou « recrutement virtuel » consiste pour une entreprise à utiliser internet pour identifier un grand nombre de candidats pertinents en vue de les embaucher. Généralement, les offres d’emploi sont publiées par les recruteurs sur le Web (sites internet, réseaux sociaux…) où les candidats présentent leur CV afin d’être contactés par les employeurs potentiels.

En dématérialisant une grande partie du processus de recrutement, de l’évaluation à l’embauche, l’entreprise gagne en rapidité, en efficacité tout en faisant des économies.

Le secteur qui connaissait déjà une forte croissance a encore gagné en importance depuis le début de la crise de la Covid-19 et avec l’accélération du télétravail. Les outils de recrutement en ligne sont devenus indispensables pour vous aider recruter de nouveaux collaborateurs.

L’utilisation du numérique prend d’autant plus d’importance qu’avec la crise sanitaire, les entreprises ne peuvent plus miser sur les salons et événements physiques comme les journées portes ouvertes.

C’est ce que confirme l'étude "Recrutement et crise sanitaire, analyse des transformations du secteur" (Opinionway pour Bruce) qui montre que 82% des entreprises ont dû adapter leurs méthodes de recrutement avec la crise sanitaire (93% pour la région parisienne). Pour les ¾ des employeurs interrogés, le numérique simplifie le processus de recrutement :

  • 84% jugent que c’est un gain de temps ;
  • 82% ont vus leurs échanges avec les candidats facilités ;
  • 82% ont élargis leur zone géographique de recrutement.

Ainsi, d’après une étude publiée en mars 2021 par Meteojob, 66% des recruteurs déclarent avoir intégré les outils digitaux dans leurs processus de recrutement depuis le début de la pandémie. Premier outil cité : l’entretien vidéo qui est utilisé par les trois quarts des recruteurs.

Cette fiche pratique fait le point sur les avantages de l’e-recrutement, présente une liste des solutions intéressantes et délivre des conseils pour vous aider trouver les talents dont votre entreprise a besoin !

Recrutement en ligne : un atout pour les TPE et PME

Selon une étude de Bpifrance Le Lab et Rexecode, 82% des TPE PME rencontrent des difficultés pour recruter et 74% d’entre elles estiment que la principale raison est l’insuffisance de candidatures adaptées. Elles déplorent que les postulants manquent de motivation et de compétences. Côté candidat, c’est la rémunération qui pose problème.

Si le recrutement en ligne est très largement utilisé par les grandes entreprises, ce n’est pas encore le cas des TPE PME dont les dirigeants ont encore souvent tendance à privilégier leur réseau de relations personnelles pour trouver des employés.

Pourtant le numérique constitue une solution efficace pour recruter et dénicher les perles rares.

Quels sont les avantages du recrutement en ligne ?

Le recrutement en ligne présente plusieurs avantages :

Un point fort du recrutement en ligne, c’est sa rapidité : diffusion instantanée de vos offres, réception rapide des candidatures, possibilité de faire passer des entretiens d’embauche à distance… Vous gagnez du temps dans vos recrutements. C’est un réel atout, en particulier dans les situations d’urgence.

La moitié des recruteurs interrogés par Meteojob déclare avoir recruté cette année de nouveaux collaborateurs sans les avoir rencontrés physiquement. Et pour 4 sur 10, la montée en puissance des solutions numériques a permis d'accélérer leur processus de recrutement.

Le numérique permet aussi de s’adresser à un vivier de candidats plus large, au-delà de sa zone géographique.

Grâce aux réseaux sociaux, il offre aussi la possibilité de toucher des salariés en poste, qui ne sont pas en recherche active, mais qui pourraient saisir une nouvelle opportunité professionnelle.

Ces caractéristiques en font donc un outil particulièrement intéressant pour identifier des profils pointus dans des bassins d’emplois éloignés des grands centres urbains.

L’utilisation de tests d’embauche pour vous aider à mieux cibler les candidats, proposé par certains sites de recrutement vous permet de gagner du temps précieux.

Majoritairement gratuit, l’e-recrutement vous dispense de passer par une agence de recrutement onéreuse.

Le numérique facilite aussi la sauvegarde des données de vos candidats et permet ainsi de plus facilement les réutiliser pour une campagne de recrutement ultérieure. Mais attention, si vous créez une base de données de candidats, prévoyez de leur demander au préalable leur accord.

Développer sa marque employeur

Publier ses offres d’emplois sur internet et les réseaux sociaux participe pleinement à l’image de l’entreprise : c’est une vitrine de votre dynamisme et de votre croissance. On parle de marque employeur.

La marque employeur désigne l’ensemble des problématiques d’image de marque liées à la gestion des ressources humaines et au recrutement d’une entreprise. Elle est de plus en plus valorisée par les entreprises, qui ont pris conscience de la nécessité d’investir pour mettre en œuvre une communication adaptée pour attirer et conserver les talents.

Il s’agit de rendre accessible aux candidats potentiels les informations sur les métiers, les salaires ou les conditions de travail de votre entreprise. En développant un discours transparent et attractif, sur votre culture de l’entreprise et vos engagements (notamment en termes de responsabilité sociétale des entreprises) vous contribuez à l’image de l’entreprise et augmentez vos chances d’attirer les meilleurs profils. Il faut souligner que les jeunes sont de plus en plus sensibles à la marque employeur. Ainsi d’après une récente étude réalisée par le cabinet Gartner auprès de 2 800 jeunes candidats, 65 % ont mis fin au processus de candidature après avoir découvert certains aspects du poste ou de l’entreprise qui leur déplaisaient

Bien qu’en concurrence avec les grandes entreprises pour recruter les talents, les TPE PME disposent d’atouts pour séduire les candidats. Un grand nombre d’entre eux cherchent des structures à taille humaine, offrant plus d'autonomie et de reconnaissance. Ainsi, selon un sondage réalisé par PageGroup, 42% des français trouvent que les conditions de travail sont plus agréables dans les petites structures que dans les grands groupes.

Quels sont les outils de recrutement en ligne ?

Avant de vous lancer dans le recrutement en ligne, il est conseillé de penser votre présence en ligne. Il est recommandé de :

  • posséder un site internet professionnel pour assurer la bonne visibilité de votre entreprise vis-à-vis de vos candidats
  • soigner votre image sur les réseaux sociaux professionnels.

De nombreuses solutions d’e-recrutement gratuites ou payantes, généralistes ou spécialisées existent.

Pour choisir la solution adaptée, commencez par identifier votre besoin et poser la problématique. S’agit-il d’un poste très qualifié ou peu qualifié ? Le profil recherché est-il rare ou non ? Risquez-vous de recevoir trop de candidatures ? Quelle est la situation de votre bassin d’emploi ? Répondre à ces questions vous permettra de définir une stratégie de publication.

Passage en revue des principales familles de solutions.

Votre site web

Soignez la présentation de votre entreprise, pour donner les informations utiles aux candidats et mettre en avant votre entreprise.

Créez une rubrique « Recrutement » pour publier vos offres et  communiquer sur la croissance de votre entreprise.

Rédigez des annonces complètes qui donnent le plus d’informations possibles : type de contrat, compétences requises, lieu de travail, horaires, etc… de façon à renseigner les candidats au mieux et éviter les qui pro quo.

N’hésitez pas à donner la possibilité d’envoyer des candidatures spontanées.

Les plateformes de recrutement

Les plateformes de recrutement généralistes constituent toujours le choix privilégié par les entreprises. Ces « job-board » permettent de diffuser vos offres d’emploi auprès d’une audience large. Avantage : la garantie de recevoir un nombre minimum de candidatures. Inconvénient : vous risquez d’être sollicité par un grand nombre de candidats, dont les profils ne correspondront pas nécessairement à votre recherche.

En fonction de vos besoins, n’hésitez pas à multiplier les publications sur différentes plateformes pour augmenter votre audience.

Pôle Emploi reste la référence et constitue le moyen le plus répandu pour diffuser votre offre. Le site regroupe les annonces de sites partenaires comme Meteojob, Monster ou APEC. Ce dernier est intéressant si vous cherchez à recruter spécifiquement un cadre.

Les agrégateurs d’offres comme Indeed, Jobijoba, Keljob ou RegionsJob permettent également de s’adresser à une très large audience. 

Si vous recherchez un candidat avec des compétences très spécifiques, il peut être pertinent d’utiliser une plateforme spécialisée. La majorité des secteurs d’activité dispose de sites dédiés :

D’autres sites s’adressent à des audiences spécifiques :

PMEjob s’adresse spécifiquement aux TPE et PME. Les annonces publiées sur ce site sont également diffusées sur les sites de Pôle Emploi, Jooble, Google Jobs etc.

Pour s’adresser aux jeunes diplômés, les sites comme La Relève, Student Job, Wizbii, Jobteaser ou Welcome to the jungle sont très intéressants. A noter : ils sont souvent orientés vers des candidats très qualifiés pour des PME innovantes ou des start-up.

Les sites des écoles ou des universités constituent aussi une source intéressante, en particulier pour les métiers pour lesquels la demande a tendance à excéder l’offre.

Pensez aussi aux sites des fédérations professionnelles qui proposent parfois un espace dédié à l’emploi, par exemple myCTC, site web du Comité professionnel de Développement économique Cuir Chaussure Maroquinerie Ganterie.

Les plateformes d’annonces gratuites, à l’instar du site Leboncoin, donnent aussi la possibilité de publier des offres d’emploi. Leur audience et leur capacité à cibler un territoire en font des outils qui peuvent être intéressants bien qu’ils risquent de générer un afflux de candidatures non conformes.  

Un certain nombre de sites permet de consulter leur CVthèque. Pas besoin de passer une annonce, vous pouvez consulter les profils des candidats et les contacter directement. Les CVthèques sont un bon moyen pour identifier des candidats dits passifs, c’est-à-dire qui ne sont pas en recherche active mais sont ouverts à de nouvelles propositions.

Les réseaux sociaux, un outil supplémentaire pour donner de la visibilité à vos annonces

Les médias sociaux sont plébiscités par les professionnels pour leur efficacité et leur performance. Plus de 90 % des recruteurs sont aujourd’hui actifs sur les réseaux sociaux et 29 % d’entre eux ont déjà recruté via ce canal.

Les réseaux professionnels LinkedIn ou Viadeo, son concurrent français constituent des outils indispensables. LinkedIn est incontestablement le plus utilisé. Il est privilégié par 79% des professionnels des ressources humaines. Ses fonctionnalités payantes permettent d’identifier efficacement des candidats en poste, qu’ils soient ou non en recherche active.

Si la version gratuite ne propose qu’un nombre limité de fonctionnalité pour un recruteur potentiel, elle propose néanmoins des possibilités à ne pas négliger.

La création d’une page entreprise sur LinkedIn donne de la visibilité à votre activité. Elle  offre aussi des fonctionnalités spécifiques que ne permet pas votre page de profil personnel.

Publiez gratuitement une offre d’emploi avec votre profil entreprise. L’offre apparaîtra dans les résultats de recherche des candidats même si elle ne bénéficie pas d’une mise en avant équivalente à une annonce payante. L’offre gratuite ne permet la publication que d’une seule offre d’emploi à la fois.

A côté de ces réseaux professionnels, Facebook et Twitter seront utiles pour relayer vos annonces. L’utilisation de mots dièses (hashtags) et les partages contribueront non seulement à la diffusion de votre annonce mais participeront aussi au développement de votre image de marque.

Afin de toucher certains profils jeunes qui n’utilisent pas les réseaux sociaux professionnels ou ne fréquentent pas souvent les sites d’annonces d’emplois, vous pouvez utilement partager vos offres d’emploi sur vos comptes de réseaux sociaux (Snapchat, Instagram, etc.) via une publication et/ou une « story ».

Par ailleurs, la recherche des candidats passifs via les réseaux sociaux semble très efficace pour les recruteurs, car 77% des personnes travaillant à temps plein sont ouvertes à un changement de poste. N'hésitez pas à rédiger un message personnalisé pour votre candidat potentiel et lui envoyer la description du poste à pouvoir. Même s’il ne s'intéresse pas à votre offre ou il n'est pas disponible immédiatement, vous pouvez lui demander à l'ajouter à vos contacts pour agrandir votre vivier de candidats.

Le e-job dating (la rencontre professionnelle en ligne), recruter comme une grande entreprise 

Si vous avez reçu plusieurs candidatures intéressantes, plutôt que de recevoir chaque candidat pour un entretien d’embauche traditionnel, vous pouvez opter pour un premier entretien en ligne, moins chronophage.

Le e-job dating, autrement dit la rencontre professionnelle en ligne est un entretien d’embauche en ligne « express » par visio-conférence. D’une durée comprise entre 10 et 15 minutes, elle va vous permettre de vous assurer de la qualité du candidat et de réaliser une première sélection.

Proposez ensuite aux candidats retenus un second entretien plus classique, en ligne ou en présentiel.

Cette approche vous permettra de gagner du temps et de diminuer le nombre de candidats qui ne se présentent pas aux entretiens.

De nombreux outils gratuits de visio-conférences existent. Les plus connus sont Teams, Zoom, Skype etc.

Pour faciliter l’organisation de votre e-job dating, vous pouvez utiliser des outils de prise de rendez-vous tels que Doodle et Framadate. Ils permettront aux candidats de se positionner sur les créneaux horaires que vous aurez définis.

Les conseils pour réussir un recrutement en ligne

D’après Julien André, directeur du développement du marché emploi chez Vivastreet, les TPE et PME sont aujourd'hui à l'origine de 70 % des créations nettes d'emplois. Pourtant, faute d’une démarche de recrutement suffisamment structurée et d’une visibilité suffisante de l’entreprise sur internet, la capacité à attirer les profils recherchés reste encore insuffisante.

Nous vous proposons ci-dessous quelques conseils pour réussir votre e-recrutement : 

  • La présentation de votre entreprise est très importante. Les candidats ne prennent pas au sérieux les annonces trop succinctes.
     
  • Soignez la description de votre structure et de votre activité. Donnez à voir votre dynamisme. Le but est de valoriser votre entreprise et de lui donner de la visibilité. Les formules accrocheuses de type « innovant de son secteur » ou « en croissance », ou les caractéristiques de la culture d'entreprise, tels que « autonomie », « possibilité d'évolution », permettent de gagner en attractivité.
     
  • Soignez la description des missions liées au poste. Une description détaillée est essentielle à son attractivité. Des éléments qualitatifs sont recommandés : le fait d'exercer des responsabilités, d’avoir des objectifs à atteindre avec des enjeux (développement d'un nouveau secteur, lancement de produit, etc.).
     
  • Multipliez les axes de communication : contacts professionnels, réseaux sociaux, site internet, sites de recrutement généralistes ou spécialisés, sites d'annonces gratuites…, vous aurez plus de chance de trouver vos futurs collaborateurs.
     
  • La plupart des TPE et PME ne disposent pas de processus de recrutement professionnel. Il arrive souvent que le patron d’une TPE soit également le responsable du recrutement. En tous cas, il est nécessaire d’avoir une adresse mail spécifique pour le recrutement (nom d’entreprise - recrutement) pour regrouper l’ensemble des candidatures.
     
  • Avant d'examiner les postulants, il faut avoir des critères précis pour identifier le futur collaborateur et les classer selon leur degré d'importance : expérience, diplômes, compétences clés, etc. Pour la sélection des profils, il faut étudier soigneusement le CV et la lettre de motivation pour trouver les profils les plus intéressants. Après un premier tri, il est possible de demander aux candidats présélectionnés de remplir un formulaire avec des questions en lien avec le poste proposé. Un entretien téléphonique de quelques minutes vous permet aussi de resserrer la sélection.
     
  • N’hésitez pas à chercher des conseils de recrutement auprès de la DIRECCTE de votre région. Elle est capable de vous fournir des renseignements concernant toutes les questions liées aux ressources humaines, touchant aussi bien au recrutement qu'à la formation de vos salariés.

· 

Imprimer

Voir aussi

Dossier
Compétences numériques et recrutement

Dirigeants de TPE et PME et leurs éventuels salariés, indépendants, micro-entrepreneurs, autoentrepreneurs, professions libérales, la formation professionnelle constitue un ingrédient essentiel pour passer au numérique ! Pour faire face aux coûts de formation, parfois importants pour une petite structure, différentes aides financières, sont à votre disposition selon votre statut. Elles permettent de financer en partie ou en totalité cet effort indispensable à votre transformation.

Fiche pratique
Compétences numériques et recrutement

Le recrutement d’un jeune qu’il soit fraichement diplômé ou en alternance peut être un atout pour la transformation de votre entreprise. Très adaptable, avec une réelle envie d’apprendre, il vous fera bénéficier de sa culture numérique, favorisera l’adoption de nouveaux modes de travail et participera ainsi à l’émergence d’une dynamique de modernisation. Dans le cadre du plan 1 jeune 1 solution, des aides exceptionnelles à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans et au recrutement d'alternants permettent actuellement de recruter à moindre frais. Profitez-en !

Contenu de formation
Compétences numériques et recrutement

Dirigeants d’entreprises : Apprenez à déployer facilement le numérique dans votre activité professionnelle. Inscrivez-vous à ce nouveau cours gratuit sur Internet pour découvrir ce que le numérique peut apporter concrètement à votre entreprise.