République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Mettre en place le pourboire par carte bancaire

Nouveaux usages client
paiement avec carte bancaire au restaurant
Clay Banks / Unsplash
Unsplash Licence

En 2022, les pourboires payés par carte bancaire seront défiscalisés pour les hôtels, bars, cafés et restaurants et sans impôt pour les serveurs. Professionnels de la restauration, adoptez sans tarder le pourboire numérique pour satisfaire les clients et donner un plus à vos salariés et extras.

Les Français payent de moins en moins en espèce alors, comment favoriser les pourboires dans les cafés et restaurants ? Le 27 septembre 2021, le Chef de l’État a annoncé la défiscalisation des pourboires laissés par carte bancaire dès 2022. Actuellement, seuls les pourboires versés en espèces sont défiscalisés, pas les transactions par carte qui sont déclarées de facto et imposées.

Du nouveau pour le pourboire par carte bancaire

Lors de sa visite au Salon International de la Restauration, de l’Hôtellerie et de l’Alimentation (SIRHA) à Lyon, Emmanuel Macron a ainsi déclaré :

« On va passer les textes dans les prochaines semaines pour qu’à partir des tout prochains mois, on puisse avoir des pourboires qui pourront être défiscalisés et sans charge, et qui seront permis par la carte bleue. (…) L’idée, c’est qu’on puisse au restaurant, payer le pourboire avec la carte bleue, l’arrondi ou plus, parce qu’on l’a vu en sortie de crise, nos compatriotes utilisent de moins en moins le liquide. Deuxièmement, que ces pourboires soient sans charges pour les employeurs et que ces pourboires soient sans impôt pour les salariés qui les reçoivent ce qui va permettre d’ajouter au pouvoir d’achat de ces derniers », a-t-il ajouté devant les professionnels.

La mesure devrait prioritairement concerner la restauration commerciale avec service à table ou au comptoir (cafés, bars, brasseries, restaurants et cafétérias).

Réaction de Didier Chenet, président du GNI (Groupement national des indépendants), syndicat des professionnels de l’hôtellerie-restauration :
« C’est une excellente nouvelle, car le pourboire fait partie de l’attractivité de nos métiers. Mais maintenant que tout le monde paie par carte bleue ou via des applications, très souvent on n’a plus de monnaie pour rajouter 3 à 5 euros pour le service. Quand on aura la possibilité de laisser un pourboire sur la note, ce sera beaucoup plus facile. »

Comment va marcher le pourboire numérique ?

Au moment de payer son addition, le client pourra ajouter une somme supplémentaire pour le serveur avec la promesse que cet argent ne sera pas fiscalisé (ni déclaré, ni imposé).

Quelles solutions techniques pour le pourboire par carte bancaire ?

Le paiement sans contact permet dès aujourd’hui de laisser un pourboire après avoir réglé l’addition (montant total de l’achat), de façon distincte donc après avoir indiqué sur le terminal de paiement :

  • soit un pourcentage de l’addition ;
  • soit un montant à présélectionner ;
  • soit un montant au choix.

Le client doit alors approuver le montant de l’achat en appuyant sur OK.

Que pensent les Français du pourboire dématérialisé ?

Une étude réalisée en mai 2021 par l’Institut CSA pour Lyf, entreprise spécialisée dans le paiement mobile met en avant des résultats intéressants montrant le grand intérêt des clients pour le pourboire numérique :

  • 77 % des Français déclarent donner pour un pourboire (à 85 % aux restaurants, puis à 71 % pour les cafés, bars et restaurants, ensuite pour les coiffeurs à 59 % et à 48 % pour les services de livraison) ;
  • 2,80 EUR : c’est le montant moyen laissé les Français comme pourboire ;
  • 44 % des Français (62 % pour les 18 - 24 ans) déclarent vouloir donner plus dans les mois à venir pour soutenir les commerçants ;
  • parmi les freins les plus fréquemment cités pour donner un pourboire : 35 % des Français disent qu’ils n’ont jamais de monnaie sur eux.

Aussi, cette étude indique que les clients français sont demandeurs du pourboire numérique pour des raisons majoritairement sanitaires et pratiques :

  • 71 % pour donner en respectant les protocolaires sanitaires (Covid-19) ;
  • 68 % pour donner la somme souhaitée sans être contraint par la monnaie dont on dispose ;
  • 60 % pour soutenir les commerçants et professionnels du service et des loisirs ;
  • 40 % pour donner plus souvent des pourboires.

Imprimer

Voir aussi

Fiche pratique
Nouveaux usages client

Valoriser vos produits alimentaires bientôt périmés au lieu de les jeter et contribuer à une consommation plus écologique, c’est la promesse tenue des applications qui luttent contre le gaspillage alimentaire. Elles permettent un complément de chiffre d’affaires non négligeable pour les commerçants et des millions de repas sauvés de la poubelle chaque année. 

Dossier
Nouveaux usages client

Découvrir le guide du marketing en temps de crise (par Camden).

Fiche pratique
Nouveaux usages client

Face aux nouvelles habitudes de consommation dues au confinement, la communication numérique est la principale solution pour maintenir le lien avec les consommateurs locaux. 6 bonnes pratiques pour les entreprises