République française

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

Comment créer votre site e-commerce ou boutique en ligne pour vendre vos produits et services ?

Site e-commerce
Site e-commerce
akitada31
Pixabay License

La forte croissance du e-commerce pousse de plus en plus d'entreprise à se lancer dans la vente en ligne. Parmi les options possibles, posséder son propre site de vente en ligne constitue une opportunité très intéressante. Ce dossier vous explique pourquoi et vous présente la marche à suivre.

Le commerce en ligne bat chaque année de nouveaux records. En 2020, le chiffre d’affaires du e-commerce en France a connu une progression de 8,5% par rapport à 2019, atteignant 112 milliards d’euros, selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

En parallèle, selon le baromètre France Num 2021, 20 % des TPE / PME interrogées ont désormais leur propre site internet marchand de vente en ligne, contre 9 % avant la crise sanitaire, soit une progression de +11 points.

Ces chiffres soulignent la nécessité de vendre en ligne. Parmi les solutions possibles, posséder son propre site de vente en ligne constitue une opportunité très intéressante. On vous explique pourquoi et comment faire.

Au programme :

Qu’est-ce qu’un site e-commerce ?

Un site e-commerce ou boutique en ligne est un site internet de vente en ligne de produits ou services. Il permet à l’internaute de les acheter (ou d’en avoir l’usage) en quelques clics via un module de paiement en ligne. Selon les cas, le client peut être livré chez lui ou dans un point relais, se déplacer pour venir les retirer, ou encore s’identifier pour accéder à un service (par exemple voir un film, suivre un cours en ligne ou utiliser un service de transport).

S’il est possible de vendre ses produits ou services sur des places de marché, posséder une boutique en ligne indépendante présente des avantages non négligeables.

Pourquoi développer votre propre site de vente en ligne ?

Vous touchez de nouveaux clients qui viennent des moteurs de recherche, comme Google, et augmentez votre chiffre d’affaires.

Votre boutique en ligne est accessible 24h/24 et 7 jours sur 7 contrairement à un magasin physique. Votre offre en ligne complète celle qui est en magasin, et permet au consommateur d’acheter sans se déplacer. Les clients peuvent commander à tout moment, indépendamment de vos disponibilités ou de la présence d’une équipe commerciale. C’est l’avantage le plus important des boutiques en ligne qui ont généré près de 2 milliards de transactions en 2020 en France.

Vous développez la notoriété de vos produits et services : en les référençant sur les moteurs de recherche, vous touchez une clientèle qui ne vous connaissait pas auparavant et pouvez capter une partie des clients de vos concurrents. En parallèle vous pouvez faire la promotion de vos produits sur d’autres canaux tels que les réseaux sociaux pour augmenter vos ventes.

Vous touchez une clientèle au-delà de votre zone de chalandise habituelle, jusqu’à l’international.
Si votre site est visible dans le monde entier, pour vendre à l’international, il vous faut prévoir de traduire votre site, le plus souvent en anglais et de pouvoir livrer à l’étranger via un transporteur international. Selon votre secteur d’activité, cette option peut vous permettre de décupler votre chiffre d’affaires.

Vous devenez indépendant :

  • vous n’êtes pas contraint par les règles des places de marché ou des plateformes de vente en ligne, et leurs évolutions régulières. Vous n’êtes pas non plus tenu de leur verser de commission. Vous faites évoluer votre site comme vous le souhaitez ;
  • vous recueillez les données clients qui vous intéressent : une boutique indépendante vous permet de recueillir beaucoup d’informations sur vos clients (qui sont-ils, quels produits les attirent, pourquoi abandonnent-ils l’achat avant de payer…). Cela vous permet d’améliorer le parcours d’achat en ligne que vous proposez, ainsi que votre offre. Attention néanmoins à respecter le cadre juridique relatif à la protection des données personnelles : le Règlement Général sur les Données Personnelles (RGPD) ;
  • vous intervenez facilement et rapidement sur votre site : vous pouvez mettre en avant ou retirer une offre, un produit rare, une promotion, sans attendre, pour une durée très limitée.

Gestion des stocks, préparation des commandes, référencement…la gestion de votre boutique en ligne prend du temps. Mais les avantages offerts sont nombreux. Dans un contexte où les acheteurs se tournent de plus en plus vers l’achat en ligne, nous vous proposons de vous lancer en suivant nos conseils.

Planifiez votre projet e-commerce

Définir vos objectifs commerciaux en amont est une étape essentielle.

Vous devez réaliser votre plan de développement (ou business plan) en grandes lignes :

  • étudiez votre marché cible ;
  • positionnez votre offre et votre site e-commerce par rapport à vos concurrents ;
  • fixez des prix qui tiennent compte de ceux de vos concurrents, et qui vous permettent d’être rentable ;
  • établissez votre stratégie de communication ;
  • chiffrez vos objectifs de trafic sur votre site (par exemple augmenter le trafic sur votre site de 20 % dans l’année) et de ventes (par exemple améliorer vos ventes de 15% dans les 6 prochains mois) ;
  • et estimez votre chiffre d’affaires prévisionnel.

Pour cela, Le Coin des Entrepreneurs vous propose un guide complet pour établir votre business plan e-commerce.

Concevez le tunnel de conversion de vos clients !

Dessinez le parcours d’achat complet de votre client de la première communication qu’il voit jusqu’à l’acte d'achat. Consultez notre dossier sur la communication en ligne :

 

Comment créer votre site e-commerce ?

3 options s’offrent à vous pour créer votre site e-commerce :

  • si vous avez des compétences techniques, vous pouvez opter pour un outil gratuit personnalisable ;
  • la solution la moins chère consiste à utiliser une plateforme e-commerce clé en main, à partir de 20 euros par mois, le plus souvent avec des frais de transaction de 2% ;
  • faire appel à un prestataire qui gèrera la création de votre boutique en ligne est l’option qui vous prendra le moins de temps et vous garantira le meilleur résultat.
    Pour un site e-commerce simple, fait par un indépendant, comptez entre 2000 et 5000 euros. Pour un site de vente plus élaboré, une agence vous proposera un tarif situé entre 4000 et 50 000 euros. Un tarif ne peut être établi qu’à partir d’un projet précis, défini au travers d'un cahier des charges et n’hésitez pas à contacter un professionnel pour obtenir votre devis personnalisé.

Pour en savoir plus, lisez notre dossier Combien payer pour un site web ou un site e-commerce ?

Créez vous-même votre site e-commerce à partir d'une plateforme gratuite ou libre (niveau avancé)

Vous avez un peu de temps et des compétences techniques : lancez votre boutique en ligne sur une plateforme gratuite ou libre. Les logiciels libres aussi appelés open source, rendent accessibles leur code source et permettent à toute personne qui le souhaite d'intervenir sur le code pour le faire évoluer ou l’adapter aux objectifs de son site. Leur usage est gratuit. Voici une liste indicative de solutions :

  • Magento est une solution très performante utilisée par de nombreuses marques. Elle propose des fonctionnalités très nombreuses et flexibles à configurer. Cette solution permet la gestion de votre portefeuille de clients mais la prendre en main demande du temps si vous n’êtes pas expérimenté.
     
  • Prestashop héberge votre boutique ainsi qu’un nom de domaine. Cette solution intègre le paiement et la gestion des stocks. Sa communauté de plus d’un million de personnes dans le monde participe à son développement et s’entraide dans la création de sites. Votre site est entièrement personnalisable et peut être publié dans plus de 65 langues. De nombreuses options payantes sont aussi proposées.
     
  • WooCommerce est l’extension dédiée à la vente en ligne de Wordpress, le logiciel de création de site web le plus utilisé dans le monde. Cet outil permet toutes les adaptations, tous les moyens de paiement. Des connaissances techniques et la compréhension de l’anglais sont fortement recommandées pour profiter de toutes ses fonctionnalités. C’est néanmoins un outil dont la connaissance est très répandue chez les professionnels du numérique.

Si vous choisissez cette option il vous faudra choisir un hébergeur. Les données et fichiers de votre boutique en ligne doivent être hébergés sur un serveur. Ce service est assuré par un hébergeur. Assurez-vous de sa fiabilité avant de faire votre choix : sauvegarde journalière des données, sécurité des paiements, intervention immédiate 24h/24 en cas de piratage, performance en cas de pic de trafic…

Consultez un comparatif des meilleurs hébergeurs de sites e-commerce avant de vous décider.

Optez pour une plateforme e-commerce clé en main (facile)

Vous n’avez pas de compétences techniques et pas de temps pour vous former : choisissez une plateforme e-commerce clé en main.

Les solutions payantes vous donnent droit à une assistance technique incluse : les gestionnaires du logiciel que vous aurez choisi se chargent de la partie technique et de ses évolutions, vous ne vous chargez que de l’aspect commercial. Voici une liste indicative de solutions :

  • New Oxatis est le leader européen. Il offre plus de 650 fonctionnalités, dont la gestion du référencement et du design, l’hébergement et le paiement sécurisé, l’accompagnement personnalisé. L’abonnement mensuel débute à 39 euros par mois sans commission sur les ventes.
     
  • Shop Application est un logiciel d’e-commerce français, très facile à utiliser qui centralise vos ventes en ligne et en magasin. Il permet de gérer un site e-commerce avec les factures, et les commandes. Il offre plus de 100 tutoriels et de nombreux outils pour le référencement, faire des campagnes SMS... L’abonnement mensuel pour un site e-commerce est de 49 euros par mois sans commission sur les ventes.
     
  • Shopify est une solution très complète et simple à utiliser pour un rendu au design attractif et animé. La plateforme permet aussi la vente sur les réseaux sociaux. L’abonnement mensuel débute à 29 dollars par mois pour une version simplifiée associée à des frais de transaction de 2%.
     
  • Wix eCommerce propose plus de 500 modèles personnalisables, et son tableau de bord est très facile à utiliser. Il offre la possibilité de vendre sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram. C’est un bon outil pour se lancer. Pour une version intégrant le paiement en ligne, l’abonnement basique est de 20 euros par mois.
     
  • WiziShop offre des vidéos et l’accompagnement d’un business coach pour se former gratuitement. Sa bibliothèque de thèmes et fiches produits est riche. Cette solution intègre la possibilité d’envoyer des campagnes SMS et email. Son abonnement débute à 27 euros par mois associé à des frais de transaction de 2%.

Si vous souhaitez vous lancer gratuitement, découvrez les 10 plateformes gratuites sélectionnées par codeur.com.

Disposez d'un site avec votre propre nom de domaine

Le nom de domaine de votre site e-commerce (ex www.monsite.com) est le premier élément pour l’identifier :

  • Choisissez le nom de domaine de votre site e-commerce en respectant certains critères : un nom unique, court, sans caractères spéciaux, accents ou chiffres, de préférence sans trait d’union ou un seul au maximum, facile à comprendre et à mémoriser.
    Il  doit mettre en avant votre marque plutôt qu’un mot-clé peu important aux yeux des moteurs de recherche : le classement de votre site dans leurs résultats est lié à son contenu, son nom sert plus à votre image de marque. Ne vous limitez pas à une famille de produits ou service comme « veloenfant.com », pensez à l’avenir de votre entreprise.
     
  • Vérifiez sa disponibilité sur le web grâce au service de recherche de nom de domaine de l'Afnic. Si le nom que vous voulez est pris, envisagez d’utiliser une variante.
    Pensez  aussi aux réseaux sociaux (Facebook, Instagram…), vous pourriez vouloir y créer un compte sous le même nom.
     
  • Choisissez l’extension de votre nom de domaine. Privilégiez une extension générique (.com) ou nationale (.fr). Pensez aux extensions qui concernent les pays dans lesquels vous voulez vendre (.it pour l’Italie, .es pour l’Espagne…). Les extensions spécialisées comme .info, .hotel… sont à éviter car elles manquent de notoriété et ne favorisent pas le référencement de votre site.
     
  • Achetez votre nom de domaine. Le coût pour l’achat d’un nom de domaine, est de l’ordre de 10 à 15 euros par an selon les extensions (.fr, .com, .paris, etc). La durée de location d’un nom de domaine est déterminée, d’1 an à 10 ans maximum. Pour un projet de boutique en ligne choisissez une durée longue.
    Si vous utilisez une solution e-commerce clé en main, il est généralement inclus dans votre abonnement ou est très facile à ajouter. Si vous faites votre site vous-même, ou le faites faire par un professionnel, vous devez l’acheter.
    Les fournisseurs spécialisés dans la vente de nom de domaine s’appellent des registraires (Afnic, GoDaddy, OVH…). La plupart des hébergeurs de sites internet proposent aussi un service de création et du dépôt de nom de domaine. Consultez une liste des registraires de noms de domaine fiables sélectionnés par Digitiz.
     
  • Achetez  plusieurs variantes de votre nom de domaine pour qu’elles ne soient pas réservées par vos concurrents. Si votre nom de marque est régulièrement mal orthographié et que vous souhaitez l’utiliser dans votre nom de domaine, achetez des versions incluant les fautes d’orthographe les plus communes. Si votre nom est en deux mots, réservez-le avec et sans trait d’union.
     
  • Évaluer l'intérêt de racheter un nom de domaine déjà créé. Les prix varient beaucoup entre un nom ancien et récent, c’est néanmoins une bonne stratégie pour bénéficier de son référencement déjà existant.

 

Faites appel à un prestataire pour concevoir votre site e-commerce (facile)

Faire appel à un prestataire pour vous accompagner dans la mise en place de votre site de vente en ligne reste le moyen le plus sûr d’atteindre vos objectifs. Un spécialiste vous orientera, vous aidera à intégrer tous les éléments essentiels, à bien référencer votre boutique en ligne, et facilitera votre gestion.

Vous pouvez trouver un expert du numérique parmi la communauté des activateurs France Num :

Consultez la liste des activateurs présents dans votre région :

Interrogez le moteur de recherche des activateurs :

 

Page d’accueil, fiches produits, mentions légales : créez un site e-commerce performant

Soignez la page d’accueil de votre site de vente en ligne

La page d’accueil de votre site e-commerce doit faciliter l’achat et rassurer vos clients en incluant les éléments suivants :

  • votre logo, slogan et phrase d’accroche définissant brièvement votre activité ;
  • une page « Qui sommes-nous » qui décrira plus amplement votre entreprise ;
  • une bannière en haut de page mettant en avant un nouveau produit ou une promotion ;
  • les produits d’appel que vous souhaitez vendre en premier ;
  • un menu qui donne accès aux différentes catégories de produits, vous pouvez aussi décider de mettre en avant les meilleures ventes, les nouveautés, les promotions… ;
  • des boutons d’incitation à aller plus loin dans la boutique en ligne tels que « Découvrez nos nouveautés » ;
  • les moyens de vous contacter (téléphone, email, réseaux sociaux...).

Pour rassurer les acheteurs, insérez des avis clients dès la page d’accueil et mentionnez vos labels et partenaires éventuels.

Créez des fiches produit performantes

La fiche produit est une page web qui reprend toutes les caractéristiques techniques, marketing, logistiques et administratives... de l'article que vous vendez. Elle constitue l'élément essentiel de votre site e-commerce et de son référencement. Bien renseignée, elle permet de pallier l'impossibilité pour le client de prendre en main les produits. 

Concevez vos fiches produit en ayant à l’esprit de répondre aux besoins de vos clients :

  • chaque fiche produit doit être unique et différenciée : titre de la page incluant votre marque et les mots-clés sur lesquels vous souhaitez référencer votre produit (ex Menuiserie Duval – console teck – hiver 2022), description, adresse de page (ex www.votresite.fr/nomduproduit) ;
     
  • sélectionnez des photos qui incitent à l’achat et représentant le produit aux mieux pour limiter au maximum les retours. Découvrez les conseils d’Asdoria pour optimiser vos visuels produits et consultez le guide de Threekit pour connaître les normes, formats et animations visuelles pour le e-commerce ;
     
  • mentionnez la qualité et la provenance de vos produits, leur mode de production, leur prix, les bénéfices ou les solutions apportées par votre offre ;
     
  • intégrez des avis clients sur vos produits pour rassurer les acheteurs et dynamiser vos pages ;
     
  • favorisez le référencement de vos fiches produit en les enrichissant d’éléments associés (appelés featured ou rich snippets) qui pourront être référencés par Google en haut des résultats de recherche en réponse à des questions posées par les internautes : conseils pour utiliser vos produits, recettes, vidéos, avis clients… ;
     
  • ne supprimez pas la page d’un produit en rupture de stock pour ne pas perdre son référencement, mentionnez plutôt son indisponibilité temporaire.

Créez des pages thématiques ou catégories de produits qui facilitent l’orientation des internautes et le référencement de votre offre.

Intégrez un moteur de recherche dans votre site pour permettre aux visiteurs d’accéder directement aux produits qui les intéressent.

Soignez le design de votre site : harmonisez l’ensemble des pages en établissant une charte graphique et vérifiez que votre site est réactif, c'est à dire qu'il s’adapte bien à tous les appareils ordinateurs, tablettes ou smartphones.

Orientez vos clients vers des ventes additionnelles et des montées en gamme à la fin des fiches produits ou lors de la validation du panier :

  • proposez des ventes additionnelles (ou cross-selling) en ajoutant des suggestions de produits complémentaires (par exemple des accessoires liés au produit acheté, ou des articles achetés par les autres clients de ce produit…) ;
     
  • proposez une montée en gamme (ou up-selling), par exemple en présentant à l'internaute un produit de meilleure qualité, plus de quantité, un abonnement plus long… dont la hausse de prix ne doit pas dépasser 30%.

Respectez la législation en vigueur

Un certain nombre d'obligations légales s'imposent à tout site de vente en ligne :

Apprenez des meilleurs site e-commerce 2021 !

Inspirez-vous des sites e-commerce primés lors du Grand Prix Favor’i e-commerce 2021 organisé par la Fédération de la vente à distance et de l'e-commerce (Fevad) :

 

Facilitez le paiement en ligne

Proposez la procédure de paiement la plus facile à suivre pour ne pas perdre de ventes lors de cette étape :

  • n’obligez pas vos clients à créer un compte, permettez l’achat en un clic depuis vos pages produits ;
  • offrez plusieurs solutions de paiement : la saisie du numéro de carte bancaire est privilégiée par 80% des acheteurs, l’utilisation de solutions de portefeuilles électroniques (type Lydia ou Paypal) qui évite de saisir les données de sa carte bancaire concerne 12% des acheteurs

Banques, prestataires indépendants, nouveaux moyens de paiement : consultez notre article pour choisir votre solution de paiement en ligne pour votre site e-commerce.

Pensez aussi à sécurisez vos transactions grâce à la signature électronique.

 

Organisez la livraison de vos produits

Les acheteurs attendent une livraison rapide, gratuite ou la moins chère possible. Un mode de livraison trop lent ou trop complexe peut amener à renoncer à un achat en ligne, les abandons de panier peuvent être liés aux conditions et coûts de livraison. A contrario une livraison réussie est un bon moyen de fidéliser vos clients. Quelques conseils pour organiser vos livraisons :

  • préciser où vous expédiez vos produits : en France ou à l’international, sur quels continents ? ;
  • indiquez et respectez vos délais de livraison : le plus souvent vous devez envoyer vos colis sous 48 heures maximum ;
  • proposez impérativement des retours gratuits ;
  • prenez en compte la taille et le poids de vos produits pour choisir une option. Certains services ont une limite de poids et de taille.

Choisir un transporteur spécialisé vous permettra de proposer un service performant et vous facilitera la tâche. Privilégiez un transporteur réputé, et testez-le lors de vos premiers envois. Consultez les conseils de Raja : Colissimo, Chronopost, UPS, DHL, Mondial Relay… quelle solution de livraison e-commerce choisir ?

Livraison gratuite : utilisez-la pour augmenter votre panier moyen

Analysez le montant de votre panier moyen, et proposez la gratuité à partir d’un montant incitant le client à acheter plus pour en bénéficier.

Communiquez sur cette gratuité et observez si elle vous amène plus de commandes pour ajuster votre proposition.

Si votre clientèle est locale, proposez la vente à emporter (click and collect), et intégrez un service de prise de rendez-vous en ligne.  

Référencez votre boutique en ligne dans les premiers résultats des moteurs de recherche et communiquez pour faire sa promotion

Pour développer vos ventes, votre premier objectif est d’attirer un grand nombre d’internautes sur votre site pour les convertir en acheteurs.

Suivez deux étapes pour y parvenir : optimisez le référencement de votre site pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche, en premier lieu sur Google, et mettez en place une stratégie pour favoriser sa promotion et acquérir de nouveaux clients.

Optimisez le référencement de votre site e-commerce en suivant certaines règles. Pour mettre en place le référencement naturel (ou SEO, Search Engine Optimization) de votre site e-commerce, consultez notre dossier complet sur le référencement.

Élaborez une stratégie pour favoriser la promotion de votre boutique en ligne et acquérir de nouveaux clients :

  • générez des visites sur votre site e-commerce en faisant sa promotion sur les réseaux sociaux, et demandez à vos clients de poster une photo sur les réseaux sociaux lorsqu’ils utilisent vos produits ;
     
  • présentez vos produits dans des vidéos grâce au live shopping ;
     
  • créez un blog ou intégrez-le à votre site e-commerce pour publier régulièrement des articles ou vidéos pour attirer des prospects ;
     
  • pensez à la lettre d’information ou newsletter pour tisser un lien personnalisé avec vos clients et promouvoir vos offres. Consultez notre dossier sur le marketing par courriel.

Une fois votre boutique lancée, vous pouvez envisager de faire des campagnes de publicité payantes : découvrez comment combiner référencement naturel (SEO) et référencement payant (SEA) en suivant les conseils de Webmarketing&Com.

Améliorez les performances de votre site e-commerce

Mesurez vos résultats en suivant les indicateurs clés de performance, ou KPI (Key Performance Indicators), les plus importants pour vous. Au-delà du nombre de visites sur votre site et de son évolution, il est indispensable de suivre les statistiques déterminantes pour la vente en ligne :

  • le taux de conversion indique le pourcentage de visiteurs sur votre site qui sont devenus des clients. L’ajout de produits au panier peut être considéré comme une forme de conversion à suivre même si l’achat n’a pas été finalisé ;
     
  • le taux d’abandon de panier correspond au pourcentage de visites au cours desquelles un utilisateur a ajouté au moins un article dans son panier sans terminer son achat.

Faites baisser votre taux d’abandon de panier :

  • décrivez et présentez vos produits de la façon la plus réaliste et la plus précise possible ;
  • accélérez et offrez la livraison ;
  • diversifiez vos moyens de paiement ;
  • relancez vos clients par email.
  • Le panier moyen est le montant moyen dépensé pour chaque commande.
     
  • Le taux de retour et de remboursement, pourcentage de produits achetés qui ont été retournés, est aussi à prendre en compte.

Découvrez comment obtenir ces données et les utiliser pour améliorer les performances de votre site-e-commerce en suivant les conseils de l’agence Alioze.

Choisissez votre outil de mesure statistique en consultant un comparatif des outils de mesure gratuits et payants fait par le Journal du geek.

Paule Birbès

Imprimer

Voir aussi

Témoignage
Site e-commerce

Delphine tient un magasin de jouets dans les Pyrénées Atlantiques. Les experts de l'émission vont l'aider à gagner du temps, à dématérialiser ses documents, à fidéliser ses clients et développer les ventes de son site internet.

Dossier
Site e-commerce

Proposer une solution de paiement en ligne est indispensable pour se lancer dans le e-commerce. Cette fiche pratique vous explique l’importance du choix des solutions de paiement pour votre site de vente en ligne et propose une liste indicative de solutions commercialisées par les prestataires de services de paiement (PSP).

Dossier
Site e-commerce

Vous commercialisez des produits ou des services, à des professionnels ou des particuliers ? Disposer de conditions Générales de Vente (CGV) est indispensable. A quoi servent-elles ? Comment les rédiger ? A qui et comment les communiquer ? Peut-on les rédiger soi-même ? Éléments de réponse.