République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Prêts et garanties

Financements
image d'illustration

Des prêts directs à conditions préférentielles et des garanties publiques sur vos prêts bancaires pour vous permettre de débloquer les fonds nécessaires à votre projet de transformation numérique.

Prêts et garanties : financer son projet de développement par le numérique

De quoi s’agit-il ?

Le prêt bancaire reste aujourd’hui le mode de financement privilégié pour les projets de développement d’entreprise. Le niveau de financement qui vous sera accordé dépendra toutefois de l’apport personnel que vous serez en mesure de fournir (généralement autour de 30% à 50% du montant total du projet). Une garantie, calculée par votre banque en fonction de vos revenus personnels et destinée à couvrir le risque de défaillance, pourra également vous être demandée sous la forme d’un bien (véhicule, fonds de commerce), d’une caution personnelle ou solidaire, ou encore en faisant appel à un fonds de garantie.

Pour les projets numériques qui sont par nature immatériels, la recherche d’une garantie peut néanmoins s’avérer compliquée. Mais de nombreux dispositifs d’aides existent :
-    Soit pour faciliter l’octroi des prêts bancaires par la prise en charge d’une partie de la garantie (par exemple, avec le dispositif Garantie du développement des PME et des TPE de Bpifrance qui offre une couverture de 40% à 70% du concours bancaire).
-    Soit sous la forme de prêts directs proposés à des conditions préférentielles :

  • Prêts délivrés par Bpifrance, sans garantie ni caution personnelle, à condition que l’entreprise ait été créée il y a plus de trois ans : citons notamment le Prêt Croissance TPE disponible dans plusieurs Régions (compris entre 10 000 € et 50 000 €), par exemple en Bretagne, et le Contrat de Développement (entre 40 000 € et 600 000 €) pour les projets plus importants. Ces prêts sont systématiquement adossés à un financement bancaire d’un montant au moins équivalent.
  • Prêts d’honneur accordés aux créateurs d’entreprise, sans garantie ni caution, et à taux zéro, par des réseaux à but non lucratif tels que Réseau Entreprendre, France Active et Initiative France.
  • Micro-crédits (moins de 10 000 €) disponibles auprès de l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique) en cas notamment de difficultés à contracter un prêt bancaire classique.

 Pour quoi faire ?

Dans le cadre d’un projet numérique, le prêt peut être mobilisé pour financer, entre autres :

  • Une prestation de conseil et/ou d’assistance technique pour déployer une stratégie numérique dans votre entreprise
  • Des actions de formation pour vous-même et vos salariés
  • L’acquisition d’équipements numériques et de logiciels
  • Mais aussi l’augmentation du besoin en fonds de roulement générée par le projet de développement

Comment y accéder ?

Pour bénéficier d’un prêt direct ou d’une garantie de Bpifrance, vous pouvez vous adresser à un chargé d’affaires de Bpifrance situé dans votre Région ou bien, dans le cas du Prêt Croissance TPE, effectuer une demande en ligne.

Il vous faudra également prendre l’attache de votre conseiller bancaire afin de déterminer avec lui les conditions pour pouvoir assurer le co-financement obligatoire (d’un montant au moins équivalent) du prêt que vous souhaitez contracter auprès de Bpifrance. Ce dernier ne sera en effet versé que sur présentation d’une preuve de décaissement du prêt bancaire associé. Dans le cas d’une garantie, le dossier sera envoyé directement par votre banque.

A défaut de pouvoir bénéficier d’un prêt bancaire classique ou d’un prêt direct de Bpifrance, vous pourrez vous orienter vers les services des réseaux associatifs cités plus haut (dans les catégories « Prêts d’honneur » et « Micro-crédits ») qui vous proposeront différentes formules de prêts d’honneur ou de micro-crédits.

 

Imprimer

Voir aussi

Actualité
Financements

Enjeu de compétitivité, la numérisation de l’entreprise est souvent freinée par la capacité d’investissement des TPE et PME. La garantie de prêt France Num, pilotée par la Banque publique d’investissement (Bpifrance), doit permettre aux TPE et PME d’obtenir plus facilement un prêt auprès des banques pour financer un projet de transformation numérique.

Actualité
Financements

Le Fonds européen d’investissement et l’État français déploient des garanties au titre du programme COSME pour débloquer 715 millions d’euros à l’appui de nouveaux prêts en faveur des petites entreprises. Ces garanties seront gérées par Bpifrance et mises à la disposition de toutes les banques françaises. L’accord de contre-garantie prévoit le lancement d’un nouveau produit de garantie (Garantie sur prêt France Num) destiné à soutenir la transformation numérique des entreprises françaises. Le FEI fait partie du Groupe Banque européenne d’investissement.

Dossier
Financements

Au-delà du Plan de relance, l’État et les collectivités territoriales soutiennent l’activité économique des TPE PME, artisans, commerçants et professions libérales, en vous proposant des aides financières à la transformation numérique. Objectif : trouver des clients via internet, les fidéliser, gagner du temps grâce à la communication numérique et à la mise en place de logiciels.