Logos du site

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

FacebookTwitterLinkedInYoutubeInstagramFacebook

Baromètre Digital Workplace 2019 : Transformation numérique des entreprises : qu'en pensent les salariés ?

Motivation des collaborateurs
noeud de cravate
Free Photos : Pixabay
Pixabay License

Résultats de l'étude Digital Workplace 2019 sur la perception des employés et managers en entreprise à propos de la transformation numérique (par Julhiet Sterwen et l'IFOP)

4e édition du Baromètre Digital Workplace (par Julhiet Sterwen et l'IFOP) paru en octobre 2019 qui interroge le ressenti des collaborateurs et des managers des sur leur perception de la transformation numérique au sein de leur entreprise. Consultez les résultats complets de l'étude à la fin de cet article.

L'étude Digital Workplace a été effectuée dans des entreprises auprès d'employés de sociétés de 500 salariés et plus (donc en ETI et grandes entreprises) avec un panel de 1008 collaborateurs et 680 managers.

La synthèse des résultats porte l'intitulé signifiant : Transformation digitale : Acte II, la mise en mouvement.

La transformation numérique des entreprises en 3 points

La raison d'être de ce baromètre annuel est de retranscrire les ressentis des employés et managers sur 3 axes clés de la transformation digitale :

  • Management : culture d'entreprise, pratiques managériales et postures ;
  • Organisation : agilité, nouveaux modèles d'organisation ;
  • Outils : usages et mobilités.

... Ceci dans le but que les directions des entreprises puissent identifier les points de vigilance et leviers nécessaires à ma réussite de leurs mutations dans la durée.

Julhiet Sterwen, cabinet international de conseil en transformation et innovation, tire 3 grands constats :

Les organisations bougent et se modifient

Si le rythme des transformations s'est intensifié, cela ne signifie pas pour autant au sein des entreprises plus de simplicité et de performances.

Les employés ont vraiment pris conscience de la nécessité de la transformation numérique par l'organisation mais n'en perçoivent pas forcément le sens.

Positif et "positiver"

60 % des répondants pensent que le numérique est positif pour l'économie mais seuls 38 % pensent qu’il est bénéfique pour l'emploi.

69 % des personnes interrogées ont une perception positive de la transformation numérique pour l'entreprise mais ils étaient 74 % à le penser en 2016.

Ils sont 62 % à penser que la transformation numérique est positive pour les collaborateurs (contre 68 % en 2016).

S'organiser et être réactif

Ce marquage de désillusion grandit donc d'année en année ce qui s'avère préoccupant pour l'avenir.

Cela se traduit d'ailleurs par une promesse qui doit se traduire en actes de la part de l'entreprise : 71 % des répondants ont une exigence de réactivité qui grandit avec le numérique.

Pour 41 % des répondants, les changements opérés les plus fréquents sont les changements liés à l'organisation.

63 % des répondants ayant vécu des changements d'organisation récents, précisent que si ceux-ci ont été réalisés et intégrés, d'autres changements s’annoncent déjà.

Seuls 13 % des répondants constatent que leur nouvelle organisation comporte moins de niveaux hiérarchiques que la précédente (moins 4 % en comparaison avec les résultats de l'étude Digital Workplace 2018).

Les clients collaborateurs ne sont pas encore une réalité tangible

Alors que les collaborateurs vivent au quotidien des transformations dans leur mode de consommation avec le numérique, ils ne ressentent pas clairement de "révolution numérique" dans leur travail.

Ce décalage de pratiques génèrent dans le monde du travail est porteur de déceptions, frustrations et doutes quant à l'intérêt du numérique au sein de l'entreprise.

Pour les outils : des efforts à faire

Depuis 4 ans, les outils demeurent les premiers symboles de cette transformation numérique mais d'une façon globale, les collaborateurs restent mieux équipés à titre personnel que professionnel : 79 % ont un téléphone personnel (seulement 27 % dans l'univers professionnel) et 67 % ont un ordinateur portable dans la sphère privée (contre 38 % au travail).

A noter qu'on assiste à une montée en puissance de l'utilisation du cloud pour 29 % des collaborateurs (+ 14 % par rapport à 2018) et de l'intelligence artificielle pour 12 % des employés (+5 % par rapport à l'étude 2018).

Les nouveaux modes de travail interrogent

Le télétravail est très peu adopté comme mode de travail. 15 % travaillent effectivement à distance et 23 % jamais.

43 % des répondants ne sont pas satisfaits du travail en open space (espace ouvert) / flex office (bureau dynamique).

Du management vertical au management horizontal : rien n'est évident

Si les managers voient bien la nécessité de faire évoluer leur posture et leurs pratiques managériales, le numérique, certes, les pousse à sortir du management vertical classique sans pour autant leur donner les clés du management horizontal.

Quand manager, c'est changer

63 % des managers estiment que leur rôle a évolué avec le numérique et 79 % partagent l'idée que le numérique introduit de nouveaux usages dans la façon de superviser et d'animer son équipe.

45 % des managers ont le sentiment d'avoir moins d'impact et d'influence sur leurs collaborateurs dans leur rôle de supervision et d'animation d'équipe.

Etre accompagné et pouvoir se former

On constate aussi une demande d'accompagnement et de formation de la part des collaborateurs qui correspondent à leurs attentes :

  • 86 % des répondants bénéficient d’au moins 1 type d’accompagnement ;
  • 38 % des répondants bénéficient de formations ;
  • mais 70 % des répondants des personnes interrogées disent avoir besoin de développer de nouvelles compétences,
  • et 36 % estiment ne pas être accompagnés dans cette démarche.

Des pistes pour le futur de la transformation numérique dans les entreprises

Au regard de ces chiffres et de ces tendances, le cabinet pose 3 convictions pour le développement de la transformation digitale dans les entreprises :

L'organisation de la transformation doit s'organiser

Pour réussir, les transformations doivent être globales.

Une transformation d’organisation n’est pas qu’un changement d’organigramme, elle doit faire vivre la circularité.

Chaque entreprise doit écrire son propre chemin, en fonction de sa maturité, et de celle de ses collaborateurs, les premiers à être impliqués.

L'expérience client vaut tout autant que l'expérience collaborateur

Dans une transformation digitale, les collaborateurs doivent être traités avec le même soin et la même attention que les clients. Pour cela, l’expérience collaborateur doit être à la hauteur. Les outils doivent être adaptés, bien sûr.

Et le collaborateur doit être préparé à toutes les évolutions, et éclairé sur le sens qui leur est donné.

Un nouveau rôle de manager coach à construire

Le numérique conduit les managers à passer d’une posture « command & control » à « manager coach », de manière volontaire ou subie. Ces nouvelles postures et pratiques créent une relation de travail repensée.

Mots-Clés
transformation numerique
ressources humaines
management
outils
Région
Île-de-France
Droit affecté au contenu : Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Imprimer

Voir aussi

Dossier
Motivation des collaborateurs

Téléchargez le guide des bonnes pratiques de transformation numérique en entreprise (par l'ANACT)

Dossier
Motivation des collaborateurs

Que faire en cas d'incivilités numériques ? Téléchargez le livre du réseau Entreprises pour la Cité

Fiche pratique
Motivation des collaborateurs

Guide d'auto-évaluation des pratiques numériques, 20 fiches pratiques transformation numérique et dossier outils numériques pour faire croître son association (par Animafac)

Besoin d'aide