République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Quelles sont les aides financières pour la numérisation de votre entreprise dans votre région ?

Financements
Unsplash License

Au-delà du Plan de relance, l’État et les collectivités territoriales soutiennent l’activité économique des TPE PME, artisans, commerçants et professions libérales, en vous proposant des aides financières à la transformation numérique. Objectif : trouver des clients via internet, les fidéliser, gagner du temps grâce à la communication numérique et à la mise en place de logiciels.

Vous trouverez le détail de chaque aide (conditions d’obtention, montant, date de clôture du dispositif…) en cliquant sur les liens dédiés. Nota bene : les aides présentées sur cette page sont susceptibles d’évoluer. N’hésitez pas à prendre contact avec les collectivités concernées pour plus de précisions.

(Dernière mise à jour : 16 mai 2022)

 

Région Auvergne-Rhône-Alpes

N° d’accueil Ma Solution Numérique : 04 26 73 57 57
Ma Solution Numérique est un numéro d’accueil gratuit pour un conseil de 1er niveau sur les enjeux, usages et outils du numérique et un accompagnement à la mise en place de solutions numériques « clés en mains » adaptées au profil de l’entreprise.

Le programme Atouts numériques propose un parcours gratuit et opérationnel : un diagnostic de maturité numérique et d’identification du besoin de l’entreprise et un accompagnement personnalisé pour mettre en œuvre le projet numérique (7 à 14 heures d’information/formation + 7 à 14 heures de suivi projet). Type de projets accompagnés : une aide à la rédaction d’un cahier des charges pour la création d’un site internet , un plan d’actions pour optimiser le référencement de son site e-commerce ou des recommandations pour être présent sur les réseaux sociaux et travailler sa e-réputation.

Réussir la transition numérique de mon entreprise est un dispositif qui propose des accompagnements-conseils pris en charge à hauteur de 70% par la Région. Deux formats sont possibles : un format court sur le choix d’un outil de transformation numérique adapté à un besoin précis de l’entreprise (4 ½ journées d’accompagnement personnalisé et 4 jours de formation collective) ou un format long sur la stratégie et les solutions de transformation numérique à mettre en œuvre (8 ½ journées d’accompagnement personnalisé et 8 jours de formation collective).

Le Prêt Rebond Auvergne-Rhône-Alpes financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

Caractériser la valeur de mon entreprise face aux cybermenaces propose un diagnostic et un accompagnement sur la cybersécurité avec prise en charge par la Région à hauteur de 70 %. Deux programmes sont disponibles : un programme court (4 ½ journées en individuel et 2 ½ journées en collectif) ou un programme long (8 ½ journées en individuel et 4 ½ journées en collectif).

Être accompagné dans mon projet "Industrie du Futur" est une aide cofinancée par l’Etat la région. Elle soutient les entreprises aux activités manufacturières qui veulent intégrer des solutions ou des démarches liées à l’industrie du futur. Elle finance les coûts de prestations de conseils, preuves de concepts, expertises, études à hauteur de 50 % pour un accompagnement plafonné à 32 000 € par entreprise (subvention plafonnée à 16 000 €).

L’aide au commerce, à l'artisanat et aux services Loire Forez soutient les entreprises dans leurs investissements matériels et/ou dans leurs investissements de protections sanitaires, dont le développement de la vente en ligne, de la livraison à domicile ou en points retraits. L’aide couvre 10% des investissements matériels jusqu’à 50 000 euros. Les investissements doivent être effectués dans un délai d’un an suivant la date de notification de la subvention et dans tous les cas avant le 1er janvier 2024 dans le cadre du dispositif FISAC.

Le Fonds d’intervention local de la Communauté de Communes du Pays de Montfaucon aide les entreprises artisanales et commerciales dans leur rénovation des commerces, acquisition de matériel, création site internet,… pour un montant maximum de 5000 euros.

 

Région Bourgogne-Franche-Comté

Le Prêt Relance Feder Bourgogne-Franche-Comté finance  les  besoins  de  trésorerie  des  TPE  /  PME  liés  à  la  reprise  de  leur activité  et/ou  cherchant  à  faire  évoluer  leur  modèle  économique  dans  le  cadre  d’un  programme de développement. Ce prêt consenti à  un  taux  fixe  préférentiel  de  0,20% s’adresse aux TPE-PME  de  tous  secteurs d’activités, ayant plus de 3 ans d’existence. Le  montant  des  prêts  distribués  est  compris  entre  10 000  et 300 000 euros.

Le dispositif Croissance - Aide au conseil stratégique appuie les PME-PMI dans leurs démarches de développement en finançant une prestation de conseil d'une durée supérieure à 5 jours, dans la limite de 30 000  €  HT  sur  3 ans et d’un coût journalier de 1000 euros. La prise en charge ne peut excéder 50 % du montant HT sur la base du devis initial, hors frais de déplacements, d’hébergement et de restauration.

Le dispositif Croissance - Aide au conseil ciblé accompagne les entreprises dans leurs démarches de développement en finançant les prestations externes et les frais d’étude et de conseil d’une durée inférieure ou égale à 5 jours, pour un budget plafonné à 10 000 € HT sur 3 ans et un coût journée du prestataire plafonné à 1 000 € HT. La prise en charge ne peut excéder 70 % du montant HT sur la base du devis initial, hors frais de déplacements, d’hébergement et de restauration.

Le Prêt Rebond Feder Bourgogne-Franche-Comté est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 200 000 €.

Le programme « Kapnumerik », porté par les CCI, et Numeric’artisanat, porté par les CMA, consistent en un accompagnement complet et gratuit, allant de la sensibilisation au numérique jusqu’au plan d’action. Une inscription sur des solutions e-commerce géolocalisées (mon-commerce-ouvert.fr, achat-ville) peut être effectuée dans ce cadre.

L’aide au développement d’outils numériques dédiés au tourisme incite à proposer de nouveaux outils visant à améliorer l’expérience visiteur grâce aux nouvelles applications numériques, et à les faire connaître : immersion, personnalisation, … La subvention représente 25 % des dépenses éligibles, dans la limite de 25 000 euros.

L’aide aux librairies indépendantes contribue à la création, au maintien, au développement économique et à la transmission de la librairie en région, et inclut la mise en place possible d'un programme d’équipements informatiques. Le montant de la subvention dépend du projet.

Le soutien régional aux aux investissements matériels des entreprises de l’ESS accompagne des projets d’investissement matériels liés à l’outil de production. La subvention représente 20 % maximum du montant de l’investissement éligible.

 

Région Bretagne

Le Pass Commerce et Artisanat finance les projets de modernisation et dynamisation des activités commerciales et artisanales indépendantes qui contribuent activement à la vie locale et au développement de l’emploi. La transformation numérique (matériel ou conseil) est incluse. Jusqu'au 30 juin, le soutien atteint 50 % des investissements réalisés et le plancher des dépenses a été ramené à 2.000 euros. Au-delà de cette date, le plancher d'investissement repassera au-dessus de la barre de 3.000 euros et le taux de subvention redescendra à 30 %. L’aide est plafonnée à 7500 euros.

Le Pass Conseil soutient les entreprises qui souhaitent bénéficier d’un conseil externe pour les accompagner dans leur stratégie de développement. L’aide correspond à 50 % maximum de la prestation de conseil et est plafonnée à 5000 euros par accompagnement.

Le Pass Flash TPE répond rapidement aux besoins de financement des projets de développement des entreprises de moins de 9 salariés dont les investissements immatériels et corporels à faible valeur de gage, et les besoins en fonds de roulement. Son montant est de 10 000 euros, il ne nécessite ni caution personnelle, ni garantie.

Le Pass Investissement TPE soutient les investissements de production nécessaires à la croissance des entreprises de production de biens ou de services de moins de 20 salariés. La subvention représente 20 % des dépenses éligibles, dans la limite de 30 000 euros. Son obtention est assujettie à la création d’un emploi.

L’aide Inno Conseil soutient les entreprises de moins de 50 personnes qui recourent à des compétences externes dans le cadre d’un projet d’innovation et dans un objectif de diversification, notamment pour des projets vertueux engagés dans la transition écologique. Le montant est plafonné à 15 000 euros, les dépenses éligibles sont couvertes jusqu’à 80 % pour les entreprises n’ayant jamais bénéficié d’aide à l’innovation.

Le Prêt Rebond Bretagne financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un minimum de 20 000 € et un maximum de 50 000 €.

Le fonds Breizh Rebond, lancé par la région Bretagne a vocation à accompagner la transition des entreprises de 50 à 500 salariés ayant un chiffre d’affaires supérieur à 5M€ (projets de transformation digitale, d’investissements productifs, de rapprochement de sociétés, d’internationalisation, de transition environnementale ou encore de restructuration financière). Il pourra investir entre 1 et 6 M€ par entreprise, en obligations ou en fonds propres.

 

Région Centre-Val de Loire

Le Prêt Rebond Centre-Val de Loire financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant compris entre 10 000 à 50 000 €.

Le dispositif CAP Développement volet Commercial et Numérique accompagne la transition numérique des PME régionales et leur donne accès à des prestations de conseil en stratégie digitale (sites internet, webmarketing, cybersécurité, développement d’applications). Il couvre 50 % des dépenses éligibles, pour une aide d'un montant maximum de 20 000 euros.

L’aide en faveur des TPE de la Communauté de Communes Cœur de France favorise le maintien et le développement des entreprises en soutenant leurs investissements, dont l’achat de matériel informatique de production (et non de gestion). La subvention représente 20 % des dépenses éligibles, avec une bonification de 10 % pour les investissements accompagnés de créations d’emplois, les installations dans un commerce fermé situé en centre-ville, ou une reprise d’entreprise. Le montant alloué peut atteindre 4500 euros.

Collectivité de Corse

Le dispositif Impresa Sì soutient, via l'Agence de Développement Économique de la Corse (ADEC), l'investissement matériel et immatériel des entreprises. Son montant atteint 30 % de l'acquisition de biens d'équipements et de logiciels nécessaires à l'utilisation de ces biens pour les TPE et 20 % pour les PME.

 

Région Grand Est

Grand Est Transformation Digitale – Parcours individuel est un accompagnement complet qui vise à inciter les entreprises à acquérir les compétences permettant la maitrise du digital mais également à faciliter l’acquisition des équipements nécessaires pour devenir une entreprise digitale. Il a deux volets : Volet 1 : Un diagnostic de maturité digitale qui vise à produire un plan de progrès à court, moyen et long terme ; Volet 2 : un accompagnement personnalisé via un « Chèque Transformation Digitale » qui comprend: un accompagnement au déploiement du digital via des prestataires labellisés par la Région, jusqu'à 3000 euros ; une aide à l’acquisition de solutions digitales qui vise à rendre opérationnelle l’intégration du digital dans l’entreprise, jusqu'à 3000 euros également.

Grand Est Compétitivité rassemble plusieurs dispositifs d’aide, et 2 parcours d’accompagnement sont destinés aux entreprises industrielles ou de services à l’industrie. Le parcours Modernisation des PME est couvert à 50 % jusqu’à 12 000 euros, pour un projet d’investissement défini à court terme. Le parcours Industrie du futur est couvert à 50 % jusqu’à 16 000 euros, pour un projet de transformation sur les plans organisationnel, digital, ou technologique, à plus long terme. Dans les deux cas, un diagnostic est réalisé par un consultant et un accompagnement sur mesure.

Le Prêt Rebond Grand Est financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant du prêt est au plus, égal au montant des fonds propres et quasi fonds propres de l’emprunteur avec un minimum de 10 000 € et un maximum de 150 000 €.

L’aide aux entreprises d’utilité sociale soutient les investissements des structures de l'ESS et de l'entrepreneuriat social, des entreprises non délocalisables portant les valeurs de l’ESS. Les matériels de production informatique sont éligibles. La subvention est plafonnée à 200 000 euros.

L'appel à manifestation d'intérêt "Artisanat de demain" de la région Grand Est a vocation à les entreprises artisanales de la région à moderniser leurs outils de production en les inscrivant dans une démarche globale d’amélioration de leur performance et en les incitant à intégrer de nouvelles technologies en vue d’améliorer leur compétitivité. L'aide prend la forme d'une aide à l'investissement matériel (20 % maximum du montant des dépenses éligibles plafonne à 50 000 €) ou d'aide au conseil et aux investissements immatériels (50 % maximum du montant des dépenses éligibles, plafonnée à 5 000 €).

Le dispositif Beecome de L’Eurométropole de Strasbourg soutient la transition numérique des entreprises de moins de 50 salariés. Il comporte plusieurs prestations dont un diagnostic numérique, un accompagnement, et une aide financière pour se lancer, plafonnés à 1500 euros et à 50 % des dépenses éligibles.

L'aide à l'investissement pour le commerce de proximité de l’Eurométropole de Strasbourg soutient les investissements mobiliers ou immobiliers, matériels ou immatériels réalisés dans le cadre d’une activité commerciale et artisanale de proximité ou de restauration, localisée en centre-ville. Le montant couvre jusqu’à 35% des dépenses éligibles dans la limite de 35 000 euros.

L’aide à l'investissement productif de la Communauté urbaine du Grand Reims soutient les TPE souhaitant réaliser des investissements pour accroître leur capacité de production, moderniser leur outil de production, ou développer la performance de leur entreprise. Le montant alloué correspond à 30% des investissements et est plafonné à 10 000 euros.

L'aide communautaire à l'innovation (ACI) de la Communauté de Communes des Portes du Luxembourg soutient l’innovation des entreprises situées sur son territoire, dont leurs projets de développement d’outils numériques. Le financement couvre jusqu’à 40 % des dépenses éligibles et 5 000 euros maximum.
L'aide Communautaire pour les Très Petites Entreprises (ACTPE) de la Communauté de Communes des Portes du Luxembourg soutient l'investissement non productif des TPE, dont les travaux de modernisation : matériel informatique, logiciel de paiement par carte bancaire, carte de fidélité, ... Le montant maximum est de 5000 euros et couvre jusqu'à 50 % des dépenses éligibles si elles donnent lieu à une création d'emploi.

L’aide communautaire aux entreprises (ACE) de la Communauté de Communes de Cattenom et Environs apporte son concours au programme d'investissement des entreprises de son territoire, dont l’acquisition de matériel informatique et progiciels. La subvention représente 20% des dépenses éligibles.

L'aide Communautaire à l’investissement et à l’installation des commerçants, artisans et entreprises de la Communauté de Communes Bouzonvillois Trois Frontières accompagne les commerçants, artisans et entreprises du territoire au travers d’une aide directe dénommée « Fonds d’Intervention de Soutien au Développement Économique ». Elle apporte ainsi son concours aux programmes d’investissement et d’installation de ces derniers lors de phase de création, de développement ou de transmission de leur activité. La subvention représente 20 % maximum des dépenses éligibles et est comprise entre 3 000 et 30 000 euros. Elle permet de financer du matériel informatique, des progiciels et autres solutions digitales.

Région Guadeloupe

Le chèque TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) finance jusqu’à 80 % de votre projet pour 10 000 euros maximum. Il concerne la relation client, la visibilité, la cybersécurité… Vous pouvez, par exemple, développer un site web ou acquérir du matériel informatique.

Le Prêt Rebond Guadeloupe financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

Projets Guadeloupe, est une aide financée par l'État et la Région Guadeloupe pour soutenir les projets d’innovation des entreprises régionales et structurer les filières régionales clefs. L'aide vise à permettre le recours à des moyens de production ou des infrastructures de recherche communs, l’échange de données et d’informations, le développement de visions technologiques et de marché ainsi que l’initiation de démarches commerciales collaboratives.

Région Guyane

Le Prêt Rebond Guyane financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 50 000 €.

 

Région Hauts-de-France

L’aide exceptionnelle pour le développement du commerce en ligne par les entreprises de proximité (CELE) soutient les acteurs de moins de 20 salariés, artisans, commerçants, entreprises de l'ESS qui souhaitent investir rapidement dans un projet de transformation numérique de leur activité : mise en place d’un site e-commerce, développement d'un service de click and collect, ... L’aide est plafonnée à 500 euros et concerne les dépenses allant du 1er octobre 2020 au 31 décembre 2021.

Le Plan Booster TPE Artisans-Commerçants accompagne les entreprises dans leurs projets de structuration et de transformation : nouveaux marchés, nouveaux services, nouveau modèle économique. Il permet au chef d’entreprise de savoir comment mobiliser les aides directes et indirectes de la Région.

Le Prêt Rebond Hauts-de-France financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

L’Investissement Numérique des Artisans Commerçants soutient les projets de transition numérique des artisans, commerçants et des entreprises de l'Économie Sociale et solidaire : développement d’un site de vente en ligne, d’un outil de gestion de la relation client, acquisition d’un progiciel métier… La subvention couvre 40% des dépenses éligibles, elle est plafonnée à 12 000 euros.

Le Pass Cyber Conseil accompagne les PME de moins de 250 salariés dans le déploiement d’une organisation efficiente en matière de sécurité informatique, via des audits ou études techniques. Il couvre 50% des prestations d’études et conseils émanant de consultants en organisation cyber labellisés, dans une limite fixée à 10 000 euros.

Le Pass Cyber Investissement soutient les PME qui s’engagent dans un plan d’investissement, matériel et incorporel,  en matière de cybersécurité : montée en version des logiciels, matériel de cyberveille, développement d’un dispositif de sécurité. La subvention représente 30 % des dépenses éligibles, comprise entre 900 et 4 800 euros.

Le Pass Cyber Formation propose 1 journée de formation pour inciter les entreprises à identifier et former un référent cyber en interne. Cette formation peut bénéficier d'un financement de la Région Hauts-de-France pour le PME à hauteur de 50% du coût estimé pour l'entreprise (dans la limite de 200€ HT par journée de formation).

Le programme Robonumérique Hauts-de-France (ROBO) a pour objectif d’aider les PME et ETI régionales à intégrer des solutions robotiques, avec leur environnement numérique. Le montant de l’aide au conseil et au prêt du premier robot atteint 8 000 euros maximum, et l’aide à l’investissement est une avance remboursable à taux zéro sur 7 ans.

L'aide au développement des TPE artisanales, commerciales et de service de la Métropole Européenne de Lille a pour objectif d'accroître la compétitivité des petites entreprises et de développer l’emploi. Elle concerne les dépenses d’investissements productifs neufs, d’aménagements nécessaires à l’installation de matériel de production, d’investissements incorporels liés au projet de développement (dont frais de conseil) pour un investissement d’au minimum 30 000 euros. Le montant de cette avance remboursable dépend du projet.

L'aide au développement des PME de la Métropole Européenne de Lille accompagne les entreprises dans le passage d''un cap stratégique de leur développement. Elle concerne les dépenses d’investissements productifs neufs, et d’investissements incorporels. Le montant de cette avance remboursable dépend du coût du projet, qui devra être supérieur à 200 000 euros pour les entreprises industrielles et 50 000 euros pour les entreprises de services à haute valeur ajoutée.

L'aide à l'innovation de la Métropole Européenne de Lille permet l’accélération des projets de développement des entreprises afin de renforcer leur compétitivité. Elle concerne les dépenses d’investissements productifs, d’investissements incorporels liés au projet d’innovation. Le montant de cette avance remboursable dépend du projet.

L’aide aux investissements matériels pour les TPE d’Amiens Métropole concerne, entre autres, les investissements en matériels neufs, matériels de production, incluant l’équipement informatique. La subvention représente 15 % du montant des investissements éligibles, dans la limite de 6 000 € sur une période de 3 ans.

 

Région Île-de-France

Un numéro de téléphone unique pour aider les entreprises à faire face aux conséquences de la crise du COVID-19 est joignable du lundi au vendredi de 9 h à 18 h : 01 53 85 53 85.

Le chèque numérique, d’un montant maximal de 1500 euros pour 50 % de dépenses éligibles, s’adresse aux artisans et commerces de moins de 10 salariés avec pour objectifs d’améliorer leur gestion digitale, de favoriser leur visibilité en ligne, et d’accroitre leurs ventes grâce au e-commerce.

Le Prêt croissance TPE est destiné à renforcer la structure financière des entreprises franciliennes, de plus de 3 ans, ayant de 3 à 50 salariés. Il finance des investissements matériels et immatériels, entre 10 000 et 50 000 euros sur 5 ans.

TP’up Relance est une aide qui a vocation à financer un plan de développement des TPE sur 12 à 18 mois pour investir, se développer à l’international, ou encore engager une transition numérique et écologique. La subvention peut aller jusqu’à 55 000 euros voire 150.000 euros pour les projets répondant aux enjeux de souveraineté, à fort potentiel de création ou de maintien d’emplois, ou encore de sauvegarde de savoir-faire menacés.

PM’up Relance a pour finalité de financer des actions d’investissement, de brevets, de conseil, de développement international et de recrutement de cadres des PME durant 3 ans. Elle inclue la mise en place d’une démarche de transformation numérique. L’aide peut atteindre 250 000 euros voire 500.000€ pour des projets à fort impact sur la création ou la sauvegarde d’emplois et, exceptionnellement, à 800.000€ lorsque l’aide joue un rôle déterminant pour l’équilibre économique de projets visant à installer de nouvelles capacités de production d’envergure permettant la création ou la sauvegarde d’un nombre très élevé d’emplois et/ou de filière d’activité francilienne. Sont éligibles les micros-entreprises qui n’étaient pas en difficulté au 31 décembre 2019, mais qui sont devenues des entreprises en difficulté au cours de la période comprise entre le 1er janvier 2020 et le 30 juin 2021. Plusieurs dates de relève de candidatures seront programmées.

Le Prêt Rebond Île-de-France financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

Innov'up Leader PIA 4 est un appel à projet de l’Etat et la Région Ile-de-France, en partenariat avec Bpifrance qui vise à soutenir les projets innovants, technologiques ou non, portés par des PME et des ETI franciliennes, d'un certain nombre de secteurs, susceptibles de devenir des acteurs majeurs dans leur secteur. Les projets seront soutenus par des subventions et avances remboursables (2/3 - 1/3) comprises entre 75 000 et 500 000 €.

L’aide aux projets innovants de la chaîne du livre accompagne les projets en faveur du livre et de la lecture, dont le développement de supports numériques. La subvention représente 50 % maximum des dépenses éligibles, dans la limite de 50 000 euros. Dates limites de dépôt des dossiers : avant le 15 décembre, le 15 mars ou le 30 juin.

 

Collectivité Territoriale de Martinique

L'aide à la transformation numérique des entreprises traditionnelles accompagne les entreprises de moins de 30 salariés dans leur transformatio au travers de 3 étapes : un pré-diagnostic par un expert (réseau numérique) ; un accompagnement par un prestataire choisi parmi des candidats préselectionnés financé à hauteur de 50 % du projet et plafonnée à 10 000 euros (pass numérique) ; et formation d'une journée pour gagner en autonomie.

L’aide à l'accélération des entreprises numériques accompagne les entreprises numériques du territoire à «passer à l’échelle supérieure» via la prise en charge partielle de leurs dépenses de marketing, développement technologique, création de site web, formation, études, etc. La subvention représente 50 % du coût des dépenses liées au développement de l’entreprise, dans la limite de 50 000 euros.

Le Prêt Rebond Martinique financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

 

Région Mayotte

L’Aide à l’investissement (AI) s’adresse aux entreprises de 50 salariés maximum pour financer leurs dépenses d’investissement relatives à l’acquisition et la modernisation de l’outil de production ainsi que les études et expertises liées au projet etc. Cette subvention est plafonnée à 50 000 euros. 

Région Normandie

Impulsion Transition Numérique est une subvention qui s’adresse aux entreprises de moins de 10 salariés, artisans et commerçants. Elle finance une prestation de conseil numérique à hauteur de 50 % des dépenses éligibles et 1000 euros par jour maximum.

Impulsion Proximité accompagne  les artisans, commerçants et petites entreprises, de moins de 50 salariés et réalisant la majorité de leur chiffre d’affaires avec des particuliers, en soutenant leurs investissement matériels amortissables et immatériels d’au moins 10 k€ sur 1 an. Peuvent bénéficier de ce dispositif les opérations de transmission-reprise rachat d’actifs matériels et immatériels et les opérations de développement. Le dispositif s’adresse aussi aux entreprises devant faire face à une tension passagère de trésorerie. L’aide régionale est apportée sous forme d’un prêt à taux zéro sans garantie, d’un montant maximum de 50 000 euros, versé en une fois. La participation des intercommunalités associées se traduit par le versement d’une subvention pouvant atteindre 10 % du montant du prêt. 

L’aide aux investissements dans les lieux de visite touristique concerne les sites et lieux de visites privés ou publics dédiés aux thématiques Tourisme de Mémoire, Mont-Saint-Michel et sa Baie, Normandie Médiévale, Impressionnisme. Elle finance la création d’outils numériques de découverte à hauteur de 50% du coût du projet, jusqu’à 30 000 euros.

Le Prêt Rebond Normandie  financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant du prêt rebond plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 200 000 €.

 

Région Nouvelle-Aquitaine

Le programme d'aide à la transformation numérique des TPE finance les investissements numériques (ordinateurs, serveurs, logiciels, abonnements SAAS, site web etc...). Pour bénéficier de cette aide, il faut obligatoirement avoir réalisé au préalable, un parcours d'accompagnement à la transformation numérique avec sa chambre consulaire départementale (CMA ou CCI). La prise en charge va jusqu’à 50 % des dépenses éligibles, le montant maximum est 50 000 euros. L'aide est accessible jusqu'au 31/12/2222.

Le Chèque Transformation Numérique concerne le recours à des prestations externes, des investissements matériels pour mener à bien des projets de transformation numérique d’entreprises de toute taille. La prise en charge va jusqu’à 50 % des dépenses éligibles pour des projets, le montant maximum est 150 000 euros. Montant minimum d’investissement de 10 000€.

L’aide au conseil en stratégie numérique concerne des prestations externes : frais de conseil (diagnostic et stratégie de transformation numérique, diagnostic cybersécurité…). Les projets doivent se déployer autour de 4 leviers : le client, l’organisation interne, l’usage ou les partenariats. Elle est plafonnée à 30 000 euros, pour 50 % de dépenses éligibles.

L’aide au développement de très petites entreprises (TPE) soutient la création, ou la reprise-transmission d'entreprise, et accompagne le développement des TPE par l'investissement stratégique et innovant. Elle couvre jusqu’à 50% des coûts liés au projet, 10 000 euros pour une aide à la stratégie, 60 000 pour une aide à l’investissement, 40 000 pour une aide au recrutement.

Le dispositif Accélération Start-Up soutient l’émergence et la croissance des jeunes pousses innovantes qui ont pour objectif de développer un produit et/ou service basé sur une innovation technologique ou non, dont le modèle d’affaires présente un risque, et n’ayant pas encore distribué de bénéfices. L’aide, qui est une subvention, un prêt ou une avance, est plafonnée à un montant maximum cumulé de 3 millions d’euros.

L’aide aux prototypes numériques a pour objectif de susciter des opportunités de marché et de développer de nouveaux services. La subvention couvre 50 % maximum des dépenses éligibles, dans la limite d’un plafond de 100 000 euros.

Face aux risques actuels de cybercriminalité, la Région Nouvelle-Aquitaine lance un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour diagnostiquer la sécurité des systèmes d’information des PME (de plus de 100 salariés) et des ETI du secteur industriel. Ainsi, 50 entreprises industrielles néo-aquitaines pourront bénéficier d’un audit gratuit d’une durée de 5 jours réalisé par Orange Cyber Défense. Le dépôt des candidatures se fait au fil de l'eau à partir du 25 mars 2021. Un comité de sélection se réunira tous les deux mois pour les examiner, la fin des dépôts de dossiers étant fixée au 15 mars 2022.

Appel à projets : "Innovation pour les créateurs et chefs d'entreprises" de la communauté d'agglomération du Grand Angoulême comprend deux volets : Emergence qui soutient les entreprises ayant des projets visant la mise sur le marché d’une offre de produit ou service innovant et Lancement qui soutient des projets en phase de pré-commercialisation (mise sur le marché dans moins de 12 mois). La subvention représente 50 % maximum des dépenses éligibles du projet d’innovation et est plafonnée à 20 000 €. La date limite de réception du dossier de candidature : 29 juillet 2022.

Le dispositif  Briv'Accélère de l'Agglo de Brive intègre le numérique dans les objectifs de développement économique des acteurs locaux : communication digitale, site internet vitrine et/ou e-commerce, créations graphiques, formation, logiciels, équipements. La subvention représente jusqu'à 50 % des dépenses pour les projets inférieurs à 5000 euros, et 2500 euros pour les projets compris entre 5000 et 8000 euros.

Le dispositif d’aide à la transformation numérique Limoges Métropole est destiné à accompagner les entreprises du secteur commercial, artisanal, agricole, industriel et de services implantées sur le territoire de Limoges Métropole dans leur transformation numérique. Il couvre 50 % du projet jusqu’à 10 000 euros.

L’aide pour l’aménagement intérieur des entreprises commerciales et artisanales de proximité de Grand Dax Agglomération contribue à financer le déploiement des outils numériques liés à la gestion client et au paiement. La subvention représente 30 % des dépenses éligibles, elle est plafonnée à 10 000 euros.

L’aide à la transition numérique des entreprises de Grand Dax Agglomération soutient l’appropriation des usages avancés du numérique en subventionnant des prestations de conseil spécialisé et le déploiement de solutions numériques. L’aide couvre 20 % des dépenses éligibles, et est plafonnée à 10 000 euros.

Le dispositif Conseils à l’entreprise sur sa structuration et sa compétitivité informatique de Grand Dax Agglomération subventionne un premier niveau de conseil concernant les solutions de modernisation de son organisation informatique. L’aide représente 80 % des coûts de conseil, et peut être mobilisée en complément de l’"Aide à la transition numérique des entreprises".

L'aide au soutien de l’activité économique dans les centres bourgs de la Communauté de Communes de la Rochefoucauld-Porte du Périgord soutient l'activité économique locale. L'achat d'équipements et matériels (neuf ou occasion), les dépenses de publicité et de communication, les frais de formation liée à l’activité à destination des chefs d’entreprises et/ou des salariés sont éligibles. La subvention représente 30 % du montant des investissements éligibles, elle est plafonnée à 5 000 euros.

Le Fonds d’aide aux investissements pour la dynamisation du tissu économique de la Communauté de Communes Vézère Monédières Millesources contribue au maintien et au développement du tissu économique local en soutenant les démarches d’investissement des entreprises de proximité, dont l'achat de matériel informatique et l'aménagement numérique. Il concerne l'artisanat de service et/ou commerce de détail, l’économie sociale et solidaire et les entreprises agricoles. Son montant dépend du projet.

Tulle agglo, en partenariat avec Corrtech Territoire Numérique, la CCI et la CMA de la Corrèze, a lancé Éco Pulse numérique, pour transformation numérique des TPE du commerce, de l’artisanat, de la petite industrie et des services. Il se déroule en 2 étapes : Corrtech Territoire Numérique établit un « ciblage des besoins pour établir le profil numérique de l’entreprise, identifier les projets numériques et l’orienter vers des dispositifs existants »  et la CMA ou la CCI réalise un « bilan-conseil complet de l’entreprise en lien avec la thématique numérique. »  Les aides correspondent à 30 % des investissements compris entre 500 et 10 000 €.

Collectivité de Nouvelle-Calédonie

L'aide à la numérisation des entreprises artisanales et commerciales de proximité de la Province Sud permet de financer un accompagnement à la numérisation, un achat ou abonnement à des solutions numériques, une acquisition de matériel informatique ou une formation au numérique. L'aide, mobilisable jusqu'au 30 septembre 2023 peut couvrir jusqu'à 50 % du coût total des dépenses éligibles, dans la limite de 250 000 francs.

L’aide à l'investissement de transition numérique concerne les investissements qui permettent aux entreprises de la Province Sud d’améliorer leur performance et leur relation client : équipement en matériel et logiciels, développement d’outils, réalisation d’études. Le taux de l’aide peut atteint 25% pour les filières éligibles, et jusqu’à 50% pour les filières transition écologique et numérique.

L’aide à la communication commerciale prend en charge une partie des frais de communication commerciale des entreprises de la Province Sud, dont le référencement et l’hébergement d’un site internet, dans la limite des six premiers mois d’abonnement. La participation de la province Sud ne peut excéder 50 % du coût total, dans la limite d’1 million de Francs Pacifique.

 

Région Occitanie

Le Prêt Relance Occitanie est un dispositif de soutien à la reprise d’activité des entreprises d'Occitanie mis en place avec Bpi France. Il vise à financer les investissements immatériels : formation et recrutements ainsi que les dépenses commerciales. Peuvent en bénéficier les TPE-PME d’Occitanie, de tous secteurs d’activité, âgées de plus de trois ans. Le montant des prêts est compris entre 10.000 et 300.000 euros. Le remboursement sera de sept ans, avec un différé de deux ans, ou de cinq ans, avec un différé d’un an. Pour les prêts inférieurs à 75.000 euros, le processus sera entièrement en ligne. Plus de 500 TPE-PME devraient en bénéficier.

Les opérations Transition numérique et Cybersécurité sont des actions collectives de sensibilisation et des actions individuelles de conseil et d’accompagnement des TPE-PME (pré-diagnostic de maturité numérique, élaboration de plan d’action personnalisé, …). Elles sont mises en œuvre par 5 opérateurs : CCI Occitanie, CMA Occitanie, FFB Occitanie, La Mêlée, Crescendo.

Le Contrat Croissance concerne les TPE-PME-ETI (hors commerce de détail et de négoce, exploitations agricoles, services aux particuliers...). Il finance sous forme de subvention ou d'avance remboursable les investissement matériels et immatériels, notamment le recours à un conseil externe ou liés à la transition numérique et à la cybersécurité, et couvre jusqu’à 50 % des dépenses de conseil. Le montant requis minimum d'investissement est de 40.000 euros.

Le Parcours Régional Industrie du Futur accompagne les TPE-PME industrielles dans la préparation et la mise en œuvre d’une démarche de transformation significative et durable, dont l’intégration du numérique et des technologies de production avancées. Il cumule une prestation de diagnostic, conseil et accompagnement réalisée par des prestataires référencés. La prise en charge peut aller jusqu’à 100%. Le dispositif est valable du 03/02/2020 au 27/12/2022.

Le Prêt Rebond Occitanie financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 300 000 €.

Région Pays de la Loire

L’Investissement numérique soutient les entreprises de moins de 50 salariés qui souhaitent acquérir des solutions numériques à forte valeur ajoutée : logiciels de gestion (ERP), gestion de la relation clients (CRM), logiciel de modélisation 3D, de CAO, d’archivage électronique, site internet e-commerce. La prise en charge 50 % du coût éligible, jusqu’à 15 000 euros.

L’aide Pays de la Loire Conseil bénéficie aux PME des secteurs Industrie, Tourisme et BTP. Parmi les thèmes éligibles se trouve l’appropriation des usages du numérique à forte valeur ajoutée. Elle finance 50 % du recours à un conseil extérieur, jusqu’au montant maximum de 15 000 euros.

Le Prêt Rebond Pays de la Loire financé par Bpifrance en partenariat avec les Régions est un prêt destiné à soutenir des PME fragilisées par la crise sanitaire actuelle. Il a pour objectif de renforcer la trésorerie des entreprises rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle (et non structurelle) ou une situation de fragilité temporaire (comme la nécessité de faire évoluer le modèle économique par la transition numérique). Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans (avec différé de 2 ans) et montant plafonné à celui des fonds propres ou quasi fonds propres de l’entreprise, emprunteur, (y compris les apports) avec un montant minimum de 10 000 € et un maximum de 75 000 €.

L’aide aux librairies indépendantes vise à renforcer leur fréquentation et leurs projets d’investissement. Différents projets peuvent être soutenus, portant sur des travaux d’aménagement, l’acquisition de matériel informatique, l’accompagnement de programmes d’animations, mais aussi des créations de librairies.

L’aide aux éditeurs et aux diffuseurs contribue à leur développement et inclut la mise en place d’un site internet. Le montant est défini au cas par cas selon des critères économiques.

L’aide aux équipements culturels s’adresse aux entreprises exploitantes, associations et structures publiques gestionnaires de lieux scéniques, cinémas et salles d’exposition. L’équipement en matériel numérique est couvert par la subvention. Elle représente 30 % de la dépense éligible, et est plafonnée à 60 000 euros.

 

Collectivité de Polynésie française

L’aide à l'équipement des petites entreprises soutient l’acquisition d’équipements neufs et l’aménagement des locaux dédiés à l’activité, dont les dépenses numériques. L’aide couvre jusqu’à 50 % du montant de l’investissement dans la limite de 3 000 000 francs Pacifique.

 

Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le dispositif « Coach Digital » met à disposition des entreprises des experts pour accompagner leur transition numérique : création de site, cybersécurité. Leur intervention va de l’aide à la conception (rédaction de cahier des charges) à la réalisation (intervention sur site web, comptes réseaux sociaux, etc.).

Région Sud Investissement (RSI) Covid est un prêt participatif à taux bonifié (assimilables à des quasi fonds propres) ou sous forme d’obligations convertibles d'un montant compris entre 15 000 et 200 000 euros. Il cible les start-ups, TPE et PME de tous secteurs d’activités dont le siège ou l'activité sont situés en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur sous réserve d’un projet de développement.

Région Sud Défensif est une avance remboursable pour les entreprises rencontrant des difficultés conjoncturelles mais souhaitant maintenir les investissements permettant d’ancrer leurs activités et rebondir après la crise. La subvention est de 200.000 euros maximum ou avance remboursable de 350.000 euros maximum.

Booster commerce est un dispositif d’accompagnement à destination des commerçants de la Métropole Nice Côte d’Azur. Il est mis en œuvre par la CCI des Alpes Maritimes, la CMA 06, l’Institut Régional pour les Chefs d’Entreprises et l’association Initiative Nice Côte d’Azur.

Région Réunion

Le chèque numérique version 2021-2023 est un dispositif régional financé par le programme européen FEDER. Il vise à favoriser la réparation des dommages à la suite de la crise sanitaire et préparer une reprise écologique, numérique et résiliente de l’économie. Il finance 80 % des dépenses éligibles et 3 200 euros de subvention maximum pour les entreprises < 10 salariés et 50 % des dépenses éligibles et 2 000 euros de subvention maximum pour les entreprises de 10 à 19 salariés.

L'aide aux petits investissements des entreprises artisanales du BTP, de l’agroalimentaire et du commerce de proximité est mise en place dans le cadre du dispositif de relance React UE. Elle est à destination des entreprises de moins de 10 salariés (TPE) : entreprises artisanales du BTP et de l'agroalimentaire (hors première transformation des produits agricoles) et de celles du commerce de proximité particulièrement impactées par la crise sanitaire du Covid-19. Plafonnée à 15 000 euros, elle permet de financer des projets d’investissement d’au moins 10 K€ nécessaires à la relance de leur activité y compris ceux liés au numérique. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 31 mars 2023.

Aide aux petits investissements des entreprises artisanales du BTP, de l’agroalimentaire et du commerce de proximité

Le Prêt Rebond Réunion est un prêt opéré par la BPI pour toutes les entreprises de plus d’un an d’existence, tout secteur d’activité (sauf entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000€). Il permet de renforcer la trésorerie des PME rencontrant un besoin de financement lié à une difficulté conjoncturelle. Il peut servir à financer l’acquisition de matériel informatique ou à la conception de solutions informatiques personnalisées. Ses caractéristiques : taux zéro, durée 7 ans, montant compris entre 10 000 et 300 000 euros.

 

Identifiez un appel à projets, un concours ou une aide pour les TPE et PME grâce aux Echos Entrepreneurs

Pour gagner en visibilité, des sous ou être accompagné, candidatez à un concours ou appel à projet. Ils donnent accès à des incubateurs, accélérateurs ou permettent de remporter aides et subventions. Les Echos Entrepreneurs dressent la liste des opportunités en cours. Tentez votre chance !

 

Imprimer

Voir aussi

Fiche pratique
Financements

Pour les entreprises situées en zone rurale qui ne peuvent accéder à un réseau internet fixe de qualité , l’État met en place une aide financière pour obtenir un accès satisfaisant via une connexion sans fil.

Actualité
Financements

Initiative de la Direction générale des entreprises, la Garantie de prêt France Num qui vise à faciliter le financement des projets de transformation numérique des TPE et PME de moins de 50 salariés actives depuis au moins 3 ans, est prolongée jusqu'en 2023. Une réelle opportunité pour financer sa transformation numérique.

Fiche pratique
Financements

Les associations qui souhaitent accélérer leur transformation numérique peuvent bénéficier de certains dispositifs dans la mesure où elles exercent une activité économique. Si elles sont inscrites au répertoire du commerce et des sociétés (RCS) ou si elles emploient des salariés, elles sont susceptibles d’être éligibles aux dispositifs à destination des TPE et PME.  Une manne à ne pas négliger.