Logos du site

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

FacebookTwitterLinkedInYoutubeInstagramFacebook

Archives du 27 avril au 3 mai du fil info Coronavirus Entreprises, salariés et professionnels : Comment le numérique peut vous aider ?

Tous
personne consultant son ordinateur avec une tasse de thé
Unsplash
License

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 27 avril au 3 mai 2020.

Comment le numérique peut aider les entreprises dans le contexte de la crise du Coronavirus ? Quelles sont les aides et mesures publiques en faveur des entreprises ? Qui contacter ? Proposer et bénéficier d'entraide. Depuis le 16 mars, France Num anime un fil info continu. Pour retrouver chaque jour ces infos :

Ci-dessous les infos publiées la première semaine (du 27 avril au 3 mai 2020 inclus) :

Dimanche 3 mai

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce lundi matin à partir de 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h15 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Les salles de vente sont fermées au public pendant le confinement. Mais les enchères sont maintenues en direct sur internet et elles explosent. Les habitués, confinés, semblent apprécier ces ventes dématérialisées, qui attirent également une toute nouvelle clientèle. Un reportage de France 3 Bretagne revient sur ce phénomène qui pourraiut bien durer après le déconfinement.

18h34 (Santé et numérique, Entraide) : Depuis le 23 avril, Covidom, l’application de télésuivi des patients Covid-19 développée par Nouveal en collaboration avec l’AP-HP, qui permet déjà de suivre à distance plus de 60 000 patients, est gratuitement mise à disposition de l’ensemble des médecins et des infirmiers libéraux de France métropolitaine. Une opération rendue possible grâce au soutien de Novo Nordisk, Johnson & Johnson France, La Poste et Malakoff Humanis.

15h10 (Déconfinement, Entreprises, Territoires) : Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce 28 avril à l'Assemblée nationale que les commerces pourront rouvrir à compter du 11 mai, sauf cafetiers et restaurateurs. Dans quelles conditions ? Comment les commerçants se préparent-ils à cette réouverture ? Témoignage de 3 d'entre-eux. Un reportage de France 3 Hauts-de-France qui cite un institut de beauté, un coiffeur-barbier et un opticien.

11h17 (Rendez-vous, Entreprises) : Lundi 4 mai à 11h30, Bruno Le Maire, Ministre de l'Économie et des Finances sera en direct sur LinkedIn  pour parler du dispositif de soutien aux entreprises mis en place par le Gouvernement face au Covid-19 et sur la reprise d’activité le 11 mai. Au menu des échanges : l'organisation du déconfinement pour les entreprises, les aides aux PME, le plan de relance de l'économie... Les questions peuvent être posées en cliquant sur le lien ci-dessous ou en direct lundi :

10h30 (Mesures, Entreprises, Entraide) : L'incubateur de services numériques de la Direction interministérielle du numérique (DINUM) liste 12 projets accompagnées par Beta.gouv.fr et qui renforcent leur utilité dans cette période de crise dont plusieurs initiatives pour les entreprises (Mon-entreprise.fr, Aide aux entreprises, Place des Entreprises, Demarches-simplifiees.fr...). Par exemple, le simulateur Mon-entreprise.fr permet au salarié de calculer l’impact du chômage partiel sur son revenu net, et à l’employeur celui sur son coût total. Il prend en entrée le salaire brut, et permet d’affiner les résultats en répondant à des questions (pourcentage activité, temps partiel, etc.) :

10h10 (Déconfinement, Entreprises, Conseils) : Le magazine professionnel LSA liste 6 points critiques pour la réouverture des magasins et commerces à partir du 11 mai en indiquant des solutions à mettre en place :

  1. L’entrée du magasin
  2. La circulation dans le magasin
  3. L’hygiène du magasin
  4. Manipulation des articles
  5. Le contact avec le personnel
  6. Le passage en caisse

Pour en savoir plus :

9h43 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Plusieurs constructeurs automobiles comme Peugeot ou Volvo proposent désormais la possibilité de commander et de payer (de façon sécurisée) un véhicule en ligne. "Il suffit de se connecter pour passer la commande d'achat de son nouveau véhicule ou de sa location, un peu comme certains ont l'habitude de faire avec le shopping en ligne. Vous pouvez choisir le modèle, la couleur ou même le type de moteur souhaité. Une fois la commande effectuée, le concessionnaire prendra contact avec vous mais la voiture peut être livrée à domicile selon les recommandations sanitaires pour éviter la propagation du Covid-19" précise le site SortirAParis. Le magazine AutoPlus dresse une liste des constructeurs qui fournissent ce type de services.

9h15 (Entreprises, Territoires) : Après 1 mois et demi de fermeture, certains restaurateurs pensent à se réorganiser et commencent à proposer vente à emporter et même livraisons à domicile, tout cela via les réseaux sociaux. Et ce n'est pas qu'une question d'argent. Une transformation numérique en accéléré qui ne dit pas son nom. Exemples dans la région de Morlaix et à Rennes via France 3 Bretagne :

09h00 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce dimanche 3 mai. 48e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile. Nous publions en version allégée ce dimanche.

Samedi 2 mai

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce dimanche matin pour un nouveau jour du fil info. Nous publions en version allégée ce week-end.

20h15 (Entreprises, Préparer l'avenir) : La crise accélère la transformation de la société. Le Journal Du Dimanche (JDD) publie aujourd'hui une interview de Emmanuel Durand (directeur général de Snap Inc. France, société éditant Snapchat) avec des chiffres clés concernant l'utilisation de Snapchat en France durant la crise Covid-19 :

  • "Sur la dernière semaine de mars par exemple, on constate une augmentation de l'utilisation de 30% par rapport à fin janvier" ;
  • "Le nombre de téléchargements quotidiens de Snap Camera, l'application qui permet d'utiliser nos filtres ludiques sur les plateformes de visioconférence, a aussi été multiplié par 30" ;
  • "Par rapport à la même période, l'an dernier, le temps de visionnage (...) de vidéos sur Discover a doublé. Plus de 60 émissions ont atteint une audience de plus de 10 millions de téléspectateurs."

Pour en savoir plus :

19h45 (Entreprises, Entraide) : Google informe les webmestres qu'il est "désormais possible d'ajouter des données structurées de type SpecialAnnouncement aux pages Web et d'envoyer un communiqué relatif au COVID-19 dans la Search Console" afin que les communiqués sur le COVID-19 s'affichent-ils dans la recherche Google. Le mode d'emploi est indiqué ici :

19h05 (Entraide, Entreprises, Territoires) : Le quotidien gratuit 20 Minutes rapporte des initiatives d'entraide et de solidarité en Outre-mer avec un dossier complet consacré à ce sujet. On retient l'initiative de Aurélie en Martinique qui a lancé le 28 mars 2020 le compye Instagram, Martinique Confinement, "sur laquelle se succèdent des "informations sous forme de fiches pratiques courtes et brèves à partager" concernant l’emploi, la santé, le secteur alimentaire ou encore le bien-être, détaille cette intermittente du spectacle. L’idée lui est venue après s’être rendu compte que plusieurs de "ses contacts ne savaient pas comment toucher le chômage partiel"." Le média ajoute : "Depuis, elle croule sous les demandes aussi bien de la préfecture de Martinique, des municipalités, des maraîchers locaux que des associations de l’île comme  Love Challenge, qui distribue des paniers-repas aux sans-abri. "On vérifie toutes les infos, que les mesures soient bien éligibles en Outre-mer. On fait aussi des évolutions sur la situation liée au Covid-19. On relaie aussi des posts contre les fake news", explique Aurélie."

17h27 (Entreprises, Préparer l'avenir) : La société SiteW, créée en 2009 dans le Cantal, qui propose un service en ligne de création de sites Internet, a constaté une hausse de la demande depuis le début du confinement indique un article de Actu.fr. L'entreprise constate "depuis le début du confinement une hausse de création de sites de 25% par rapport aux mois de décembre et janvier 2019 (...) Depuis son lancement, plus de 1,6 million de sites ont été créés avec SiteW.com, dans plus de 216 pays" précise le papier.

16h30 (Entraide) : Richard Menneveux, directeur de la publication de FrenchWeb indique sur son profil LinkedIn que "se déplacer à vélo à partir du 11 mai, c'est se protéger, la distance sociale entre vélos est bien supérieure à celle entre piétons, c'est protéger les autres, pour peu de respecter quelques regles de bonne conduite, ne pas surcharger les transports en commun et laisser ceux qui ne peuvent pas circuler à vélo le faire, contribuer à une reduction du trafic automobile en ville et pas que sur Paris, le tout en entretenant un peu ou beaucoup sa forme." Pour calculer le rayon de 100 kilomètres autour de son domicile, il invite à utiliser ce service basé sur la solution libre Open Street Map :

16h20 (Entraide) : A partir de ce samedi, des chanteurs, actrices, sportifs, écrivains ou journalistes vont lire des contes pour enfants et partager la vidéo sur un compte Instagram les_contes_solidaires lancé par le Secours populaire. L'objectif est de promouvoir "la lecture pour tous, la lecture pour s'évader d'un quotidien pas toujours facile" et que les personnalités appellent aux dons "pour soutenir (nos) actions", explique l'association dans un communiqué. Parmi les participants, le journaliste et écrivain Patrick Poivre d'Arvor, la comédienne Alice Belaïdi, la chanteuse Pomme ou le pilote de F1 Romain Grosjean. Face à l'afflux de nouvelles personnes en demande d'aide, le Secours populaire dit avoir un besoin immédiat chiffré à 10 millions d'euros.

16h01 (Mesures) : Conseil des Ministres ce de ce jour. Le Gouvernement va proposer de prolonger l'état d'urgence sanitaire pour 2 mois, jusqu'au 24 juillet pour lutter contre la pandémie de coronavirus, annonce le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l'issue du conseil des ministres. Le texte, qui comporte 7 articles, vise à "conforter le cadre juridique" et l'"élargir" pour "y intégrer les enjeux du déconfinement", qui doit débuter le 11 mai, a précisé Olivier Véran. Le texte précise notamment les conditions de quarantaine des personnes arrivant en France et atteintes du virus. Il porte aussi sur la mise en oeuvre d'un "système d'information" concernant les personnes malades et leur entourage pour une durée maximale d'un an. Le projet de loi de prolongation de l'état d'urgence rendra obligatoire le port du masque dans les transports en commun et pourra imposer des conditions d'ouverture spécifiques aux commerces. Le projet de loi devrait être discuté par les sénateurs à partir de lundi après-midi, puis par les députés, probablement à partir du lendemain, a précisé la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Le Ministre de l'Intérieur a précisé : "Le 11 mai, si les conditions sont réunies, la règle générale redeviendra la liberté de circulation et les Français n'auront plus à produire une attestation pour sortir dans la rue (...) Le texte permet toutefois au premier ministre de prendre par décret des mesures pour règlementer la circulation des personnes ainsi que l'usage des moyens de transport. Il pourra s'agir de restrictions de déplacement et le Premier ministre a déjà annoncé la limitation des déplacements dans un rayon de 100 km autour du domicile, sauf évidemment motif professionnel ou motif familial impérieux."

15h04 (Entreprises, Préparer l'avenir) : L'agence La Netscouade affirme que l'évolution du secteur de l'évènementiel vers le "tout digital" est une tendance de fond. Avec des nouveaux défis comme celui-ci : "Si les événements digitaux permettent de réunir plus de participants, pour un moindre coût, de nouvelles problématiques se posent. Capter l’attention des conférenciers et les maintenir sur place devient un enjeu majeur."

12h15 (Entreprises, Conseils) : L'entreprise Facebook propose nouvellement aux artisans et commerçants des modèles de publication pour Instagram prêts à l'emploi afin de tenir informer ses clients en continu ; des textes/réponses et des images catégorisées en 5 thèmes (ainsi que des idées pour transférer ses évènements en ligne) :

  • Passer des commandes ;
  • achats en ligne ;
  • obtenir de l'aide ;
  • vendez des cartes cadeaux ;
  • exprimez votre gratitude.

Pour en savoir plus :

12h05 (Préparer l'avenir) : L'application chinoise TikTok, qui permet de créer et de partager de courtes vidéos musicales, a été téléchargée plus de 2 milliards de fois toutes plateformes confondues depuis son lancement en 2016. TikTok, réseau social plébiscité par les adolescents, a été installé 315 millions de fois depuis le 1er janvier 2020, un record d’après le site spécialisé, du largement à des pratiques Web durant la période de confinement souligne le quotidien Le Figaro qui relaie les chiffres du site SensorTower.

11h45 (Entreprises, Préparer l'avenir, Déconfinement) : "Semaine après semaine de confinement, la tendance se renforce: les Français sont nombreux à faire leurs courses alimentaires en ligne, et les experts sont persuadés que cela laissera des traces une fois les restrictions levées... A condition de soigner l'accessibilité et les délais de livraison" indique l'Agence de Presse dans un article long format publié le 30 avril relayé par plusieurs médias dont le quotidien La Dépêche du Midi. Selon une étude réalisée fin avril par l'institut Kantar et le cabinet de conseil PWC, 24% des Français ont collecté leurs courses alimentaires en drive, 7% en livraison à domicile, 3% en retrait dans un point de collecte piétons. Délégué général de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), Marc Lolivier relève que "certains consommateurs qui n'utilisaient pas internet pour leurs achats du quotidien auront pris de nouvelles habitudes pendant le confinement". Sur les 1,2 million de foyers s'étant essayés au commerce en ligne, Nielsen a dénombré près de 500 000 retraités.

11h23 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) lance un baromètre bimensuel de la consommation de télévision et internet, qui "permettra de suivre l'évolution de l'état du secteur pendant et à l'issue de cette période de confinement", en incluant notamment des données publicitaires. Le premier dossier publié jeudi note une hausse inédite de la consommation télévisée pendant le confinement, notamment des programmes d'information, et analyse une série d'indicateurs fournis par Médiamétrie. Les données internet s'appuient sur les chiffres de l'ACPM sur la fréquentation des sites et applications des éditeurs de télévision et de radio et font également état d'une forte hausse. Il est par exemple relevé que la consommation en ligne des biens culturels est toujours en hausse avec 89% des internautes français qui consomment des biens culturels (contre 84% après deux semaines de confinement et 81% en 2019). Le baromètre du CSA se penche également sur les indicateurs publicitaires (avec des données de Kantar Media) qui font apparaître une forte baisse des investissements publicitaires : -62% du 6 au 12 avril par rapport à l'année d'avant. La prochaine édition inclura des indicateurs sur la consommation de SVOD (services de vidéos à la demande), indique le CSA.

10h51 (Santé et numérique) : Sur son site internet, l'Organisation Mondiale de la Santé a créé une rubrique "En finir avec les idées reçues" visant à déconstruire les fausses nouvelles, mythes et rumeurs qui circulent bien souvent sur les réseaux sociaux.

10h15 (Territoires, Entraide, Entreprises) : Pour faciliter la rencontre entre consommateurs et producteurs locaux, en pleine crise sanitaire, les départements du Doubs et du Territoire de Belfort ont créé le projet J'veux du local. Un site internet jveuxdulocal25-90.fr recense l'ensemble des acteurs de l'alimentation de proximité sur ces 2 départements. "Ce site permet de géolocaliser sur une carte interactive les producteurs locaux, et de prendre connaissance des produits proposés, des modes et conditions de vente (magasin, vente directe)", explique le département du Doubs. L'objectif est de "soutenir l'agriculture locale" et d'"aider également les consommateurs à identifier les producteurs près de chez eux".

09h50 (Paroles, Préparer l'avenir, Entreprises, Déconfinement) : Édouard Augier et Fred Beault de Havas Events délivrent pour le magazine Influencia une très belle tribune, poétique, sur le futur du secteur de l'événementiel, leur métier, pour évoquer la rencontre, l'autre. Physiquement.

09h10 (Entreprises) :  Dans un article de la rubrique CheckNews, le quotidien Libération explique qu'à partir du 11 mai : "Le ministère du Travail indique (...) que "la consigne est bien de poursuivre le télétravail autant que possible peu importe la couleur du département". L’employeur peut imposer ce mode de fonctionnement à ses salariés en cas de menace d’épidémie, au nom de l’article article L1222-11 du code du travail (modifié par l’ordonnance de 2017). Des aménagements à la marge seront possibles avec le déconfinement, afin de permettre "la réouverture progressive d’agence et de services. C’est difficile de rouvrir une agence bancaire ou Pôle Emploi si tout le monde est encore en télétravail", explique le ministère."

09h00 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce samedi 2 mai. 47e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile. Nous publions en version allégée ce week-end.

Vendredi 1er mai

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce samedi matin pour un nouveau jour du fil info. Nous publions en version allégée ce week-end.

20h16 (Entraide, Déconfinement) : Le coiffeur de stars John Nollet a appelé ses confrères à participer à une initiative inédite : le projet Take Hair C-19. Les coiffeurs volontaires sont invités à coiffer gratuitement les soignants qui le désirent, après la fin du confinement. "Les coiffeurs à domicile et les salons de la France entière désirant prendre part à l’opération doivent s’inscrire sur la plateforme Take Hair C-19 afin de renseigner les informations nécessaires (adresse, prestations possibles, date de début de participation...). Les soignants, quant à eux, peuvent bénéficier d’un brushing, d’une coupe, d’un soin ou encore d’une coloration après avoir rempli un questionnaire" indique le magazine Elle. De nombreux salons de coiffure et coiffeurs à domicile sont mobilisés et participent à Take Hair C-19

18h17 (Déconfinement, Préparer l'avenir, Entraide) : Afin de respecter la fameuse "distanciation sociale", le vélo pourrait devenir un moyen de transport privilégié. Plusieurs agglomérations anticipent déjà cette évolution et un plan de 20 millions d'euros de l'Etat vient d'être annoncé pour soutenir cette pratique, indique le quotidien régional La Dépêche. La FUB (Fédération Française des Usagers de la Bicyclette) travaille actuellement à la mise en place d'outils en ligne afin de faciliter la mise en relation entre les vélocistes et particuliers.

18h04 (Préparer l'avenir) : Le site Vie Publique indique dans un dossier "les biens culturels les plus consommés par les internautes dans cette période particulière ?" à partir du baromètre de l'HADOPI. Une synthèse en 3 volets :

  • Internet, première activité récréative ;
  • Production musicale et audiovisuelle en tête ;
  • Plus forte progression chez les plus de 40 ans.

Pour en savoir plus :

17h43 (Mesures, Conseils) : Après le 11 mai, tous les Français pourraient théoriquement se déplacer sans attestation dans un rayon de 100 kilomètres autour de chez eux. BFMTV délivre un mode d'emploi pour calculer ce rayon de 100 kilomètres autour de son domicile en utilisant la cartographie IGN : "L’outil Géoportail est accessible gratuitement sur tous les navigateurs, même en version mobile. Il est mis à disposition par l'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN). Pour connaître la zone dans laquelle vous aurez le droit de vous déplacer sans attestation, il faut se rendre dans l’onglet “outils” situé à droite. Cliquer sur “mesures” et “calculer une isochrone”, à savoir une zone représentant jusqu'où il est possible d'aller pour un temps de trajet donné. En l'occurrence, il va falloir calculer une "isodistance", pour connaître le périmètre de 100 kilomètres, atteignable par les routes existantes. Le rayon généré sera plus précis mais ne sera plus à vol d'oiseau, s'écartant des règles édictées par le gouvernement."

17h14 (Rendez-vous, Entreprises, Territoires) : Le Comité de bassin d’emploi du Niortais, en partenariat avec Pôle emploi et Niort Numeric, propose ainsi aux entreprises du territoire d’expérimenter un salon du recrutement en ligne pour les métiers du numérique, du 6 au 27 mai. Pour les entreprises, les conditions d’accès à ce E-Salon, gratuit, sont les suivantes : avoir au moins 3 postes à pourvoir dans les métiers du numérique, dans le bassin niortais (avec une tolérance pour Poitiers et La Rochelle). Pour les candidats, il n'y a pas d'obligation d’être inscrit à Pôle emploi pour participer à cet évènement en ligne.

16h12 (Mesures) : A connaître et à consulter régulièrement : le dossier de Service-Public.fr (portail de l'administration française) qui rassemble "les principales informations et dispositions prises pour faire face à l'épidémie de Covid-19" : informations générales, déplacements et confinement, travail, santé, aides sociales, justice, citoyenneté, initiatives solidaires, garde d'enfants, enseignement, voyages, loisirs...

15h16 (Conseils) : France 3 Provence-Alpes-Côte-d'Azur fait le point sur les escroqueries sur le Web durant la crise Covid-19 en indiquant les tendances actuelles avec des conseils pour déjouer les pièges : fraude aux faux ordres de virement ; faux messages de livraison de colis ; fausses offres de prêt ou de remises ; mails provenant de faux sites qui copient les pages des laboratoires médicaux afin de soi-disant financer la recherche pour le vaccin contre le coronavirus ; fausses offres de masque et fausses offres d’emploi...

14h13 (Entreprises, Entraide) : Le service de visioconférence Google Meet est sera ouvert à tout le monde à partir du 4 mai, au lieu de simplement d'être disponible aux entreprises et aux établissements d’enseignement via GSuite. Avec un compte Google, on est en mesure de créer des réunions gratuites jusqu’à 100 personnes (250 participants pour les entreprises), et de n’importe quelle durée – même si Google explique qu’après le 30 septembre, la durée des réunions sera sans doute limitée à 60 minutes.

13h12 (Conseils, Entreprises) : La FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) propose des dossiers d'information sur la situation Covid-19 avec un regard sur la vente sur Internet. A noter, 2 articles pratiques récemment mis en ligne :

12h17 (Entraide, Entreprises) : Le Conseil en Évolution Professionnelle est un service gratuit, personnalisé et confidentiel pour reprendre la main sur son avenir professionnel. Il permet de rencontrer un conseiller à tout moment de sa carrière. "Les conseillers [INFOCEP] continuent à accompagner et conseiller à distance, par téléphone ou webconférence selon les possibilités".

11h55 (Conseils) : L'Atelier du formateur propose de consulter en mode rediffusion gratuite ses ateliers en ligne initiés durant la crise sanitaire du Covid-19 "afin de (...) faire découvrir les outils numériques utiles en formation". Au programme, 5 webinaires en ligne :

  • S'enregistrer en vidéo ;
  • Animer une classe virtuelle ;
  • Collaborer avec les apprenants ;
  • Créer des vidéoquiz ;
  • La synthèse vocale en formation.

Pour en savoir plus :

11h23 (Entreprises) : Facebook a mis en ligne un dossier (en anglais) de ressources sur le thème : comment utiliser Instagram pour les entreprises face au coronavirus. Au sommaire : des astuces, des conseils, des cas d'utilisation d'Instagram par les professionnels durant cette période ainsi qu'un guide en libre téléchargement.

11h01 (Conseils) : Cybermalveillance.gouv.fr propose un dossier thématique de 10 mesures pour aider les organisations (dont les entreprises) dans la réalisation de leur plan d’action cybersécurité de déconfinement :

  1. Recenser et analyser les incidents de sécurité
  2. S’assurer du bon fonctionnement de ses outils de protection
  3. Rechercher les indices de compromission
  4. Contrôler et tester les sauvegardes
  5. Réaliser les mises à jour de sécurité en instance
  6. Recentraliser les données
  7. Contrôler les équipements nomades avant de les reconnecter au réseau de l’entreprise
  8. Refermer les accès externes devenus inutiles
  9. Mettre fin aux usages à risques dérogatoires
  10. Tirer rapidement les enseignements du confinement pour traiter tout ce qui doit l’être

10h30 (Entreprises) : Tant redouté au départ, le télétravail a convaincu nombre de ceux qui y ont été contraints depuis le 17 mars, et certains voient arriver avec crainte la date du déconfinement. France TV Info fait le point sur le vécu du travail à distance par les salariés avec un reportage dédié.

09h40 (Mesures) : Les fleuristes ne sont autorisés à vendre du muguet vendredi qu’en livraison ou en retrait de commande sur leur pas de porte.

09h10 (Entreprises) : Comment va se passer concrètement le déconfinement pour les commerces de proximité ? Le média 20 Minutes consacre un dossier à ce thème avec des témoignages de commerçants.

08h40 (Mesures) : A l'antenne de RTL ce matin, la secrétaire d'État auprès du ministère de l'Économie et des Finances Agnès Pannier-Runacher a dévoilé, ce vendredi 1er mai que "le prix des masques en papier à usage unique de type chirurgical sera plafonné". Leur prix "ne pourra pas dépasser 95 centimes d'euros" a-t-elle fait savoir en précisant que "des contrôles et des enquêtes seront lancés sur le prix des masques en tissu".

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce vendredi 1er mai. 46e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile. Nous publions en version allégée ce week-end.

Jeudi 30 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce vendredi matin pour un nouveau jour du fil info. Nous publions en version allégée ce week-end.

09h05 (Entreprises) : Les dépenses de consommation des ménages français ont chuté de 17,9% en mars comparé au mois précédent suite au confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, soit la plus forte baisse mensuelle enregistrée depuis le début de la série en 1980, a indiqué jeudi l'Insee. La consommation de biens fabriqués chute lourdement (-42,3% après -0,6% en février) et les dépenses en énergie baissent fortement (-11,4% après -0,9%). Seule la consommation alimentaire augmente nettement (+7,8% après -0,1%), détaille l'INSEE dans un communiqué.

8h10 (Entreprises) : Avec l’appui de La Poste et le soutien de CCI France et de CMA France, le ministère de l’Economie et des Finances lance une plateforme de commercialisation et de distribution de 10 millions de masques « grand public » pour les petites et très petites entreprises de métropole et d’Outre-Mer. Afin de préparer le déconfinement pour les entreprises, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances accélère la diffusion de masques "grand public" aux entreprises de moins de 50 salariés en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques lavables, correspondant à 200 millions d’utilisations uniques. Les commandes seront possibles pour les entreprises ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA à partir du samedi 2 mai 2020 sur la plateforme masques-pme.laposte.fr : les entreprises de 10 à 49 salariés auront la possibilité de passer commande dès le 2 mai et les entreprises de moins de 10 salariés à partir du lundi 4 mai.

7h40 (Santé et numérique) : Comment garder la mémoire de cette période de pandémie ? Depuis une semaine, le site Moncovid19.fr propose à chaque Français qui a été infecté par l’épidémie de déposer son témoignage vidéo ou audio. L’idée est une initiative de Hubert Méchin, fondateur de Inadvans, une entreprise qui propose des solutions digitales en santé.

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce jeudi 30 avril. 45e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Mercredi 29 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce jeudi matin dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

08h35 (Entreprises, Territoires) : La communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines a mis en place un certain nombre de mesures et un dispositif en ligne pour accompagner les entreprises (dont les commerçants et les agriculteurs) en cette période de crise :

Pour en savoir plus :

08h32 (Entreprises) : La Poste lance ce jeudi 30 avril demain une plateforme nationale e-commerce. "Celle-ci aura pour mission de distribuer à ceux qui en ont besoin des masques grand public. À destination exclusive des PME et des TPE, la plateforme proposera donc à la vente des masques" indique Le Figaro.

08h01 (Conseils, Entreprises) : Les bonnes pratiques du télétravail. Le Hub Institute synthétise sur son site des bonnes pratiques de travail à distance en situation de confinement par 3 cadres d'entreprises. Par ailleurs, il est présenté une série de conseils y compris pour le management ainsi qu'un schéma décisionnel inédit des défis du télétravail confiné en 4 axes :

  • accompagner ;
  • animer ;
  • préserver ;
  • anticiper.

Pour en savoir plus :

07h40 (Entreprises, Conseils, Entraide, Territoires) : Différentes initiatives d'entraides et d'accompagnement au numérique pour les entreprises de la part d'activateurs France Num sont à signaler :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mercredi 29 avril. 44e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Mardi 29 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce mercredi matin dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h12 (Mesures) Le Premier Ministre a présenté le plan du gouvernement pour un déconfinement progressif de la population française à partir du 11 mai. Voici des extraits thématiques de ses propos cet après-midi à l'Assemblée nationale :

Phase de déconfinement : "Je le dis aux Français : si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas le 11 mai, ou nous le ferons plus strictement (...) Si tout est prêt, comme nous le pensons le 11 mai, alors commencera une phase qui durera jusqu'au 2 juin. Elle permettra de vérifier que les mesures mises en œuvre permettent de maîtriser l'épidémie et d'apprécier, en fonction de ces évolutions, les mesures à prendre pour la phase suivante, qui débutera le 2 juin et qui ira jusqu'à l'été."

Réouverture des établissements scolaires : "Nous proposons une réouverture progressive des maternelles et de l'école élémentaire à compter du 11 mai, partout sur le territoire et sur la base du volontariat. Dans un deuxième temps, à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d'ouvrir les collèges en commençant par les classes de 6e et de 5e. Nous déciderons fin mai si nous pouvons réouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels début juin."

Crèches et petite enfance : "Les crèches seront également rouvertes. L'accueil par groupes de 10 enfants maximum sera possible, avec la possibilité d'accueillir plusieurs groupes de 10 enfants si l'espace le permet, et si les conditions sont réunies pour que les groupes ne se croisent pas. L'impossibilité de télétravail pour un couple d'actifs ou les difficultés rencontrées par les familles monoparentales devront être prises en compte dans ces critères. Les enfants des soignants et des professeurs devraient également, à mon avis, être prioritaires. Le port du masque grand public sera obligatoire pour les professionnels de la petite enfance, puisque les règles de distanciation physique ne peuvent pas y être appliquées."

Pour l'activité économique : "Le déconfinement doit aussi permettre la reprise de la vie économique. Pour cela, il faut réorganiser la vie au travail. Le télétravail doit être maintenu partout où c'est possible. Au moins dans les trois prochaines semaines. Pour les personnes qui ne pourront pas télétravailler, la pratique des horaires décalés dans l'entreprise doit être encouragée. Elle permettra l'étalement des flux de salariés dans les transports et diminuera la présence simultanée des salariés dans un même espace de travail. Le port du masque devrait être mis en œuvre dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent pas être garanties dans l'organisation du travail. Le dispositif d'activité partielle, qui est un des plus généreux d'Europe, restera en place jusqu'au 1er juin. Les commerces rouvriront également à compter du 11 mai. Aujourd'hui, seuls certains commerces essentiels sont ouverts. Tous, sauf les cafés restaurants, pourront ouvrir à compter du 11 mai. Les marchés pour lesquels l'interdiction est aujourd'hui la règle et l'autorisation, l'exception seront en général autorisés, sauf si les maires ou les préfets estiment qu'ils ne peuvent être organisés dans des conditions qui permettent de respecter les gestes barrières et la distanciation physique. Car si les commerces vont rouvrir chacun devra respecter un cahier des charges strict."

Masques dans les commerces : "S'agissant du port du masque, le port du masque grand public sera recommandé pour les personnels et les clients lorsque les mesures de distanciation physique ne peuvent être garantis. Un commerçant pourra subordonner l'accès de son magasin au port du masque. L'ouverture des commerces comprendra une exception pour les centres commerciaux qui ont une zone de chalandise qui va au-delà du bassin de vie et qui génère des déplacements et des contacts que nous ne voulons pas encourager. Les préfets pourront décider de ne pas laisser ouvrir, au-delà des fonctions alimentaires déjà ouvertes, les centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carrés qui risquent de susciter de tels mouvements de population."

Télétravail et transport : "Nous allons prendre deux séries de décisions. D'abord remonter au maximum l'offre de transport urbain : 70% de l'offre de la RATP sera disponible le 11 mai et nous devons remonter rapidement à l'offre nominale. Ensuite, faire baisser la demande, en favorisant le télétravail. Les transports aux heures de pointe doivent être réservés à ceux qui travaillent. Le port du masque sera rendu obligatoire dans tous les transports, métros comme bus, et les opérateurs devront, au moins pour les trois semaines à venir, s'organiser pour permettre, même dans le métro, de respecter les gestes barrières. Cela veut dire, par exemple, que la capacité du métro parisien sera réduite, qu'il faudra par exemple condamner un siège sur deux, favoriser par des marquages au sol la bonne répartition sur les quais, se préparer à limiter les flux en cas d'affluence."

Déplacements : "S'agissant des déplacements interrégionaux ou interdépartementaux, (...) nous voulons réduire ces déplacements aux seuls motifs professionnels ou familiaux impérieux, pour des raisons évidentes de limitation de la circulation du virus. Le jeudi de l'Ascension sera bien férié, mais je dis clairement aux Français que ce n'est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end. Mais je demande aux personnes les plus âgées, les plus fragiles, de la patience. Les visites privées, quand elles reprennent, doivent être entourées de précautions, comme les sorties. Il sera à nouveau possible de circuler librement, sans attestation, sauf, comme je l'ai dit, pour les déplacements à plus de 100 kilomètres du domicile qui ne seront possibles que pour motif impérieux, familial ou professionnel."

Activités culturelles et sportives : "Les médiathèques, les bibliothèques, les petits musées si importants pour la vie culturelle de nos territoires pourront ouvrir leurs portes dès le 11 mai. A contrario, les grands musées, qui attirent un grand nombre de visiteurs hors de leur bassin de vie, les cinémas, les théâtres et les salles de concert où l'on reste à la même place en milieu fermé, ne pourront pas rouvrir. Les salles des fêtes, les salles polyvalentes resteront également fermées jusqu'à cette marche du 2 juin. Je veux préciser que les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants, font à ce titre l'objet d'une déclaration en préfecture et qui doivent être organisées longtemps à l'avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre. La saison 2019-2020 de sport professionnel, notamment celle de football, ne pourra pas non plus reprendre."

Etat d'urgence sanitaire : "Je proposerai au Parlement d'adopter prochainement une loi qui, en plus de proroger l'état d'urgence sanitaire au-delà du 23 mai, peut-être jusqu'au 23 juillet, autorisera la mise en œuvre des mesures nécessaires à l'accompagnement du déconfinement. Ce projet sera soumis à l'examen du conseil des ministres samedi prochain et sera soumis au Sénat et à l'Assemblée nationale la semaine prochaine."

10h07 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Le futur est-il au renouveau de la vente par téléphone ? Tout le laisse penser car les initiatives de grandes entreprises (et aussi de TPE PME) se multiplient en la matière. Dernier exemple en date avec l'enseigne Boulanger qui indique, dans le Journal du Net, être en train de tester la vente par téléphone à partir d'un constat : "Nous nous sommes rendus compte que parmi notre base de clients, les seniors ont disparu de nos ventes pendant le confinement, signe d'une fracture numérique. Nous sommes ainsi en train de tester depuis quelques jours la mise en place d'un numéro dédié pour proposer un accompagnement et la vente par téléphone" indique Emmanuel Deschamps, directeur général de Boulanger en France.

09h01 (Entreprises, Conseils) : Dans le cadre de la Journée Mondiale de la Sauvegarde des Données Informatiques qui s'est récemment déroulée, l'hébergeur français Gandi délivre des conseils pour mener une stratégie définie de sauvegarde des données informatiques ; un sujet qui ne doit pas être négligé notamment par les professionnels. L'hébergeur évoque une sauvegarde indispensable des données du site de l'entreprise et comment mettre en place une stratégie de sauvegarde efficace des données numériques :

08h48 (Entreprises, Evènements, Conseils, Territoires) : Dans le cadre de l'épidémie Coronavirus, pour les entreprises TPE PME en Région Auvergne-Rhône-Alpes, l'Espace Numérique Entreprises propose des webinaires gratuits pour surmonter la crise avec l'utilisation du numérique (ceci en partenariat avec la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat Auvergne-Rhône-Alpes) :

  • Repères pour communiquer en période incertaine (le 28 avril) ;
  • Garder de la proximité avec ses clients et partenaires en temps de confinement (les 29 et 30 avril) ;
  • Comment vendre rapidement sur Internet (le 4 mai) ;
  • Quelles solutions pour partager des documents sensibles (le 5 mai) ;
  • Quelles bonnes pratiques de sécurité informatique en situation de télétravail (le 6 mai) ;
  • ...

Pour plus d'infos :

08h30 (Entraide) : La page Culturecheznous du Ministère de la Culture, mise en ligne le 18 mars, recensait essentiellement l’offre en ligne de grands établissements culturels comme une alternative numérique à l’offre culturelle physique rendue impossible par le confinement. Le nouveau site internet Culture Chez Nousmis en ligne vendredi, propose 700 contenus en ligne provenant de 500 acteurs culturels et artistiques présents partout en France : expositions, musées, films, documentaires, podcasts, concerts, pièces de théâtre, livres, jeux vidéo, pratique artistique. "Regardez, visitez, lisez, écoutez, jouez, participez... bonne exploration !" indique le site sur sa page d'accueil. Ce site veut s’inscrire dans la durée, au-delà de la crise sanitaire aussi bien pour les acteurs culturels que pour les internautes/mobinautes.

08h25 (Entreprises, Conseils, Rendez-vous, Préparer l'avenir) : Team France Export propose un dispositif d'accompagnement des entreprises exportatrices en cette période de crise Covid-19. Ce plan de soutien comporte différentes phases, pour s'adapter aux besoins des professionnels :

08h10 (Préparer l'avenir) : Première étude scientifique de grande ampleur sur les effets du confinement, Consovid-19 dévoile ses premiers résultats. Cette enquête a été effectuée auprès d'un échantillon représentatif de la population française et suisse soir 6000 personnes de 18 à 70 ans. Elle est coordonnée par Fanny Parise, anthropologue à l'Université de Lausanne. Elle met en relief 4 typologies de "consommateurs-confinés" :

  1. Les naufragés (34%): peu de sorties hors-domicile et/ou assistance à des personnes fragiles ;
  2. Les entre-deux (46%): télétravail, sorties fréquentes du domicile. Le confinement est perçu comme un moment privilégié ;
  3. Les (travailleurs) essentiels (12%): augmentation de la charge mentale vis-à-vis de l'activité professionnelle et dégradation des conditions de vie ;
  4. Les exilés (8%): lieu de confinement autre que le lieu de vie habituel, valorisation de l'entre-soi.

Ainsi que des chiffres clés :

  • 42% des répondants ont fait évoluer leurs achats depuis le début du confinement, dont 11% ont investi pour se préparer à bien vivre cette période. Faire ses courses alimentaires est le motif principal de sortie (80%) ;
  • Les individus instaurent une nouvelle routine de vie à travers des activités quotidiennes : domestiques (92%) avec un partage des tâches pour 47% d'entre-eux, sportives (46%), culturelles (82%), ludiques (64%), communications digitales (88%) et même l'intégration de nouveaux rituels (23%) (Apéros WhatsApp, concerts en Facebook Live).
  • 94% des personnes interrogées déclarent, pour le moment, bien vivre le confinement, plus de 42% aspirent à changer de vie après cette crise qui, pour 38% représente la fin de notre modèle de société et le premier effondrement de notre civilisation (46%).

Pour en savoir plus :

07h55 (Entreprises) : Amazon a annoncé lundi qu'il prolongeait jusqu'au 5 mai la suspension de l'activité de ses centres de distribution en France, après une décision de justice lui imposant d'évaluer les risques liés à l'épidémie de Covid-19. "Il sera demandé aux collaborateurs d'Amazon de rester chez eux jusqu'au 5 mai inclus - ils percevront leur plein salaire", affirme l'entreprise dans un communiqué. Les centres de distribution d'Amazon sont fermés depuis le 16 avril. La cour d'appel de Versailles a donné raison le 24 avril aux syndicats qui réclamaient une réelle évaluation des risques liés au nouveau coronavirus, venant confirmer une décision du tribunal de Nanterre dix jours plus tôt. La cour d'appel a précisé et élargi la liste des produits qu'Amazon peut continuer à livrer dans l'attente de cette évaluation et a fixé une astreinte de 100.000 euros par infraction. Amazon doit selon elle ainsi s'en tenir aux produits high-tech, informatique, bureau et "Tout pour les animaux", santé et soins du corps, homme, nutrition, parapharmacie, ainsi qu'à l'épicerie, boissons et entretien. Aujourd’hui à 14h30, Public Sénat retransmet en direct l'audition en visioconférence de Frédéric Duval, Directeur général d'Amazon France, par la commission des affaires économiques du Sénat. Elle est à suivre en direct sur la page Facebook de Public Sénat.

07h40 (Conseils) : Pour les entreprises, créer une foire aux questions sur son site Internet et/ou sur les comptes des réseaux sociaux que l'on possède devient une nécessité dans le cadre de la crise pour informer ses clients et ses prospects, ceci avec les infos qui comptent. Réussir-en.fr délivre un mode d'emploi pratique en 4 parties pour créer une foire aux questions (FAQ) à destination de ses cibles :

  • Pourquoi devriez-vous créer une FAQ ?
  • Comment faire pour créer une FAQ ?
  • Quelles questions/réponses mettre dans sa FAQ ?
  • Comment rédiger les questions et les réponses ?

Pour en savoir plus :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mardi 28 avril. 43e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Lundi 27 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce mardi matin dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h20 (Mesures) : Pour aider les chefs d’entreprise à faire face à la situation économique exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire, le ministère de l’Économie et des Finances, en s’appuyant sur l’action de l’association Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aiguë (APESA) et avec le soutien d’Harmonie mutuelle, de CCI France et de CMA France, annonce la mise en place d’un numéro vert pour apporter une première écoute et un soutien psychologique aux chefs d’entreprise en détresse : 0 805 65 505 0.

20h10 (Mesures) : Le gouvernement a dévoilé ce lundi les 4 logos qui figureront sur les masques grand public homologués. BMTV les présente en images : "un pour ceux qui tiennent 5 lavages, un autre pour ceux lavables 10 fois, un autre pour ceux lavables 20 fois et un dernier pour ceux qui se lavent 30 fois." Il s'agit de masques à usage non-sanitaire.

15h10 (Conseils) : Quel service choisir pour les réunions à distance ? Le blog Etourisme.info qui réunit des professionnels du tourisme a testé différentes solutions de vidéo-conférences dans ces circonstances quelque peu particulières. Un beau dossier qui met en avant les avantages et les points faibles de ces différents services :

  • Zoom ;
  • Meet Google ;
  • Microsoft Teams ;
  • Rainbow ;
  • Discord ;
  • Whereby.

Pour en savoir plus :

13h05 (Préparer l'avenir, Entreprises) : Nathalie Fabry et Sylvain Zeghni (enseignants chercheurs qui co-dirigent le Master Mention "Tourisme" de l'Université Gustave Eiffel) ont rédigé pour le magazine en ligne des professionnels du tourisme TourMag une analyse sur l'avenir des plateformes numériques au regard de la crise du coronavirus. Voici un extrait de leur analyse : "Il pourrait y avoir un retour à moyen terme vers les hôtels traditionnels en raison des craintes quant à la mise en place et au respect des normes d’hygiène. Les touristes pourraient être moins enclins à réserver un appartement sur Airbnb en raison de problèmes de propreté perçus (...) Les hébergements gérés comme un hôtel, avec un nettoyage régulier et des précautions en matière de santé et de sécurité, ne pourra que rassurer les touristes. Le secteur hôtelier, sous réserve qu’il fasse preuve d’une « agilité sanitaire », pourrait bien être celui qui se redressera le plus rapidement".

12h25 (Entreprises) : Frais du télétravail. La crise Covid-19 a conduit de nombreuses entreprises à imposer la mise en place du télétravail, impliquant des frais supplémentaires pour les salariés. Qui prend en charge ces frais ? Décryptage de Margaux Berbey, juriste en droit social pour les Editions Tissot, dans un dossier publié en ligne par le magazine Capital.

10h55 (Entreprises) : Santé, chaîne alimentaire, transports ou encore informatique  sont les secteurs qui recrutent durant cette crise du coronavirus mais pour quels emplois ? La crise du coronavirus a fait émerger des besoins de recrutement dans certains secteurs d'activité. BFMTV fait le point sur les offres d'emploi disponibles en France :

Par ailleurs, Pôle Emploi met à disposition des chercheurs d'emploi et des entreprises, une foire aux questions actualisée :

10h10 (Entreprises, Entraide) : Les start-ups membres du groupe Legal Tech au sein de France Digitale se sont réunies pour proposer un large panel d’initiatives (voir annexe) afin d’accompagner les entreprises, les professionnels du droit et les justiciables pendant la période de crise. Dans ce contexte inédit, les start-ups de la French Legal Tech sont mobilisées pour :

  • proposer des solutions permettant aux professionnels du droit de continuer leurs activités en télétravail et de manière collaborative ;
  • s’engager avec des initiatives (en annexe) pour parer à l’urgence des situations des entreprises et des particuliers ;
  • diffuser au mieux l’information juridique pour apporter de l’intelligibilité aux mesures ;
  • préparer la reprise grâce à la formation et à l’accompagnement.

Dans un dossier sur le sujet, le Monde du Droit liste 22 offres d'entraide par les entreprises de LegalTech dans ce contexte de crise :

09h40 (Entreprises, Entraide, Territoires) : Professionnels, comment se procurer des masques ? La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance avec la Chambre Régionale des Métiers et la Chambre de Commerce régionale un site d'achat en ligne pour que les artisans, commerçants et TPE puissent se procurer des masques. Monté en "collaboration avec l'Etat et en partenariat avec la Poste", le site sera opérationnel le 4 mai, et auparavant testé avec les professionnels de la coiffure dès le 28 avril. Son adresse URL sera "kit.tpe.auvergnerhonealpes.fr". "[Les masques] seront mis à disposition de la Poste qui prendra en charge le traitement des commandes, et la livraison aux entreprises" a indiqué la Région lors d'une conférence de Presse.

09h20 (Santé et numérique) : Coronavirus et confinement. Afin de documenter de nombreux aspects de la situation inédite que nous vivons actuellement, des équipes Inserm ont lancé de nombreuses enquêtes auxquelles vous pouvez répondre en ligne. Elles s’intéressent aux conséquences de la pandémie et de la mise en place du confinement à travers différents angles : connaissances de la population relatives au Covid-19, évolution de nos rapports sociaux, de nos comportements, retentissements psychologiques et cognitifs... En participant à ces enquêtes, vous pouvez soutenir le développement des connaissances et faire avancer la recherche.

08h55 (Entreprises, Territoires) : Pour faire face à la crise du Coronavirus, les Chambres de métiers et de l'artisanat franciliennes (CRMA Ile-de-France) ont développé le dispositif Urgence numérique artisan, afin d'aider les artisans de l'alimentaire à développer leur activité en utilisant les outils numériques. Habituellement payant, cet accompagnement est offert dans le cadre de l'épidémie. Ce plan se déroule en 3 phases :

  • Conseil par téléphone ou en ligne pour évaluer la situation de votre entreprise ;
  • Identification des actions numériques qui peuvent être mises en œuvre de manière simple et efficace : visibilité, vente en ligne, livraison...
  • Suivi et appui dans l'utilisation de ces outils numériques.

Pour en savoir plus et bénéficier de cette action :

08h30 (Entreprises, Territoires) : La startup Rapidle s’est associée à la CCI Seine-et-Marne pour proposer aux ruraux et semi-ruraux un service de livraison de produits alimentaires en direct des commerces de proximité avec la création de la plateforme Vivons Local pour le département 77. Celle-ci permet aux consommateurs de commander et se faire livrer les produits des commerces situés à moins de 10 kilomètres de chez eux. La livraison est gratuite ; et pour doper les recettes des commerçants, la solution est gratuite pour eux.

08h20 (Santé et numérique) : Les chercheurs de l'INSERM lancent lundi un numéro national, AlloCOVID, destiné à "informer et assurer un suivi en temps réel de l'épidémie grâce à l'intelligence artificielle", 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Les personnes de plus de 15 ans souhaitant vérifier si leur profil ou état de santé nécessite une attention particulière peuvent désormais contacter AlloCOVID au 0 806 800 540 au prix d'un appel normal, "autant de fois que leur état le nécessiterait", précise un communiqué. "Elles seront alors mises en relation avec un agent virtuel "intelligent", capable de synthétiser les informations médicales transmises et de les orienter sur leur susceptibilité d'être atteintes ou non par le Covid-19". L'assistant numérique est aussi capable de "détecter les signes de gravité de la maladie, ainsi que les patients vulnérables nécessitant une attention particulière".

07h40 (Conseils) : Durant cette période de crise, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes informe les consommateurs sur des points d'attention en matière d'achats de biens et de services :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce lundi 27 avril. 42e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

 

Jean-Luc Raymond

Imprimer

Voir aussi

Actualité
Tous

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 20 au 26 avril 2020.

Besoin d'aide