République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Quel type de solutions de paiement en ligne choisir pour son site e-commerce ?

Site e-commerce
Cottonbro
Pexels License

Proposer une solution de paiement en ligne est indispensable pour se lancer dans le e-commerce. Cette fiche pratique vous explique l’importance du choix des solutions de paiement pour votre site de vente en ligne et propose une liste indicative de solutions commercialisées par les prestataires de services de paiement (PSP).

La crise sanitaire a engendré une augmentation inédite des achats en ligne. D'après une récente étude d'Adobe, pendant le confinement, 88% des personnes interrogées ont acheté au moins une fois en ligne durant cette période, et près de la moitié (49%) ont eu régulièrement recours au commerce en ligne.

L’e-commerce joue un rôle d’amortisseur économique pour les entreprises. Il permet aux PME et TPE qui ont su s’adapter de limiter l’impact de la crise sanitaire. Les chiffres récemment publiés par la Fevad montrent même que les enseignes ayant des magasins physiques ont enregistré une croissance de leurs ventes sur internet plus fortes que leurs concurrents qui ne vendent qu’en ligne : sur les quatre premières semaines du deuxième confinement, elles  ont connu une croissance de +175% par rapport aux mêmes semaines en 2019 tandis que celles des acteurs du e-commerce augmentaient « seulement » de 30%.

Pourtant, selon une étude réalisée en novembre 2020 par la Direction générale du Trésor sur la numérisation des entreprises françaises, si 32% des entreprises françaises disposent d’un site internet seulement 6% vendent en ligne. Face à ce constat, une des principales raisons invoquées par les dirigeants des TPE PME est le fait de ne pas avoir les compétences au sein de leur structure pour mettre en place un système de paiement en ligne sécurisé sur leur site internet.

Déployer une solution de paiement en ligne sur son site e-commerce

Si les solutions e-commerce des grandes plateformes (type Prestashop) ou celles mises à disposition par d’autres acteurs, comme les banques ou encore les places de marché (Ma ville mon shopping, O mon drive) proposent nativement des solutions de paiement en ligne intégrées, les entreprises qui font le choix de vendre sur leur propre site doivent faire le nécessaire pour proposer une solution de paiement en ligne.

Les prestataires de services de paiement (PSP) mettent à disposition des solutions clés-en-main de paiement qui autorisent un site marchand à accepter des paiements en ligne, en général par carte bancaire. Ces passerelles de paiement pré-intégrées et sécurisées s’intègrent désormais facilement à un site e-commerce.

Cette fiche pratique explique pourquoi le paiement en ligne est une fonctionnalité essentielle de votre site de vente en ligne. Quels sont les  nombreux avantages qu’il offre et présente les différents types d’acteurs présents sur ce marché. Pour chacun d’eux, une liste de solutions est proposée à titre d’exemple.

L’étape décisive du paiement de l’achat en ligne  

La qualité générale de votre site de vente en ligne est essentielle. Mais un aspect nécessite un soin particulier : le paiement. Cette étape au cours de laquelle l’acheteur valide son panier et procède au règlement est critique pour le succès d’une vente en ligne. Selon d'une étude de Hipay, 58% des clients ont déjà abandonné leur panier d'achats lors de la phase de paiement. Parmi eux :

  • 22,8% parce que le paiement n'a pas fonctionné ;
  • 17,7% car leur moyen de paiement favori n'était pas proposé ;
  • et 16,9% en raison d’une phase de paiement perçue comme trop compliquée.

La solution de paiement proposée doit donc être :

  • adaptée à vos clients et à leurs besoins.
  • et surtout rapide, répandue et pratique.

Si dans certains cas, le paiement par virement bancaire ou par chèque peut être pertinent, dans la très grande majorité les acheteurs veulent payer directement en ligne, souligne la Fevad :

  • par carte bancaire : 80 % des acheteurs privilégient ce mode de paiement
  • via des solutions de portefeuilles électroniques (type Lydia ou Paypal) : 12 % optent pour de type d’offre qui permet aux acheteurs d’effectuer un paiement en ligne sans en saisir les données de sa carte bancaire sur la page de paiement.

Le paiement en ligne : une solution gagnant-gagnant

Proposer le paiement en ligne à vos clients présente autant d’avantages pour le vendeur que pour l’acheteur.

Pour le professionnel le paiement en ligne est gage de sécurité et d’efficacité.  

  • Il donne une image moderne et professionnelle. Une boutique en ligne associée à un système de paiement personnalisé est jugée plus sérieuse par rapport à un système basé sur un paiement par virement bancaire ou par chèque.
  • Il facilite votre gestion comptable : envoi automatique des factures, et / ou notifications emails, information en temps réel des règlements vous font gagner du temps et réduisent les risques d’erreurs.
  • Il offre la faculté de percevoir les paiements 24/24h, sans que le commerçant ait besoin d’être présent, à l’inverse d’un paiement physique.
  • Il permet, grâce aux options de personnalisations proposées, une intégration réussie à votre boutique en ligne pour mettre en valeur votre marque auprès de vos clients
  • Il se met au service de votre stratégie marketing, par exemple en vous permettant de proposer à vos clients des facilités de paiement telles que le paiement en plusieurs fois sans frais supplémentaires.
  • Il sécurise les transactions. Le paiement en ligne se révèle en effet plus fiable et sécurisé que les paiements en espèces ou par chèque) notamment grâce système de sécurité 3D Secure. Utilisé par de très nombreuses boutiques en ligne, ce protocole de sécurité, permet en effet de prévenir la fraude, par l’envoi d’un code au moment de la réalisation d’une transaction permettant de s’assurer que la carte est bien utilisée par son véritable titulaire.

Pour le client, le paiement en ligne offre aussi de réels avantages, en particulier en matière de garantie.

D’abord la sécurité. Ses informations bancaires restent confidentielles. Le vendeur n’y a pas directement accès. En cas d’anomalie, par exemple si un prélèvement anormal est effectué, le client est immédiatement averti.

Ensuite, il bénéficie de garanties en cas de litiges comme le fait de pouvoir bénéficier d’une politique de remboursement avantageuse si un produit acheté s’avère défectueux, non livré ou s’il ne correspond pas à la qualité promise par le vendeur.

Un service de paiement en ligne sécurisé peut donc contribuer à créer un sentiment de confiance entre client et vendeur, propice à mettre en place une bonne image de marque, sure et qualitative.

Opter pour un type de solutions de paiement en ligne adapté

A minima votre boutique en ligne doit proposer le paiement par carte bancaire. Dans l’idéal, il est aussi intéressant de proposer le paiement par portefeuille électronique (type Lydia ou Paypal). Certaines solutions n’offrent qu’une de ces deux options quand d’autres proposent les deux par défaut.

Le prestataire de services de paiement fournit des solutions permettant d’accepter des paiements en ligne. Il gère les transactions et l’encaissement des fonds et protège à la fois vendeurs et acheteurs. Il peut être :

  • une banque (Société générale, BNP Paribas, Crédit agricole etc.)
  • un établissement de paiement indépendant (Stripe, PayPlug, Hipay etc.)
  • un portefeuille de paiement en ligne (Paypal ou Paylib etc.)

La plupart des prestataires ont un tarif comprenant :

  • des frais d’installations fixes,

  • un abonnement mensuel et/ou des commissions à chaque transaction effectuée.

Le contrat de vente à distance : avantages et inconvénients

La principale différence entre les multiples solutions de paiement existantes sur le marché est le fait de disposer ou non d’un contrat de vente à distance (VAD). Proposé majoritairement par les banques traditionnelles ou les prestataires accrédité par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et Résolution – organe de régulation des établissements bancaires de la Banque de France, ce contrat lie le PSP et le commerçant.

Le contrat de vente à distance présente pour le commerçant un double intérêt :

  • au moment de procéder au paiement le fait pour le client d’être redirigé vers une page internet spécifique affichant le logo d’une banque classique rassure les clients sur la protection de leurs données bancaires.
  • mais surtout avec le contrat VAD légalement c’est votre banque qui est entièrement responsable des paiements pour lesquels elle donnera son aval. Le contrat offre une garantie de paiement sur chaque transaction réalisée en ligne (sous réserve bien sûr du respect des mesures de sécurité prévues dans votre contrat d’acceptation). Cette protection est aussi assortie de garanties en cas de fraude ou de litige avec un client.

C’est ce qui explique pourquoi, avant de le contacter pour lui demander votre contrat VAD, il est important que vous prépariez avec soin votre dossier afin de le rassurer sur la rentabilité de votre activité.

Il précise votre activité commerciale, votre modèle d’affaires, l’ensemble des moyens de paiement qui seront mis à votre disposition (carte bancaire, portefeuille électronique, mandat de prélèvement SEPA…) ainsi que les conditions tarifaires appliquées par le prestataire.

En l’absence de contrat, en cas de litige, c’est le commerçant qui supporte le coût du litige jusqu’à sa résolution. Par exemple si  un client fait une réclamation, déclarant ne pas avoir reçu sa commande, vous ne serez pas payé si vous n’arrivez pas à prouver que le produit a bien été livré au client.

Cette protection a un coût. Les solutions de paiement avec le contrat VAD proposées par les banques sont nécessairement plus coûteuses que celles des prestataires indépendants. Et le fait de pouvoir bénéficier d’un contrat de VAD est soumis à l’examen de votre dossier de business par le PSP.

Le choix du type de fournisseur dépend de votre situation et de l’estimation du risque de litiges associé à votre activité.

Nous vous proposons ci-dessous une liste non exhaustive de solutions de paiement en ligne. Vous pouvez également consulter la sélection de prestataires de PSP proposée par notre partenaire Action Commerce CB.

A noter : les offres et les prix affichés sont susceptibles d’évoluer depuis la rédaction de cet article. Vérifiez les informations et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

Les solutions de paiement proposées par les banques avec le contrat vente à distance

Installez une solution de paiement classique avec une banque si vous voulez rassurer vos clients du niveau de sécurité de la transaction. La crédibilité d’une banque vous aidera effectivement à gagner la confiance de vos clients.

Avec les offres des banques, vous serez entièrement accompagné, autant pour l’installation de votre e-boutique que pour la gestion des paiements de vos clients. Attention, vous devez posséder un compte bancaire professionnel pour votre plateforme et signer un contrat avec votre banque.

Les frais de service des banques sont supérieurs à ceux des prestataires indépendants.

  • Sogenactif (Société Générale) : Une solution de paiement à distance conçue pour fournir un très haut niveau de sécurité (dont 3D Secure). Plusieurs types de cartes de crédit acceptés (Visa, Visa Electron / Switch / Maestro, Mastercard, American Express) ainsi que les paiements via le portefeuille électronique Paylib. En option, vous avez la possibilité de rajouter des moyens de paiement complémentaires tels que Paypal ou cartes Cetelem etc.
    300€ de frais d’installation
    Abonnement mensuel de 31€
    Acceptation des paiements via Paylib gratuite
     
  • Up2pay e-Transactions (Crédit agricole) : Une offre complète de services qui couvre les besoins d’encaissement en ligne en proposant une page de paiement qui peut être personnalisée, des moyens de paiement et fonctionnalités (paiement one-clic, abonnement…), l’accès à un portail de gestion (Vision Air), la sécurisation des encaissements etc. Elle est compatible avec les principales plateformes e-commerce du marché (Prestashop, WooCommerce, Magento 2) et accepte tous les paiements par cartes bancaires émis par les réseaux CB, Visa, et MasterCard ainsi que d’autres moyens de paiement dont Paylib et Paypal.    
    Abonnement mensuel (17€ à 20€) + coût monétique à la transaction en fonction de l’offre (Access et Premium)
     
  • Clic&Pay (Crédit du Nord) : Une solution simple et rapide à installer pour votre entreprise : selon la technologie que vous utilisez, vous pouvez choisir le pack d'installation "Plug & play" pour les versions propriétaires ou les modules de paiement pour les solutions e-commerce Open Source. Personnalisable, la page de paiement peut être adaptée à votre charte graphique. Plusieurs types de cartes bancaires et portefeuilles en ligne acceptés.
    2 choix disponibles : Clic&Pay pour développer une activité e-commerce en France (239€ de frais de raccordement et 29€ d’abonnement mensuel)  et Clic&Pay Corporate pour une activité e-commerce en Europe ou à l’international (450€ de frais de raccordement et 49€ d’abonnement mensuel)
     
  • Mercanet (BNP Paribas) : Une solution facilement intégrable sur les principales solutions e-commerce du marché grâce aux modules d’installation ou d’un kit d’intégration pour vous accompagner dans vos développements. Elle s’intègre facilement sur les principales solutions e-commerce (CMS et solutions SaaS) du marché. Plusieurs modes de paiement acceptés : des cartes bancaires (CB, Visa, MasterCard), Paypal et Paylib en option.
    2 offres principales pour e-commerçant :
    Mercanet Start pour l'activité en France : 120€ HT de frais d'inscription + 18 € HT (50 transactions incluses) d'abonnement mensuel + 0,36 € HT de coût à la transaction supplémentaire
    Mercanet Essentiel pour l’activité à l’international : 410€ HT de frais d’inscription + 29,90 € HT (200 transactions incluses) d'abonnement mensuel + 0,15 € HT de coût à la transaction supplémentaire
     
  • Monetico (Crédit mutuel et CIC) : La solution qui gère toutes les transactions électroniques avec paiement par carte et les échanges d’informations entre les émetteurs de cartes, les titulaires de cartes, les commerçants et les acquéreurs. Elle couvre également les transactions effectuées par téléphone ou sur des terminaux en magasin ou sur d’autres supports technologiques avec la possibilité de réaliser des opérations multi-devises.
    Tarifs variables en fonction d’offres (Pack Essentiel, Pack +, Pack Expert). Pour trouver le pack adapté à votre activité, consultez ce tableau comparatif.

Les prestataires indépendants

Il existe un grand nombre de plateformes indépendantes qui permettent aux sites e-commerce d’intégrer des solutions de paiement en ligne.

Les services de paiements indépendants sont souvent peu onéreux (la commission par transaction est globalement limitée) mais vous ne bénéficierez pas des mêmes niveaux de garantis que ceux proposés par les établissements bancaires. Quelques prestataires indépendants proposent néanmoins un contrat vente à distance.

  • Hipay : Une solution unique avancée pour gérer tous les besoins de paiement. Il fournit une protection personnalisable contre la fraude, des données et des analyses de pointe, une prise en charge omnicanale transparente et une réconciliation bancaire automatisée.
    Commission en fonction des tranches de transaction.
    Entre 0 et 2 500€ par mois : 2,5 % du montant de la transaction
    De 2 500 € à 20 000€ par mois : 1,60 % par transaction
    De 20 000€ à 50 000€ par mois : 1,40 % par transaction
    Au-delà de 50 000€ mensuel : 0,90 % par transaction
     
  • BrainTree : Une filiale de PayPal qui agit en tant que partenaire de paiement tout-en-un. Au lieu de gérer uniquement les mouvements de fonds, BrainTree propose la détection et la protection contre la fraude, la sécurité des données, les rapports et les analyses (y compris un tableau de bord facile à utiliser qui vous permet de gérer chaque transaction) et une intégration facile avec des services tiers tels que Shift4shop, BigCommerce, WooCommerce (extension open source pour Wordpress de créer une e-boutique)  et Yodle (Web.com). Commission de 2.9% + 0.30€ par transaction
     
  • PayPlug : Une solution de paiement en ligne idéale pour les TPE et PME. Elle permet d’encaisser des paiements en ligne par carte bancaire sur votre site e-commerce.
    3 possibilités de transaction: par sms, par mail ou par le bouton de paiement.
    Tarifs variables en fonction d’offres (Starter, Pro, Premium)
     
  • Adyen : Idéal pour gérer un nombre moyen de transactions et garantir un service de support permanent (réponse directe), vous pouvez proposer des produits à vos clients sur différents marchés avec le mode de paiement de leur choix et gérer des transactions à partir d'une seule plateforme de manière très simple et organisée.
    Tarifs variables en fonction du moyen de paiement.
     
  • Stripe : Ce module ne vous aide pas seulement à accepter les paiements mais aussi à lutter contre la fraude, à envoyer des factures, à émettre des cartes bancaires virtuelles et physiques, à obtenir des financements et à gérer vos dépenses. Son service de cloud vous permet d'accéder à vos données partout et à tout moment.
    Commission : 1,4% + 0,25 € par transaction pour les cartes européennes et 2,9% + 0,25 € par transaction pour les cartes non européennes.

Les portefeuilles de paiement en ligne

Si la carte bancaire est utilisée dans 80 % des paiements des français, l'usage du portefeuille en ligne, en progression, représente aujourd’hui environ 10 % du marché. Ces solutions, à l’instar de Lydia, permettent de payer en ligne sans communiquer ses données bancaire à un tiers. Simples et rapides à mettre en œuvre, elles nécessitent néanmoins que le client dispose d’un compte auprès du fournisseur de portefeuille en ligne.

Les tarifs pratiqués pour le marchand peuvent être élevés et les fonctionnalités plus limitées en comparaison des solutions de paiement traditionnelles. Un site e-commerce ne devra donc pas miser son développement uniquement sur l'utilisation de solutions de portefeuilles en ligne. Ils doivent être utilisés en complément d'une solution bancaire par carte pour répondre aux besoins et aux habitudes des clients. En France, parmi les portefeuilles en ligne les plus utilisés, il y a :

  • Paylib : Une solution de paiement mobile et sans contact proposée via l’application mobile de principales banques françaises, notamment Crédit Agricole, BNP Paribas, La Banque Postale, Société Générale, Crédit Mutuel Arkea, Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Crédit Mutuel, CIC...  Les transactions sont sécurisées au moyen de 2 codes à renseigner au moment de la transaction.
    Paylib n’implique aucun frais d’installation. Le tarif de transaction qui s’applique est celui d’une transaction par carte bancaire classique, convenu avec sa banque.
     
  • Lydia : Une solution de paiement mobile française qui est intéressante pour les petits commerçants, sans aucun frais de démarrage ou d’abonnement. Possibilité d’intégrer le paiement one-click pour vos clients réguliers. Commission : 1,5 % + 0,10 € HT par transaction.
     
  • Paypal : La première solution de paiement en ligne dans le monde. L’installation est totalement gratuite avec une commission en fonction du montant de la transaction (2,9% + 0,35€ pour une transaction nationale)

Conseils pour bien choisir et installer votre solution de paiement en ligne

En choisissant votre solution de paiement en ligne, il est important de faire attention aux points suivants :

  • Demandez à votre prestataire si la page de paiement est personnalisable. Il est préférable d’avoir une page de paiement aux couleurs de votre entreprise plutôt qu’une page de paiement ayant une charte graphique différente.  
  • Vérifiez bien que le prestataire de service de paiement choisi va créditer votre compte en moins de 48 heures. Certains prestataires fixent un montant minimal de sommes perçues avant de procéder à un versement, d'autres définissent une fréquence fixe ou ne débloquent les fonds qu'après un délai de 7 à 45 jours... Les délais de paiement trop long peuvent créer des problèmes de trésorerie.
  • Privilégiez une solution de paiement offrant la possibilité de créer un libellé bancaire personnalisable. Cela vous permettra d'utiliser votre nom de site marchand et d'éviter toute incompréhension pour l'acheteur, qui pourrait avoir l'impression d'être débité par une autre société. C'est un point important dans la confiance que doit instaurer le marchand avec son client.
  • Faites attention aux frais cachés des certaines solutions de paiement, par exemple le minimum de facturation, la facturation des transactions inachevées, les options payantes…
  • Un back office de gestion des paiements vous permettra d’avoir un accès complet à toutes vos transactions, à des outils statistiques et de rapport ainsi qu'à un outil de réconciliation financière. Sans ce dernier, souvent proposé par les PSP bancaires, cette tâche répétitive et sans valeur ajoutée peut être un cauchemar pour votre comptabilité.
  • Intéressez-vous au service après-vente (SAV). Choisissez un prestataire avec lequel vous disposerez d'un interlocuteur technique dédié qui pourra vous assister dans la mise en place puis dans l'optimisation des moyens de paiement de votre site.
Mots-Clés
paiement
vente en ligne
e-commerce
Région
Île-de-France
Droit affecté au contenu : Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Imprimer

Voir aussi

Dossier
Site e-commerce

Vous commercialisez des produits ou des services, à des professionnels ou des particuliers ? Disposer de conditions Générales de Vente (CGV) est indispensable. A quoi servent-elles ? Comment les rédiger ? A qui et comment les communiquer ? Peut-on les rédiger soi-même ? Éléments de réponse.

Dossier
Site e-commerce

Professionnels : comment distribuer son vin en ligne ? 6 fiches et un guide (par Syndicat des Vignerons des Côtes du Rhône et AOC Conseils)

Dossier
Site e-commerce

Connaître les critères d'un site marchand efficace en ligne pour une PME. Mémoire de fin d'études méthodologique de Célia Rodrigues (IAE de Grenoble)