République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Quelle aide pour acheter un ordinateur et du matériel informatique

Financements
femme pianotant sur le clavier d'un ordinateur portable
Luke Southern / Unsplash Licence
Unsplash Licence

Comment financer l’achat d’un ordinateur, d’un smartphone, d’une tablette dans le cadre de son activité professionnelle pour son entreprise ? Quel traitement comptable s’applique au matériel informatique avec quelle solution la plus rentable ? Ce dossier vous explique comment économiser de l'argent en se procurant de l'équipement numérique.

Pour vous fournir et acquérir du matériel informatique, pensez à intégrer ce matériel à son patrimoine. Dans ce cas, on achète le matériel nécessaire et on opère un traitement comptable différent selon le prix global et son utilisation. Autre possibilité : louer avec ou sans option d’achat son matériel (comme une voiture).

Comment déduire le matériel informatique de ses charges ?

L’immobilisation comptable permet d’intégrer le bien dans le patrimoine de l’entreprise d’amortir le matériel sur plusieurs années son coût d’achat. Cela est possible pour des biens utilisés longuement comme des locaux mais aussi un ordinateur.

Un smartphone, un ordinateur ou une tablette sont immobilisables sur 3 ans. On peut donc déduire pendant 3 années des amortissements en charge.

Pour les professions libérales et indépendants, il est conseillé d’utiliser les amortissements linéaires (déduire le même montant chaque année).

Exemple : on achète un ordinateur portable 960 euros au début de l’année 2022. Il est immobilisable sur 3 ans et donc les amortissements sont de : 960/3 = 320 euros. Chaque année, on peut déduire cette somme en charge professionnelle du bénéfice imposable de son entreprise.

Comment économiser avec son équipement informatique de moins de 500 euros ?

Il existe une exception à cette immobilisation comptable pour le matériel de moins de 500 euros HT : ce qu’on appelle le petit matériel et l’outillage peut être mis directement en charge sans passer par une immobilisation ou un amortissement.

Il peut aussi être immobilisé si c’est votre souhait comme dans le cas décrit ci-dessus.

Cette mesure est aussi valable pour les licences annuelles de logiciels. À noter que dans le cas d’un paiement mensualisé de logiciel, on déduit ce coût directement en charge.

Enfin, sur ce point, si on achète son bien en pièces séparées pour le monter (exemple : fabriquer son ordinateur), c’est le prix global qui est à prendre en compte et donc à immobiliser si le montant total dépasse les 499 euros HT.

Comment diminuer les coûts en louant son matériel informatique ?

Pour ses équipements numériques, opter pour la location peut être rentable d’autant plus que les technologies avancent rapidement.
Cela permet de faire des économies. C’est le cas par exemple pour un smartphone auprès d’un opérateur téléphonique qui peut être restitué en fin de contrat.

On peut aussi louer un bien avec ou sans option d’achat.

Autre choix : le leasing permet d’acheter le bien en fin de contrat à un prix intéressant (bien vérifier toutefois le nombre de mensualités qui ne rend pas toujours l’opération rentable).

S’il est loué, le bien ne peut pas être comptabilisé dans le patrimoine professionnel. De ce fait, il n’est immobilisable et ne peut pas être amorti. Mais les mensualités de location sont déductibles dans vos charges professionnelles.

Comment obtenir un crédit pour financer un projet de transformation numérique comprenant l'achat de matériel informatique ?

Pour les TPE PME, il est également possible de recourir à un crédit bancaire avec la garantie de prêt France Num. Elle permet notamment de financer des investissements matériels (au maximum 40% du coût global du projet d'entreprise notamment pour de l'achat de matériel informatique nouveau pour l’entreprise).

 

Imprimer

Voir aussi

Aides financières
Financements

Enjeu de compétitivité, la numérisation de l’entreprise est souvent freinée par la capacité d’investissement des TPE et PME. La garantie de prêt France Num, pilotée par la Banque publique d’investissement (Bpifrance), doit permettre aux TPE et PME d’obtenir plus facilement un prêt auprès des banques pour financer un projet de transformation numérique.

Actualité
Financements

Le Fonds européen d’investissement et l’État français déploient des garanties au titre du programme COSME pour débloquer 715 millions d’euros à l’appui de nouveaux prêts en faveur des petites entreprises. Ces garanties seront gérées par Bpifrance et mises à la disposition de toutes les banques françaises. L’accord de contre-garantie prévoit le lancement d’un nouveau produit de garantie (Garantie sur prêt France Num) destiné à soutenir la transformation numérique des entreprises françaises. Le FEI fait partie du Groupe Banque européenne d’investissement.

Dossier
Financements

Au-delà du Plan de relance, l’État et les collectivités territoriales soutiennent l’activité économique des TPE PME, artisans, commerçants et professions libérales, en vous proposant des aides financières à la transformation numérique. Objectif : trouver des clients via internet, les fidéliser, gagner du temps grâce à la communication numérique et à la mise en place de logiciels.