logo république française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

FacebookTwitterLinkedInYoutubeInstagramFacebook

Quelles sont les tendances du commerce de demain

Nouveaux usages client
étal de fruits et légumes
Chantal Garnier / Unsplash
Unsplash License

14 tendances qui orientent les commerces et boutiques dès aujourd'hui (par la CCI de Maine-et-Loire)

Où en est le commerce en 2020 ? Quel avenir pour les commerces de proximité ? Aujourd'hui, le commerce est refaçonné par bien des changements notables de la part des consommateurs et aussi par un contexte d'évolutions de la société dans le domaine, économique et dans le rapport aux territoires et institutionnels.

Le commerce de proximité est chahuté par différents paradigmes qui font que les acteurs économiques doivent aussi évoluer dans leur manière de penser les boutiques de demain et le rapport au client.

La CCI de Maine-et-Loire (49) propose une nouvelle édition de son livre blanc du commerce à partir des données 2019 de 4960 commerces du département analysées tout au cours de ce dossier passionnant :

Télécharger le dossier : Commerce : le grand bouleversement - Edition 2020 (40 pages, en PDF).

Quels changements en cours pour le commerce

Y sont notamment passés au crible :

  • les modes de consommation et les comportements d'achats,
  • la mobilité des clients et aussi des marchandises,
  • les changements dans les pratiques de commercialisation,
  • les technologies innovantes,
  • la gestion et les aspects fonctionnels,
  • l'animation commerciale locale et les politiques d'aménagement du territoire...

Tout ceci concourt à recomposer la réalité du commerce et même à le redéfinir.

Les chiffres clés du commerce dans le Maine-et-Loire sont indiqués en fin de dossier.

14 chapitres sont proposés  pour 14 réflexions et la transformation numérique du commerce y tient une place de choix.

Le commerce de demain en 14 tendances

1. Le commerce, un enjeu de politique publique

En 2020, c'est une problématique globale du modèle de développement, économique et sociétal, souhaité pour les territoires, qui doit animer les décideurs des collectivités.

2. Le commerce à l'heure du changement climatique

Il est aujourd’hui obligatoire pour tout commerçant désireux de répondre aux exigences des consommateurs en matière de développement durable et d'écologie, notamment sur l'aspect réduction des déchets et lutte contre le gaspillage.

Cela impacte directement les résultats financiers du commerce.

3. Urbanisme commercial : outils et leviers

Face à de nouveaux enjeux, les orientations et arbitrages en matière de développement commercial passent au 1er plan par la planification territoriale avec des très importants sur les modèles de distribution dans les 10 prochaines années.

Il faut anticiper et s'adapter en manière agile face aux évolutions des cycles commerciaux.

4. Facteurs urbains de commercialité : les clés du succès

Un centre-ville ou centre-bourg attractif et dynamique se construit méthodiquement en réponse à l’identification de facteurs urbains de commercialité qui vont créer les conditions les plus favorables d'attractivité commerciale.

5. Construction de surfaces en périphéries : une vision dépassée ?

Les constats de la saturation du marché (et des territoires) en termes de mètres carrés commerciaux sont là.

Les collectivités prennent la mesure de la perte de vitesse des centres-villes en parallèle d’un réel renouveau de la demande de proximité et d’une aspiration à des centres-villes dynamiques et vivants par les consommateurs.

6. Territoires ruraux : entre réinvention et difficultés structurelles

Le commerce rural est en mutation. En ligne de mire : le parcours de vie mouvant des utilisateurs plutôt que l’autonomie, figée, du territoire.

Les formats de commerces doivent être repensés pour répondre aux nouveaux modes de vie : il faut tenir compte des trajets pendulaires (quitte à fermer en heures creuses), se placer sur les flux de passages, et distinguer temps contraints (semaine) et temps de loisirs (week-end).

Pour être visible des consommateurs, les commerces ruraux doivent tirer parti de la communication en ligne : sites internet et réseaux sociaux pour nourrir la relation client (évènementiels périodiques, offres de réduction, fidélisation client...).

7. Horaires et mode de vie

Le client a une exigence d’immédiateté et d’autonomie, qui s’est renforcée avec le développement du commerce en ligne. Le commerçant doit adapter ses pratiques en conséquence, tout en équilibrant son modèle économique et social : challenge !

8. Ouverture le dimanche : un enjeu de société

La problématique de l’ouverture des commerces le dimanche est avant tout celle du type de société que les décideurs et les populations souhaitent pour les années à venir.

9. Commerçant entrepreneur : l'avenir est en réseau

Plus que jamais, le métier de commerçant requiert d’être en réseau pour se former (évolution de compétences requises), se tenir au courant de l'évolution des modèles économiques et agir avec les aspirations des clients.

10. Commerce et numérique : le cercle vertueux

Le numérique n’est plus une option du commerce, mais une dimension complète et transversale de l’activité. Dans les pratiques numériques, la place du mobile ne cesse de croître, symbole de la fusion entre commerce numérique et physique et opportunité de rapprocher le commerce de la vie du client.

L’avenir du commerce n’est pas au tout numérique : le commerçant peut utiliser le numérique comme dispositif d’appel pour la visite en magasin.  

L'utilisation d'Internet comme moteur de la recommandation et de la visibilité du commerce est un fait.

Le phygital, contraction de physique et digital, répond aussi au souhait du consommateur de réaliser ses achats à tout moment.

Penser réservation et achat mobile, permet aussi au commerçant de se placer dans le parcours de vie du client.

11. La data : le nouveau graal du commerce ?

La collecte et l’utilisation des données clients est un enjeu primordial pour le commerce de demain.

Les commerçants doivent évaluer leurs opportunités de capter ces données, à leur échelle et dans un contexte européen de protection croissante des données personnelles. L'enjeu : analyser ces données pour personnaliser les offres et faire bénéficier les clients de plus de services.

12. Relation client : l'ère de l'expérience et du sens

Le développement du marketing expérientiel permet de dépasser l'achat de masse en proposant non plus de « simples » achats, mais des « moments de vie » à forts contenus émotionnels et porteurs de sens : bienvenue dans l’ère de l’expérience client !

En parallèle de la qualité de l’expérience, les consommateurs sont demandeurs de sens dans leurs actes d’achat. Les commerçants doivent annoncer et démontrer les valeurs qui les animent. La fidélisation client est à ce prix!

13. Tendances de consommation : local, qualité, bio...

L’engouement pour les circuits-courts, le bio, l’alimentation « saine » ou encore le « vrac » ne se tarit pas. Le commerce alimentaire en circuit-court, biologique ou « sain » poursuit sa progression, par capillarité, dans toutes les couches sociales.

14. Tendances de consommation : bref tour d'horizon

Le commerce fourmille de nouveaux concepts et d’évolutions. En voici quelques-uns à retenir :

  • l’économie de la fonctionnalité (modèle de l'abonnement) ;
  • le Shop in Shop (la location d'une partie du magasin à une autre enseigne) ;
  • l’arrivée des grands du numérique dans l’alimentaire (avec le commerce en ligne) ;
  • le développement des assistants vocaux pour la recherche de commerces.

Imprimer

Voir aussi

Dossier
Nouveaux usages client

Découvrir le guide du marketing en temps de crise (par Camden).

Fiche pratique
Nouveaux usages client

Face aux nouvelles habitudes de consommation dues au confinement, la communication numérique est la principale solution pour maintenir le lien avec les consommateurs locaux. 6 bonnes pratiques pour les entreprises

Dossier
Nouveaux usages client

Télécharger ce dossier méthodologique pour aider à faire croître l'activité des commerçants. A destination des collectivités territoriales et des entreprises (par la Banque des Territoires)