République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Comment référencer votre entreprise sur le web pour augmenter votre visibilité et vous démarquer de vos concurrents ?

Acquisition de nouveaux clients
Melanie Deziel
Unsplash Licence

Être bien référencé sur le web est devenu incontournable pour la visibilité de votre entreprise. SEO, site internet, annuaires, réseaux sociaux, places de marché, … : établissez une stratégie de présence efficace pour valoriser vos activités et convaincre de nouveaux clients.

Au programme :

 

Augmentez la visibilité de votre entreprise sur le web grâce à un bon référencement sur les moteurs de recherche

 

Pourquoi référencer votre entreprise sur le web ?

Référencer votre entreprise, c’est permettre aux internautes qui se renseignent en ligne avant d’acheter un service ou un produit, de la découvrir dans les premiers résultats proposés par les moteurs de recherche.

Si le premier objectif est d’augmenter votre visibilité, l’objectif final est de toucher des clients potentiels et de développer votre chiffre d’affaires. Selon une récente étude de la société Simplébo, 92 % des clients se renseignent d’abord sur les moteurs de recherche afin de mieux connaître une marque.

Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Google capte plus de 90 % des recherches faites sur internet en France. C’est sur son fonctionnement que se calquent les techniques de référencement.

Ses robots, les Googlebots, appelés « Spiders » ou « Crawlers » parcourent toutes les pages du web pour les indexer dans ses centres de données physiques (data center). A chaque recherche, des algorithmes (programmes mathématiques informatisés) analysent le contenu pour trouver les résultats les plus pertinents. Ces résultats sont présentés dans une page appelée Search Engine Result Page (SERP).

L’algorithme Google repère aussi les passages pertinents dans des pages longues dont le sujet principal diffère de la requête (Passage ranking ou Google Passages). Ce traitement permet d’extraire des pages indexées des éléments d'informations pour proposer en tête de la page de résultats (dite position 0) des réponses précises (featured snippet) à des questions posées par les internautes.

 

Visez les premières places grâce au référencement naturel (SEO) ou payant (SEA)

Le référencement naturel (SEO ou Search Engine Optimization), aussi appelé organique, représente l’ensemble des techniques gratuites qui visent à obtenir un bon positionnement dans les moteurs de recherche. L’objectif est qu’à chaque fois qu’un internaute fait une recherche à laquelle votre entreprise répond, celle-ci ou votre site apparaisse dans les premiers résultats. 68 % du trafic des sites internet est organique, c'est à dire issu des résultats des moteurs de recherche (non publicitaires) rapporte le spécialiste Olivier Andrieu.

Le référencement payant (SEA ou Search Engine Advertisement) vous permet de vous positionner directement en haut des résultats en achetant des mots-clés. Sur Google, c’est l’outil Google Ads qui permet de déterminer quels sont les plus efficaces. Cette stratégie est à envisager de manière ponctuelle : la majorité des internautes préfère les résultats naturels, seuls 6% cliquent sur ces publicités.

L’observation du comportement des internautes face à une page (mouvements des yeux ou eye-tracking), a permis d’établir que les 3 premières positions obtenaient 100% de visibilité, la quatrième 85%, et la dixième 20% (étude Médiative).

35 % des clics atteignent le premier lien naturel, 15 % le deuxième et 11% le troisième (enquête GroupM UK et Nielsen – 28 millions de personnes). Et les cinq premiers items de la liste de résultats trustent 70% des clics rappelle Olivier Andrieu.

 

Quels sont les principaux moteurs de recherche utilisés en France ?

  • Google bien sûr, très populaire en France.
  • Google Images, le moteur de recherche d’images de Google, permet des recherches directes de visuels ou documents divers. Plus de 10 millions de visiteurs le consultent chaque mois en France.
  • YouTube est considéré comme un moteur de recherche de vidéos, qui reçoivent chaque jour des milliards de vues.
  • Bing, le moteur de recherche de Microsoft, et Yahoo! France sont consultés par plus de 5 millions de Français chaque mois.
  • Qwant est un moteur français qui exclut la publicité et ne collecte pas de données sur les internautes.
  • Écosia est un moteur écologique qui utilise ses revenus pour la reforestation.

Être référencer sur Google est indispensable. Mais il ne faut pas négliger les autres moteurs de recherche, surtout si on veut toucher une clientèle étrangère : aux États-Unis, la part de marché de Google n’atteint que 60%. En Chine, c’est le moteur Baidu qui domine. Vous pouvez envisager d’acheter de la publicité bien ciblée sur ces autres moteurs car elle y sera moins chère.

 

Comment fonctionne le référencement naturel ou SEO ?

Les moteurs de recherche cherchent à imiter le fonctionnement du cerveau humain et de son raisonnement.

 

Quels sont les éléments pris en compte par les moteurs de recherche pour référencer votre site ou votre entreprise ?

Les algorithmes des moteurs de recherche évoluent régulièrement pour fournir des résultats pertinents.

Les résultats sont classés selon certains critères :

  • les mots-clés : Google liste les pages qui contiennent les mots-clés recherchés par l’utilisateur.
  • les détails, l’expérience utilisateur, le code :  les mot-clés utilisés dans les titres de pages ou d’articles, ou dans les liens sont plus importants. La date de parution du contenu, la facilité de navigation dans un site et le code source sont aussi pris en compte.
  • l’autorité : plus nombreux sont les liens externes menant vers votre site, plus celui-ci est considéré comme qualitatif. On parle alors de l’autorité d’un domaine (Domain Authority).
  • l’expérience utilisateur sur mobile : pour une lecture facile sur mobile, le responsive design qui permet une adaptation automatique du contenu à la taille et à la résolution de l’écran doit être privilégié.
  • la localisation : 65% des recherches sur Google son géolocalisées.
  • la contextualisation : la localisation de l’internaute, son historique, par exemple, sont pris en compte pour l’affichage des résultats.

Le temps long joue en faveur d’un bon référencement : si l’indexation initiale d’un site sur Google prend au maximum 3 jours, il faut compter 6 mois à un an pour espérer se classer sur la première page des résultats de recherche (hors recherches directes sur votre enseigne).

Le SEO sur les pages de votre site web

Le référencement naturel de votre site a pour but d’augmenter sa visibilité et son trafic qualifié, composé de prospects intéressés par vos services.

Le choix des mots-clés est essentiel : inspirez-vous de vos concurrents sans les imiter. Considérez la fréquence de l’utilisation des mots-clés, leur pertinence et leur compétitivité. Si des sites indépendants paraissent en haut des résultats, vous pouvez être bien classé en utilisant les mêmes mots. Consulter le Tutoriel SEO : espionner un site web concurrent pour trouver des idées de mots-clés (journalducm.com)

Privilégiez, les mots-clés longs, dits « longue traîne ». Un mot-clé composé de 4 mots type « garage voitures anciennes Annecy » sera plus efficace que celui composé de 3 mots comme « garage voiture Annecy ».

 

Listez 50 à 70 mots-clés grâce à quelques outils.

  • Pour identifier les termes les plus forts et les plus fréquemment utilisés, commencez par vous livrer à un exercice de définition de votre entreprise par quelques mots clés.
  • Wikipedia vous permet d’élargir votre liste au-delà des synonymes (exemple café torréfaction, instantané), et de déterminer un champ sémantique pour développer vos contenus.
  • Les suggestions présentes en bas des pages de résultats des moteurs de recherche, ou sur les sites de vente en ligne sont à considérer.
  • Les conversations sur les forums et sites spécialisés sont intéressantes car elles affichent les termes utilisés par votre cible, et les « early adopters », internautes en quête de nouveauté.

Utilisez des outils gratuits pour trouver les bons mots-clés.

  • Google Trends vous permet de suivre l'évolution du nombre de recherches effectuées pour un mot-clé et de les comparer.
  • Ubersuggest.org est un générateur de mots-clés et d’expressions.
  • Google Keyword Manager est l’outil de planification de Google Ads qui évalue les volumes de requêtes sur les mots-clés.

Approfondissez votre recherche, grâce à un outil payant complet, par exemple Semrush qui permet de réaliser un audit de référencement complet, tant lexical que technique.

Utilisez un outil de traduction, tel que DeepL Traducteur ou Reverso, pour faire une recherche de mots-clés en langue étrangère si votre clientèle est internationale.

 

La structure et le code de votre site contiennent des métadonnées qui servent à son référencement : nom de domaine (URL), plan de site (sitemap XML), titres, description, mots-clés et légendes des visuels doivent intégrer les informations les plus recherchées par votre cible, incluant des noms propres ou de marque, et votre localisation. Maîtriser le temps de chargement des pages et les optimiser pour la lecture sur mobile est indispensable.

Intégrez des liens pour générer du trafic sur votre site. Le maillage de liens, appelé netlinking, est essentiel à votre référencement :

  1. Insérez des liens internes entre les pages de votre site, ou des liens sortants vers d’autres sites du même secteur d’activité que vous, mais référencés sur des mots-clés différents. Publiez 2 à 4 liens sortants pour 1000 mots. Reprenez vos anciens articles pour y intégrer 2 à 5 liens vers les nouveaux.
     
  2. Pensez à mettre des boutons de partage vers les réseaux sociaux.
     
  3. Obtenez plus de liens entrants vers vos contenus :
  • utilisez l’’outil Mention pour connaître le trafic qui mène à vos concurrents et vous en inspirer ;
  • avertissez vos partenaires d’une nouvelle publication ;
  • demandez aux influenceurs ou prescripteurs de votre secteur de contribuer sur votre site pour obtenir des liens entrants depuis leurs propres publications ;
  • publiez un classement de votre top 5 à 10 des meilleurs partenaires/fournisseurs/commerçants environnants/…, pour que ceux-ci vous citent en retour.

 

Publiez régulièrement pour relancer l’indexation de votre site, par exemple des articles via un blog professionnel qui met en avant votre savoir-faire, vos produits...

Et pensez à proposer des formats différents :  articles, infographies, vidéos...

Si vous possédez un site e-commerce, la stratégie SEO reste la même mais vous devez prévoir un parcours d’acquisition de trafic multicanal en utilisant d’autres leviers comme la publicité, les réseaux sociaux, les comparateurs de prix etc.

Pour aller plus loin :

Améliorez le référencement de son entreprise en misant sur votre nom de domaine !

Mickaël Vigreux de l'Afnic (qui est partenaire de France Num) explique comment le nom de domaine de votre entreprise peut constituer un atout pour améliorer votre référencement. Il rapporte le cas de Carglass qui communique désormais sur carglass.fr (précisant "n'oubliez pas le .fr"). Cela permet de neutralise les concurrents qui souhaiteraient se positionner sur les mots-clés de l'entreprise dans le cadre de leur campagne publicitaire sur les moteurs par achat de mots-clés (SEA).

En savoir plus :

 

Le SEO sans avoir de site web

Référencez-vous gratuitement sur Google en créant un compte Google My Business et répondez aux requêtes d’une clientèle de proximité :

Inscrivez-vous sur des sites référents. Les moteurs de recherche référençant directement les contenus des annuaires en ligne dans leurs résultats, profitez-en et inscrivez-vous par exemple sur : PagesJaunes pour un référencement local français, Tripadvisor pour les professionnels du tourisme, Yelp pour les commerces locaux. Pensez aux annuaires des fédérations professionnelles et groupements auxquels vous appartenez ;

Géolocalisez-vous sur les applications GPS les plus connues telles que : Google Maps, Mappy, Waze.

Contribuez sur des sites tiers pour renforcer votre position :

  • proposez à vos partenaires d’intégrer vos articles sur leurs sites et réseaux.
  • avertissez-les des nouveautés via une campagne de mails.
  • participez aux conversations de votre communauté : commentez, postez, répondez sur les forums, en publiant des liens vers vous.

Vendez sur les places de marché. Une place de marché ou « marketplace » est un espace de vente en ligne : en y présentant vos produits ou services vous profitez de leur notoriété. La plupart de ces plateformes bénéficient d’un très bon référencement, supérieur à celui d’un site e-commerce individuel, grâce au travail de spécialistes.

S’y inscrire est simple et le plus souvent vous ne payez qu’une commission sur les ventes. Faites un choix parmi une offre très large. Au-delà des places généralistes les plus connues : (Cdiscount, Rueducommerce, Rakuten, eBay, Amazon, Le Bon Coin, Fnac…) ou spécialisées (Etsy, ManoMano, Vinted, Truffaut, Les nouveaux cavistes, 1001pharmacies…), des offres locales s’adressent aux commerçants : Ma Ville Mon Shopping, Ollca, The Ring…

Consultez notre dossier : Comment vendre sur une place de marché.

Gérez vos avis clients. Obtenir des avis clients et y répondre vous permet d’être bien classé dans les moteurs de recherche.

Diffusez vos informations sur les réseaux sociaux. Ils sont indispensables pour développer votre notoriété : les mentions de votre entreprise sur ces réseaux engendrent des recherches sous votre nom dans les moteurs, et vos abonnés peuvent vous référencer sur leur site ou contributions diverses.

  • Présentez-vous sur les réseaux sociaux adaptés à votre cible et à vos objectifs : Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, Youtube, TikTok, …
  • Animez continuellement votre présence pour susciter l’intérêt et à créer une relation cordiale.

 

Établissez rapidement un premier diagnostic : comment votre entreprise paraît-elle sur internet ?

Que vous soyez actif sur la toile ou pas, votre entreprise y figure, a minima légalement via la publication de son immatriculation.

 

Évaluez le positionnement de votre entreprise sur les principaux moteurs de recherche

Si Google draine 90% des recherches françaises, pensez à vérifier le positionnement de votre entreprise sur d’autres moteurs, Bing et Yahoo ! notamment.

Les recherches en mobilité sont aujourd’hui majoritaires : faites vos recherches sur ordinateur et smartphone.

Si vous possédez un site internet :

N'hésitez pas à vous faire accompagner pour cette première phase, orientez-vous vers votre Chambre de Commerce et d’Industrie locale.

 

Observez où et comment vos concurrents paraissent

Sachez vous situer par rapport à vos concurrents.

Comparez le contenu des sites web de vos concurrents. Élargissez votre comparaison au-delà de ceux que vous connaissez grâce à des outils gratuits qui listent les professionnels dont l’offre et le domaine d’activité sont comparables aux vôtres : sitelike.org, alexa, Ubbersuggest.org.
 
Évaluez la différence de popularité numérique entre eux et vous :

  • Estimez la différence de trafic entre eux et vous en utilisant la première fonctionnalité gratuite de Similarweb, et ses options payantes pour plus de détails.
  • Visualisez la position d’un domaine concurrent via ses titres, mots-clés, liens avec l'extension Mozbar à installer sur le navigateur Chrome.
  • Retrouvez la plupart des avis clients de vos concurrents et des vôtres en saisissant avis et le nom de leur/votre entreprise dans Google.
  • Comparer votre page Entreprise LinkedIn avec celles de vos concurrents (nombre d'abonnés, nombre d'interactions) avec la méthode présentée par le Blog du modérateur.

Automatisez votre veille et soyez averti à chaque fois que votre entreprise ou celle de votre concurrent est citée.

  • Recevez gratuitement un mail à chaque mention d'une entreprise, marque, services, … sur un site ou un blog en vous inscrivant à Google Alerts ou l'outil payant Swello qui intègre les réseaux sociaux
  • Suivez les réseaux sociaux de vos concurrents en vous abonnant à leurs comptes. Si votre activité est très liée aux réseaux sociaux, vous pouvez opter pour un outil payant pour effectuer votre veille : https://fr.alerti.com/
  • Abonnez-vous aux newsletters de votre domaine d'activité, et à celles de vos concurrents.
  • Utilisez les flux RSS des sites que vous voulez suivre pour être notifié de toute nouvelle publication
  • Testez l'outil français Synthesio qui vous permet de savoir comment est évoquée votre entreprise sur tout le web, y compris sur les réseaux sociaux, notamment étrangers, tels que Weibo, Renren, VKontakte ou encore Orkut.

Pour aller plus loin, vous pouvez apprendre à faire de la veille concurrentielle en suivant un cours en ligne.

 

Déterminez vos objectifs de référencement

Deux grands objectifs de référencement se distinguent : obtenir du trafic sur vos pages et convertir votre audience en réservations ou commandes. Mais il vous appartient de choisir des objectifs propres à votre entreprise.

 

Choisissez un ou deux objectifs prioritaires

Souhaitez-vous être visible sur internet, fidéliser vos clients, vendre, ou devenir une référence dans votre secteur ?

Fixez-vous des objectifs réalistes et mesurables : le nombre de visiteurs ou de contacts que vous souhaitez atteindre, et dans quel délai.

Quel secteur géographique vous concerne : local, national, international ?

 

Cernez votre cible

A quelle cible vous adressez-vous ? Établir les différents profils types qui vous intéressent en termes d’âge, de mode de vie et de motivations d’achat vous aidera à choisir vos supports de publication et à les alimenter.

Ces profils ou personas vont être incarnés par des personnages fictifs qui vont vous aider à définir leurs caractéristiques. Pour cela, vous pouvez vous aider de l’outil gratuit mis à disposition par la plateforme Hubspot Créer un persona.

Posez les bases de votre référencement en orientant toute votre réflexion en vous mettant à la place de vos clients.

 

Établissez une stratégie de présence en choisissant les supports adaptés à vos objectifs :

  • Référencez-vous sur Google : créez une fiche Google My Business quels que soient vos objectifs.
  • Vous souhaitez être indépendant des règlements changeants des réseaux sociaux et des moteurs de recherche : développez votre propre de site web.
  • Votre clientèle est professionnelle : pensez aux annuaires thématisés et aux sites des fédérations professionnelles.
  • Votre clientèle est locale : référencez-vous sur les applications GPS.
  • Vous souhaitez toucher une nouvelle clientèle étrangère : pensez aux places de marché.
  • Vous êtes artisan : présentez vos réalisations sur les réseaux sociaux.

 

Mesurez vos résultats

Assurez-vous de suivre régulièrement vos résultats pour les améliorer.

 

Choisissez de suivre quelques indicateurs essentiels, les KPI (Key Performance Indicators)

Position dans les moteurs, trafic, temps de chargement de vos pages, durée des visites, volume de liens entrants sont les principaux indicateurs à suivre pour mesurer la performance de votre référencement.

Pour vous lancer, commencez par utiliser des outils gratuits. Mais n’hésitez pas à choisir un outil payant qui vous donnera accès à des rapports plus complets pour approfondir.

 

Optez pour des outils de mesure performants

Google propose un grand nombre d’outils gratuits très utiles pour débuter.

Google Analytics est l’outil incontournable de suivi du trafic de votre site web. Pour créer votre compte et vous familiariser avec ses fonctionnalités, formez vous gratuitement  en ligne grâce à des vidéos sous-titrées en français.

Mobile friendly vous permet de vous assurer de la compatibilité de votre site sur mobile.

Google Search Console balaye les aspects plus techniques du site, pour inspecter votre indexation sur Google.

Si vous souhaitez aller plus loin, les outils SEO payants créent pour vous des rapports complets.

 

Professionnalisez le référencement de votre entreprise

Pour obtenir le meilleur référencement, il est indispensable de se faire accompagner par un professionnel ou de se former sur ce sujet.

 

Faites-vous accompagner

Pour établir une véritable stratégie de référencement, faites appel à un expert. Grâce à ses compétences techniques et sémantiques, il pourra vous aider à publier des contenus efficaces dans une phase initiale, puis à auditer et améliorer l’existant, voire à développer vos ventes en ligne :

 

Formez-vous

Si votre activité dépend en grande partie du web, vous pouvez aussi envisager de vous former au référencement.

Rapprochez vous de votre OPCO ou de votre fédération professionnelle pour connaître les formations disponibles dans votre région.

Profitez des aides financières disponibles pour vous former :

Passez à l'action avec nos formations gratuites : les accompagnements-action France Num :

Nous vous proposons des formations courtes et pratiques pour améliorer votre visibilité avec les réseaux sociaux.

 

Paule Birbès
Mots-Clés
referencement
visibilité en ligne
site internet
Région
Île-de-France
Droit affecté au contenu : Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Imprimer

Voir aussi

Dossier
Acquisition de nouveaux clients

Les campagnes emailing constituent un outil puissant pour améliorer vos relations clients et développer vos ventes. Simple et efficace, le courriel permet de cibler vos clients et prospects efficacement et à moindre coût. Suivez le guide !

Dossier
Acquisition de nouveaux clients

TPE, artisans, professions libérales, la qualité de votre image de marque en ligne (autrement nommée e-réputation) est essentielle. L’importance croissante des avis clients pour les consommateurs exige que gériez ces retours, alliés précieux au service de votre relation client et de la qualité de votre offre. Ils constituent aussi par les faux avis et injures qu’ils peuvent drainer, une menace pour votre activité à ne pas négliger.

Témoignage
Acquisition de nouveaux clients

Quand une coopérative régionale en Occitanie défendant les petits producteurs locaux trouve, en pleine crise sanitaire COVID-19, de nouveaux canaux de distribution auprès des grosses enseignes grâce au numérique, c’est le consommateur qui est gagnant et aussi l’économie de proximité ! C'est l'aventure des Apiculteurs Gascons.