Logos du site

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

FacebookTwitterLinkedInYoutubeInstagramFacebook

Archives du 16 au 22 mars du fil info Coronavirus Entreprises, salariés et professionnels : Comment le numérique peut vous aider ?

Actualités
travail sur un ordinateur
Alterfines / Pixabay
Pixabay License

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 16 au 22 mars 2020.

Comment le numérique peut aider les entreprises dans le contexte de l'épidémie du Covid-19 ? Quelles sont les aides et mesures publiques en faveur des entreprises ? Qui contacter ? Proposer et bénéficier d'entraide. Depuis le 16 mars, France Num anime un fil info continu pour retrouver chaque jour ces infos :

Ci-dessous les infos publiées la première semaine (du 16 au 22 mars inclus) :

Dimanche 22 mars

19h20 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce lundi matin ici même à partir de 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

19h15 (Entraide) : L'Institut national de la consommation (INC) lance un bulletin d'actualité gratuit envoyé chaque jour par email : 60 millions de confinés, une lettre pour bien s'informer (en référence au mensuel 60 millions de consommateurs édité par l'INC). Au quotidien, des informations fiables sur le coronavirus, les mesures de confinement, une sélection de lectures sur l'actualité de la consommation, des bons plans "et quelques clins d’œil pour mieux supporter la vie à la maison, tous bien bouclés... mais en sécurité".

13h25 (Conseils) : Coronavirus: 5 règles essentielles pour réussir son télétravail. C'est le titre d'une vidéo pratique réalisée par le quotidien Le Figaro. En 4 mn 02 s, les conseils de Quentin Périnel, journaliste et chroniqueur au Figaro livre 5 conseils clés pour être bien organiser dans son télétravail.

  • Fixer des horaires ;
  • S'habiller comme si on allait au travail ;
  • S'organiser avec une liste de tâches à effectuer au quotidien ;
  • Communiquer avec son équipe ;
  • S'approprier des nouveaux codes et une nouvelle façon de travailler avec les logiciels vont avec (solutions collaboratives, etc.).

Visionnez la vidéo du Figaro :

11h00 (Entraide, Territoires) : Solidarité coronavirus Bretagne. Le quotidien régional Le Télégramme se met au service de la communauté bretonne face à la crise pour faciliter la vie des Bretons dans le cadre de l'épidémie du coronavirus. Les particuliers, administrations, entreprises et associations peuvent proposer de l'aide bénévole en inscrivant gratuitement leur annonce sur le site internet du journal. En page d'accueil du service Solidarité coronavirus Bretagne, il est possible de filtrer les annonces d'aide proposées et publier en indiquant la commune corresponndante :

10h33 (Santé et numérique) : Les fausses nouvelles sur le coronavirus (dites aussi "fake news") continuent d'envahir Internet, en particulier les réseaux sociaux et les messageries instantanées. Ne relayez pas des informations venant de médias non sérieux ou de sources non identifiées.

Le groupe TF1 propose 2 dossiers d'analyse des fausses nouvelles sur le Covid-19 :

10h13 (Santé et numérique) : Le ministère des Sports accompagne les Françaises et les Français dans cette période inédite afin que ceux qui souhaitent maintenir une activité physique régulière à leur domicile puissent bénéficier de recommandations fiables et de conseils simples à mettre en pratique, quel que soit leur âge, si leur condition physique et leur santé le permettent.
Aussi, un partenariat entre le ministère des Sports et les applications Be Sport, My Coach ​​et Goove app a été conclu. Ces applis déjà conventionnées avec de nombreuses fédérations sportives ainsi qu’avec le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), s’engagent à proposer gratuitement, dans les jours à venir, aux Françaises et aux Françaises leurs contenus conçus par des professionnels du sport, mais également de la santé et de l’activité physique adaptée. Des séances d’entraînement variées à base d’exercices de renforcement musculaire, proprioception, massages, stretching et mouvements fondamentaux sont notamment proposées en accès libre sur les différentes plateformes (mobile, tablette et ordinateur).
Une pratique minimale d’activités physiques dynamiques est recommandée, correspondant à 1 heure par jour pour les enfants et les adolescents, et à 30 minutes par jour pour les adultes. Toutefois, ne pas pratiquer d’activité physique si vous avez de la fièvre (en cas de température supérieure ou égale à 38°C).

Liens vers les applications d'activité physiques recommandées par le Ministère des Sports :

10h02 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce dimanche 22 mars. 7e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Nous publions ce week-end en version allégée du fil info.

Samedi 21 mars

21h25 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce dimanche ici même pour une version allégée du fil info.

21h20 (Mesures et Rendez-vous entreprises) : Les entreprises face au COVID-19. Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances), Cédric O (secrétaire d'Etat chargé du Numérique) et Thomas Courbe (directeur général des Entreprises) répondront à vos questions sur les dispositifs mis en place pour aider les entreprises et les salariés face au coronavirus le lundi 23 mars à 11h sur Facebook en direct (Facebook Live). Pour participer à ce rendez-vous et poser vos questions :

21h05 (Santé et numérique, Entraide) : L'Agence Régionale de Santé Ile-de-France a lancé avec la jeune pousse medGo : Renfort-covid.fr, une plateforme pour que des volontaires de santé et des cuisiniers (étudiants, professionnels, actifs ou retraités) puissent se porter volontaires pour les hôpitaux, cliniques et EHPAD dans le but de renforcer les équipes de soignants et d'accompagnement déjà très sollicitées face à l'épidémie de coronavirus. Les personnes travaillant ou ayant travaillé dans le domaine de la santé peuvent ainsi proposer leur aide sur Renforts-covid.fr en téléchargeant l'application (sur Android et iOS) et en complétant un formulaire en ligne.
Les métiers recherchés sont :

  • Aide-soignant ;
  • ASH / ESH ;
  • Assistant de Régulation Médicale (ARM) ;
  • Brancardier ;
  • Chirurgien ;
  • Conducteur ambulancier ;
  • Cuisinier ;
  • IADE ;
  • Infirmier ;
  • Manipulateur radio ;
  • Moniteur / Educateur ;
  • Médecin ;
  • Pharmacien ;
  • Préparateur en pharmacie.

Comment être volontaire ?

17h35 (Santé et numérique) : Pour aider les personnels soignants à se former le plus rapidement possible dans cette à la prise en charge de la défaillance respiratoire chez ces patients et afin de rendre opérationnel un maximum de professionnels de santé, l'Université Paris Est Créteil (UPEC) vient d'élaborer en urgence un cours à distance en ligne gratuit (sous la forme d'un mini-MOOC) qui nécessite 2 heures d’investissement maximum ; une formation courte en ligne hébergée par France Université Numérique.
Il se décompose en 2 parties : une première consacrée au b.a.-ba de la ventilation artificielle, et une seconde dédiée aux spécificités de la prise en charge d’un cas possible ou confirmé de COVID-19. Pour y participer :

17h28 (Conseils) : L'Internet sert aussi à obtenir des conseils de vigilance dans le cadre de l'épidémie de coronavirus en consultant des sites d'information où l'information est vérifiée et validée. Le quotidien Le Parisien publie ce jour un dossier qui répond à beaucoup de questions pour le quotidien des Français afin de lutter contre le coronavirus : comment faire ses courses sans prendre de risque, donc en se protégeant et en protégeant les autres.
Les journalistes Eric Bruna et Aymeric Renou apportent des réponses concrètes sur 9 questions essentielles :

  • A combien peut-on aller faire les courses ?
  • Dois-je porter des masques et/ou des gants ?
  • Dois-je prendre mes propres sacs ou cabas ?
  • Petits commerçants, marchés : je fais confiance ou je prends mes propres boîtes d'emballage ?
  • Est-il prudent de toucher les écrans tactiles ?
  • Echanger pièces et billets est-il raisonnable ?
  • Toucher aux poignées des armoires réfrigérées est-il risqué ?
  • Dois-je jeter les emballages en rentrant chez moi ?
  • Dois-je laver mes fruits et légumes ?

Pour en savoir plus :

16h50 (Conseils) : Le nombre d'escroqueries liées à la crise du Coronavirus augmente en France et dans le monde. Les escrocs jouent sur la peur provoquée par l'épidémie pour provoquer des achats ou des actions de vol de données. "C'est souvent la même philosophie. Ils font appel à votre générosité, jouent sur le côté anxiogène, expliquent que 'c'est une course contre la montre'. Et dans ce mouvement un peu impulsif, ils vous demandent de faire un don par exemple" indique François-Xavier Masson, directeur de l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC) de la Police Nationale à France Inter.
Les arnaques consistent notamment à faire payer des attestations (gratuites), à se présenter comme un médecin ou un infirmier (alors que l'on ne l'est pas), à agir comme une fausse pharmacie sur Internet, à proposer un faux de site de ventes de masques ou de gels hydroalcooliques, à faire de faux appels aux dons, à inciter à s'inscrire sur des faux sites pour générer les attestations dérogatoires (en volant vos données - utilisez seulement le site du Ministère de l'Intérieur pour télécharger les attestations), à proposer des fausses offres de désinfection de votre logement par internet ou en porte à porte (sans aucun justificatif officiel). Dans tous ces cas et similaires, la vigilance est de mise! Comment agir et réagir ?

16h27 (Appel à projets). Le Ministère des Armées via l'Agence de l'innovation de défense lance un appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le COVID-19.
Cet appel s'inscrit dans le cadre du plan gouvernemental de lutte contre le COVID-19, qui vise à disposer de propositions pour lutter contre la pandémie de COVID-19. Il porte sur la recherche de solutions innovantes, qu'elles soient d’ordre technologique, organisationnel, managérial ou d’adaptation de processus industriels, qui pourraient être directement mobilisables afin de : protéger la population, soutenir la prise en charge des malades, tester la population, surveiller l’évolution de la maladie au niveau individuel et l’évolution de la pandémie, ou aider à limiter les contraintes pendant la période de crise.
Important : les projets devront être d’une maturité technologique suffisante pour être employables pendant l’actuelle pandémie. Ces solutions innovantes devront être facilement et rapidement reproductibles et s'appliquer à l'échelle de l'ensemble du territoire national dans l'enveloppe budgétaire définie. 10 000 000 EUR TTC est prévu pour cet appel à projets, qui vise à financer un à plusieurs projets d’intérêt.  

14h02 (Conseils France Num) : A l'initiative de Agnès Pannier-Runacher (Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie) et Cédric O (Secrétaire d’Etat chargé du Numérique), France Num (sous la tutelle de la Direction générale des entreprises) publie aujourd'hui un guide inédit en ligne :

Ce jour, le communiqué des 2 ministres précise :

"Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, se mobilisent pour que les TPE/PME puissent continuer à commercer, en utilisant les outils numériques qui se révèlent une solution essentielle face à cette crise.

La vente en ligne peut en effet constituer un relais d’activité précieux pour les commerçants, y compris auprès de leur clientèle habituelle. Le gouvernement a d’ores et déjà rendu publiques des règles visant à assurer que la livraison, notamment, s’effectue dans des conditions sanitaires optimales.

Un guide pratique à destination des artisans, commerçants et indépendants est publié ce jour sur la plateforme « France Num » pour aider les petites entreprises à mobiliser ces outils, dans cette situation exceptionnelle : https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/artisans-commercants-independants-comment-maintenir-une-activite-economique.

Ce guide présente quelques options pour vendre en ligne ou simplement entretenir le contact avec sa clientèle pendant cette période : mettre ses informations en ligne à jour, être présent sur les réseaux sociaux, solliciter un conseil lorsque l’on est moins à l’aise avec Internet, etc."

14h01 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce samedi 21 mars. 6e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Nous publions ce week-end en version allégée du fil info.

Vendredi 20 mars

20h00 (Général) : Il est 20h. Comme les Français, nous remercions chaleureusement et avec gratitude le personnel soignant mobilisé dans le tout le pays. Nos pensées vont leur travail et leur aide sans relâche.

Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce week-end ici même pour une version allégée du fil info.

19h45 (Entraide) : Lancement d'une plateforme d'entraide pour les Français bloqués à l'étranger. La solidarité entre Français s'organise dans le monde! Le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères propose SOSUnToit.fr, un service en ligne pour aider les Français en voyage à l'étranger qui ont du mal à se loger avant de pouvoir revenir en France afin de les mettre en contact avec des expatriés qui peuvent temporairement accueillir. Sur cette plateforme, on peut donc proposer un hébergement ou rechercher un hébergement.

16h54 (Entraide) : Apprendre avec des cours en ligne. Au regard de la situation exceptionnelle, France Université Numérique en collaboration avec ses établissements membres et partenaires va progressivement réouvrir les MOOC archivés sur sa plateforme pour les rendre accessibles au plus grand nombre... soit plus de de 470 cours qui vont être disponibles aux apprenants suivant deux modalités possibles en "archivé ouvert" ou en "session animée".
France Numérique précise : "À travers cette action, FUN ainsi que ses membres et partenaires, souhaitent participer à l’effort collectif pour proposer des services en ligne à même d’aider à la fois nos concitoyens et toute personne en recherche de formation à aller de l’avant."

16h37 (Rendez-vous entreprises) : Apéritif virtuel des entrepreneurs (avec modération). 3 experts de la transformation numérique : des solopreneurs, TPE, PME se mobilisent pour un rendez-vous gratuit collaboratif sur Internet chaque jour de 17h à 18h. "Pour aider, me faire aider, entretenir le lien de nos réseaux pro". Jocelyne Turpin, activatrice France Num a activement participé à la création de cet évènement en ligne. 4 objectifs de ce rendez-vous :

  • Echanger avec d'autres entrepreneurs, dirigeants de TPE, PME, solopreneurs ;
  • Trouver de l'aide : appui numérique, entraide professionnelle...
  • Partager et bénéficier de bon plans ;
  • Convivialité : avant tout, trouver un bistrot virtuel ouvert tous les joues de 17h à 18h pour échanger un verre à la main (avec modération)... Chacun chez soi :)

Comment s'y inscrire ?

15h12 (Santé et numérique) : Les consultations par télésanté sont étendues pour faire face au Coronavirus. L'arrêté ci-dessous publié au Journal Officiel précise ce point. Extraits :

"Les professionnels de santé assurant la prise en charge par télésanté des patients suspectés d'infection ou reconnus covid-19 recourent à des outils numériques respectant la politique générale de sécurité des systèmes d'information en santé et la réglementation relative à l'hébergement des données de santé ou, pour faire face à la crise sanitaire, à tout autre outil numérique.
Le suivi des patients dont le diagnostic d'infection à covid-19 a été posé cliniquement ou biologiquement peut être assuré par les infirmiers diplômés d'Etat libéral ou salarié d'une structure mentionnée au 1er alinéa de l'article L. 162-1-7 par télésoin sous la forme d'un télésuivi.
Le télésuivi infirmier participe, sur prescription médicale, à la surveillance clinique des patients suspectés d'infection ou reconnus atteints du covid-19.
Le télésuivi infirmier est réalisé préférentiellement par vidéotransmission avec le patient, ou par téléphone si les équipements du patient et de l'infirmier ne le permettent pas.
Par dérogation aux articles L. 162-1-7, 162-14-1 et 162-9 du code de la sécurité sociale, les actes de télésuivi réalisés par un infirmier diplômé d'Etat, auprès de patients dont le diagnostic d'infection à covid-19 a été posé cliniquement ou biologiquement, dans les conditions prévues par la Haute Autorité de santé dans son avis du 16 mars 2020, sont valorisés à hauteur d'un AMI 3.2 par les infirmiers libéraux ou les structures mentionnées à l'article L. 162-1-7 du même code."

14h12 (Santé et numérique) : Des rumeurs et fausses nouvelles (fake news) circulent sur Internet et particulièrement sur les réseaux sociaux à propos du Coronavirus.
Voici quelques sources d'informations en ligne qui partent à la chasse à ces fausses nouvelles, pour mieux les débusquer et vous informer avec qualité et vérification basées sur des faits réels. Si vous avez un doute sur des infos qui circulent sur le coronavirus, consultez ces ressources de qualité (et les pages du site du Gouvernement concernant le Covid-19) :

13h15 (Europe) : Limiter la qualité des vidéos en ligne pour un meilleur Internet. Thierry Breton, Commissaire européen au Marché intérieur a indiqué être prêt à travailler avec les grandes plateformes et les opérateurs pour endiguer le coronavirus rapporte le média Contexte ce matin. Interrogé le 19 mars lors d'une visio-conférence, sur cette question "Quels outils avons-nous pour suivre les comportements et les progrès de la maladie ?", le Commissaire européen "Nous travaillerons avec les grandes plateformes et les opérateurs télécoms, qui jouent un rôle très important."
Par ailleurs, Thierry Breton a appelé mercredi les opérateurs et les utilisateurs à "une action commune" pour alléger la pression sur l'internet afin de faciliter le travail à distance et l'éducation en ligne.
Le message a été entendu notamment par YouTube qui a décidé de réduire par défaut la qualité de ses vidéos pour limiter le flux Internet ainsi que par Netflix qui a pris la décision de réduire son débit sur l’ensemble de ses flux en Europe pour une durée de 30 ans. Cédric O, secrétaire d’Etat chargé du Numérique, se félicite de la responsabilité de ces 2 grands acteurs du numérique.

12h15 (Entraide) : La Poste annonce ce matin par communiqué une fermeture exceptionnelle ce samedi 21 mars. "La Poste a décidé de fermer exceptionnellement ce samedi 21 mars ses bureaux de poste et ses services de tri,de distribution du courrier et du colis."
Le groupe La Poste ajoute "Afin de mieux sécuriser les conditions d’exercice des missions des postiers, sont priorisés les services à la personne, en particulier à destination des plus fragiles, les flux de colis ainsi que les services essentiels rendus en bureaux de poste."

12h00 (Entraide) : Syntec Numérique (syndicat professionnel français de l'industrie du numérique qui compte plus de 2000 adhérents) a lancé le site covidsyntecnumerique.fr, un annuaire dynamique en continu qui recense les solutions des acteurs du numérique au service de la crise liée au Covid19. Les solutions sont réparties en 4 catégories :

  • des solutions pour le grand public et les familles, pour mieux gérer le quotidien ;
  • des solutions pour les entreprises et les salariés, pour mieux s’adapter à un contexte professionnel de crise ;
  • des solutions médicales à destination des malades, ou de ceux qui craignent de l’être ;
  • et des solutions à destination des professionnels de santé.

Il est possible de proposer une solution en envoyant un tweet à "@CovidSyntecNum".

11h45 (Conseils) : Des astuces numériques pour télétravailler avec une connexion Internet optimisée. L'hebdomadaire Le Point propose une vidéo de 1 mn 50 s avec des astuces éprouvées pour mieux travailler à distance :

  1. Pour plus d'efficacité, optimisez votre Wifi. Le réseau sans fil de votre box peut être saturé si plusieurs personnes l'utilisent en même temps pour des usages gourmands en bande passante ;
  2. Placer la box dans une pièce centrale du logement, la mettre dans un endroit aussi dégagé que possible, l'éloigner d'autres équipements sans fil et privilégier les fréquences Wifi 5 GHz.
  3. Si d'autres membres de votre foyer utilisent le Wifi pour leurs loisirs pendant que vous travaillez, priorisez les usages : demandez éventuellement aux enfants d'attendre le soir pour télécharger la mise à jour de leur jeu vidéo favori.
  4. Si tout cela ne suffit pas, une seule solution : travaillez avec un câble Ethernet.
  5. Solution de secours pour l'accès à Internet, le partage en Wifi de votre connexion mobile 3G ou 4G ne doit pas être systématisé.
  6. Ne saturez pas le VPN. Les VPN, outils d'accès d'une entreprise à distance, sont soumis à rude épreuve. Regarder une vidéo, écouter de la musique en streaming ou télécharger vos photos de vacances via le VPN, même depuis chez vous, va plomber la connexion de vos collègues.
  7. Enfin, pour plus de sécurité, installez les logiciels recommandés par votre entreprise, n'accédez qu'aux infos dont vous avez besoin, ou encore vérifiez que votre Wifi est bien sécurisé.

Visionnez la vidéo du Point :

11h26 (Conseils) : Confinement et bon usage des écrans, comment faire ? La plupart des Français restent chez eux de façon permanente. Ordinateurs, tablettes et smartphones sont facilitateurs pour le télétravail mais peuvent aussi devenir une source de problèmes dans le foyer. Le quotidien Le Monde propose sur son site Internet, une série de conseils pour "pour gérer au mieux nos relations d’amour-haine avec nos interfaces numériques pendant le confinement" ; un dossier en 5 parties :

  1. (S’auto-)discipliner ;
  2. Gérer ses notifications ;
  3. Régler les pépins informatiques ;
  4. Doper son smartphone ;
  5. Adopter (tous) les gestes barrières.

Lire l'article du Monde :

11h15 (Entraide) : La MedNum, coopérative des acteurs de la médiation numérique, lance un appel aux acteurs de la médiation numérique et aidants afin d'accompagner citoyens, parents, travailleurs confinés "ceux qui sont chez eux et galèrent avec le numérique" précise Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique.

7h15 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce vendredi 20 mars. 5e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider.

Jeudi 19 mars

18h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce vendredi 20 mars au matin ici-même.

18h04 (Mesures, Territoires) : Nous récapitulons les dispositifs d'aides aux entreprises mises en place par les régions dans le cadre de la crise du coronavirus. Il est aussi indiqué les adaptations des plans de transport au sein des régions ainsi que des informations générales pour les citoyens. Cliquez directement sur les liens pour en savoir plus.

Région Auvergne-Rhône-Alpes

Région Bourgogne-Franche-Comté

Région Bretagne

Collectivité Territoriale de Corse

Région Centre-Val de Loire

Région Grand Est

Région Guadeloupe

Collectivité Territoriale de Guyane

Région Hauts-de-France

Région Ile-de-France

Collectivité territoriale de Martinique

Région et Département de Mayotte

Région Normandie

Région Nouvelle Aquitaine

Région Occitanie

Région Pays de la Loire

Région Réunion

Région Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur

15h22 (Santé et numérique) : Le ministère des solidarités et de la santé a publié en ligne une liste de solutions de téléconsultation et télésuivi auxquels il a attribué une note de sécurité, ceci à destination des professionnels de santé.
"Pour accompagner les professionnels dans leur choix d’un outil numérique, le ministère référencie les solutions disponibles en télésanté avec, pour chacune, les fonctionnalités proposées et le niveau de sécurité garanti. Cette liste est établie à partir d’une auto-déclaration par les éditeurs de solutions, qui engagent ainsi leur responsabilité" précise le site de l'Agence du numérique en santé qui héberge ce recensement de solutions de télémédecine.
Le ministère "encourage les médecins et les infirmiers à s’équiper en solutions de téléconsultation et de télésuivi pour prendre en charge des patients atteints de Covid-19". La télémédecine "permet l’exercice de la médecine tout en protégeant les professionnels de santé et leurs patients" et "apporte une réponse sanitaire à l’épidémie", est-il ajouté. Cette liste "est établie à partir d’une auto-déclaration par les éditeurs de solutions, qui engagent ainsi leur responsabilité", est-il indiqué. Plus de 100 solutions différentes sont recensées.

15h10 (Entraide) : La Poste s’organise pour assurer la protection de la santé des postiers, de ses clients, la continuité de ses services à la population.
Le groupe a pris des dispositions pour favoriser le lavage des mains pour les facteurs pendant leur tournée. Elle diffuse auprès des équipes de terrain en contact avec la population du matériel de protection.
A noter que pour la remise de lettre et de colis qui nécessitent une signature, une nouvelle manière a été mise en place, par SMS, pour éviter les contacts. Le facteur appelle le destinataire ou lui envoie un SMS.
Malgré les difficultés opérationnelles, La Poste a décidé d’ouvrir 1600 bureaux permettant de préserver l’accessibilité au guichet pour les clients qui n’ont pas d’alternative et de se concentrer sur les services essentiels de La Banque Postale et notamment la mission d’accessibilité bancaire, du courrier et du colis et de La Poste Mobile.
Concernant les recommandés et colis qui seraient en attente de retrait dans les bureaux de poste fermés, les clients pourront les récupérer pendant deux semaines à compter de la réouverture effective du bureau.
Pour les opérations bancaires, en plus des 1600 bureaux fournissant l’offre globale, des milliers de conseillers bancaires sont mobilisés pour apporter conseils et réponses aux questions des clients. Le retrait d’espèces aux automates et au guichet est assuré (avec les restrictions habituelles pour les retraits supérieurs à 1500 euros, dont les commandes préavisées seront honorées).
Au niveau national, La Poste indiquait ce mardi que 80% des facteurs avaient assuré leur tournée et que 1600 bureaux de Poste étaient ouverts sur un total de 17 000.

14h35 (Report) La 5e édition du salon VivaTech (Paris), évènement dédié aux technologies et à l'innovation n'aura pas lieu du 11 au 13 juin comme initialement prévu annonce ce midi ses organisateurs. "Des solutions alternatives sont à l’étude, en concertation avec les principaux partenaires de l’événement, et seront annoncées prochainement" indique le communiqué VivaTech.

13h07 (Conseils) : Teletravailler.fr, site gouvernemental pour informer et promouvoir le télétravail sur l'ensemble du territoire propose une boîte à outils pour faciliter le travail à distance avec notamment :
des guides à l’usage des entreprises et télétravailleurs salariés et indépendants ;
des retours d'expériences ;
et des outils pour télétravailler à distance.

12h20 (Général) : Le Président de la République a demandé ce matin aux entreprises et aux salariés à poursuivre leur activité "dans le respect des règles de sécurité sanitaire", malgré les difficultés provoquées par la crise du coronavirus. Lors d'une visioconférence avec le Premier ministre Edouard Philippe et plusieurs ministres, le Chef de l'Etat a souligné "la responsabilité 'civique' des entreprises pour qu'elles poursuivent leur activité lorsque cela est possible". Il a indiqué "l'importance pour les salariés des entreprises qui se sont mis en conformité avec les règles sanitaires d'aller travailler sur les sites de production".

12h02 (Entraide) : Cours en ligne sur le numérique avec la Grande Ecole du Numérique. Pour accompagner cette période de confinement et de télétravail, La Grande Ecole du Numérique (GEN) regroupe sur une page, les initiatives des formations labellisées GEN qui se mobilisent en proposant à tous des outils digitaux et collaboratifs, des cours gratuits, des bureaux virtuels... Ceci afin de permettre une poursuite d'activité ou la continuité de formation.

11h30 (Mesures) : Aide et accompagnement des entreprises dans la crise du coronavirus. Qui contacter ? Les Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et des Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) se doivent intervenir, en métropole et en Outre-mer, comme interlocuteur de premier niveau des entreprises ressortissant de leur champ d’action. L’intervention de ces deux réseaux consulaires permettra, non seulement de renseigner les entreprises sur les mesures mises en oeuvre à leur profit, mais également de les aider, pour celles qui en exprimeraient le besoin, dans l’accomplissement des démarches administratives requises pour bénéficier de ces mesures.
Qui contacter pour les Chambres de Commerce et d'Industrie (CCI) et les Chambres des Métiers et de l'Artisanat (CMA) :

10h29 (Mesures) : La livraison de repas à domicile et Covid-19. Le Ministère de l'économie et des finances a publié un guide de précautions sanitaires à respecter pour la livraison des repas à domicile. Il est rappelé que la livraison de repas à domicile reste autorisée pourvu qu’elle se fasse sans contact, afin d’assurer une protection maximale des personnes qui préparent les repas, des livreurs et des clients.
Cette fiche pratique délivre les consignes à respecter strictement :

  1. Consignes complémentaires à destination des plateformes de mise en relation (le cas échéant)
  2. Consignes à destination des restaurateurs et préparateurs de repas
  3. Consignes à destination des livreurs.

09h10 (Mesures) : Aide et accompagnement des entreprises face au COVID 19. La Direction générale des entreprises (DGE) communique sur le renforcement du dispositif d'information des entreprises et de réponses à leurs questions notamment à propos des mesures financières et fiscales prises par le Gouvernement pour les accompagner durant cette période de crise du coronavirus.
Ce travail a été engagé par les DIRECCTE et les DIECCTE qui répondent chaque jour à des centaines de sollicitations à l’échelle de chaque région.

Concrètement, le ministre de l’Economie et des Finances a demandé aux réseaux des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et des Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) d’intervenir, en métropole et en Outre-mer, comme interlocuteur de premier niveau des entreprises ressortissant de leur champ d’action.
L’intervention de ces 2 réseaux consulaires permettra, non seulement de renseigner les entreprises sur les mesures mises en oeuvre à leur profit, mais également de les aider, pour celles qui en exprimeraient le besoin, dans l’accomplissement des démarches administratives requises pour bénéficier de ces mesures.
Des interlocuteurs dédiés ont été désignés dans chacun des 2 réseaux, au niveau départemental et/ou régional. Leurs coordonnées seront largement diffusées par le Gouvernement et sur les sites des CCI et des CMA. Les entreprises formulant des demandes plus complexes ou dont la situation économique nécessiterait un suivi rapproché seront orientées, par les CCI et les CMA, vers les DIRECCTE et les DIECCTE, ainsi que vers BPI France, la DGFiP ou les URSSAF.

08h45 (Entraide) : Le Ministère de la Culture lance une action d'envergure pour permettre d'accéder à la culture sous toutes ses formes, sans bouger de chez soi. L'opération #CultureChezNous permet dans le cadre du confinement actuel de découvrir de chez soi l'offre culturelle numérique proposée par le ministère de la Culture et ses nombreux opérateurs.
La toute nouvelle rubrique du site du ministère répertorie des vidéos, cours en ligne ou visites virtuelles ; une offre numérique, entièrement gratuite et qui s'adresse à tous les publics : enfants, adultes, enseignants...
Les offres culturelles en ligne sont classées en 3 catégories :
- Pour les enfants : des expériences ludiques, apprendre à réaliser...
- Tous publics : parcourir les collections numérisées d'un musée...
- Pour les parents : ressources éducatives, cours en ligne, livres...

08h41 (Entraide) : Coronavirus : les banques mettent en oeuvre le plan d'urgence économique. La Fédération bancaire française communique sur la mobilisation des banques dans le cadre de l'épidémie :
"Les banques recommandent à leurs clients de limiter le plus possible leurs déplacements, les clients sont invités à privilégier les contacts avec leur conseiller par téléphone ou via les plateformes dédiées. Au quotidien, l'essentiel des opérations bancaires peuvent être accomplies à distance ou via les automates.
Sauf cas de force majeure, les agences bancaires resteront ouvertes au maximum et les collaborateurs répondront à leur mission de services essentiels. Les amplitudes horaires seront adaptées le cas échéant pour assurer le service. Enfin, l'alimentation des réseaux de DAB est assurée. Les infrastructures de moyens de paiements sont totalement opérationnelles."

08h06 (Entraide) : Des outils numériques pour le télétravail. Depuis le 17 mars, le collectif Animacoop propose une liste d'outils numériques pour le travail à distance, programmes en ligne faciles à prendre en main. Pour trouver la bonne solution, utilisez des filtres de résultats : gratuit, libre, services portés par des associations et/ou collectifs, freemium/premium (fonctionnalités gratuites souvent suffisantes et d'autre payantes).
6 catégories de solutions sont proposées :

  • Communiquer à distance de manière synchrone (en temps réel)
  • Communiquer à distance sur des canaux de discussions
  • Prendre des notes à plusieurs et à distance
  • Partager des documents
  • S'organiser sur des projets
  • Divers

Ce catalogue d'outils va être enrichi au fur et à mesure. A noter que cette initiative recense également des méthodes pour travailler à distance en mode collaboratif.

7h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce jeudi 19 mars. Quatrième jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider.

Mercredi 18 mars

20h35 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce jeudi 19 mars au matin ici-même.

20h30 (Mesures) : L'activité de votre entreprise est impactée par le coronavirus COVID-19. Quelles démarches à suivre pour bénéficier des mesures de soutien aux entreprises ?
Le portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics publie ce soir 8 fiches pratiques (en un même document) sur les mesures de soutien immédiates aux entreprises et les contacts utiles pour vous accompagner dans le cadre de l'activité de votre entreprise :

  1. Comment bénéficier des délais de paiement d'échéances sociales et/ou ficales (URSSAF, impôts directs) ?
  2. Comment bénéficier d'une remise d'impôts directs ?
  3. Comment bénéficier des reports des loyers, des factures d'eau, de gaz et d'électricité ?
  4. Comment bénéficier de l'aide de 1500 euros du fonds de solidarité financé par l'état et les régions ?
  5. Comment bénéficier des prêts de la trésorerie garantis par l'Etat ?
  6. Comment bénéficier de la médiation du crédit pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ?
  7. Comment bénéficier du dispositif de chômage partiel ?
  8. Comment bénéficier du médiateur des entreprises en cas de conflit ?

La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du coronavirus comme un cas de force majeure pour les marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

Pour être accompagnés dans vos démarches, vous pouvez contacter votre Chambre de commerce et d’industrie (CCI) ou votre Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA), en métropole et en outre-mer.

18h30 (Conseils) : Arnaques liées au coronavirus. Depuis l’apparition des premiers cas de Coronavirus, les arnaques de la part de sociétés et d’individus malveillants se multiplient auprès d'entreprises et des personnes. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) informe sur les arnaques possibles dans le cas de la crise du coronavirus. L'UFC Que Choisir consacre elle aussi un dossier sur cette thématique en 4 points (ventes frauduleuses sur Internet, pas de remède miracle contre le coronavirus, arnaques à domicile) et des conseils pour signaler des fraudes et arnaques.

17h31 (Entraide) : EdTech France, association qui fédère 250 entreprises françaises de la filière numérique du secteur de l'éducation, de l’enseignement supérieur et de la formation tout au long de la vie (dite "EdTech") propose des dizaines de ressources, d'applications, d'outils gratuits pour assurer la continuité pédagogique pour tous les apprenants : "A partir du lundi 16 mars, et pour une durée pouvant aller jusqu’au terme de la crise sanitaire, les entreprises de la filière EdTech ont ainsi décidé de mettre à disposition – gratuitement et sans conditions – des ressources et outils numériques à destination des établissements, des enseignants, des familles et de tous les apprenants."
La liste de ces offres solidaires est consultable sur le site Solidarité EdTech France :

16h50 (Conseils) : Petitscommerces, site dédié aux commerces de proximité indépendants avec une offre d'accompagnement (et activateur France Num) propose depuis ce jour en ligne et en une page le très intéressant guide pratique pour les commerçants de proximité face au coronavirus.
"Pour aider les commerces de proximité, autorisés à ouvrir ou non, à surmonter cette période inédite, Petitscommerces publie cet article récapitulatif en partenariat avec Les élévateurs, programme d’accompagnement dédié aux futurs commerçants. Ce guide pratique, mis à jour régulièrement, a pour objectif d’informer les commerçants pour qu’ils puissent gérer aussi sereinement que possible leur activité ou la reprise de leur activité d’ici quelques semaines."
Un dossier à destination des artisans commerçants fourmillant de conseils et de bonnes pratiques notamment concernant l'utilisation du numérique. Au sommaire :

  1. Les types de commerces autorisés à ouvrir ;
  2. Les bonnes pratiques pour les commerces alimentaires ;
  3. Les bonnes pratiques de communication pour tous les commerces ;
  4. Un récapitulatif des aides financières mobilisables (liste non exhaustive) ;
  5. Des conseils pour préparer la réouverture.

13h02 (Essentiel) : La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) informe. De nombreux sites non officiels proposent l'attestation de déplacement dérogatoire mais en profitent pour collecter vos données personnelles. "Allez sur le site du Ministère de l'Intérieur pour remplir et imprimer l'attestation. Recopiez-la sur une feuille si vous n'avez pas d'imprimante".
Précision importante apportée aujourd'hui par le Ministère de l'Intérieur à la station RTL ce midi : Les attestations dérogatoires de sortie du domicile en période de confinement ne sont finalement pas autorisées sur smartphone.

12h13 (Entraide) : La Gazette des communes, média d'information dédié aux collectivités territoriales, propose désormais en accès libre tous ses articles consacrés à la crise du Coronavirus. Romain Mazon, rédacteur en chef du journal et du site de la Gazette des Communes indique sur LinkedIn la raison de cette initiative : "pour que l'ensemble des collectivités et des agents publics accèdent à toute l'information nécessaire."

11h56 (Entraide) : Si vous utilisez Twitter, voici un compte essentiel à suivre : celui de VISOV MSGU (Volontaires Internationaux en Soutien Opérationnel Virtuel, Médias Sociaux en Gestion d'Urgence), association de volontaires numériques professionnels de l'Internet qui interviennent sur les médias sociaux à propos des crises avec des informations vérifiées. Depuis quelques jours, cette organisation diffuse des infos de première importance sur le coronavirus.

11h21 (Entreprises) : Le service Veille Artisanat de CMA France propose un nouveau dossier consacré à l'actualité liée au coronavirus - COVID-19 et son impact sur les entreprises artisanales. Au sommaire : des infos sur les aides, des initiatives sur les territoires et toute actualité utile pour les artisans dans le contexte de l'épidémie.

11h11 (Mesures) : Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances détaille les mesures de soutien mises en place pour les salariés et les entreprises face à la crise du COVID-19 dans son intervention du 17 mars. En bref, les mesures mises en place par le Gouvernement :

  • Un  dispositif de chômage partiel sur 2 mois qui couvre l’ensemble des salariés au-delà d’un SMIC,avec un coût global évaué à 8,5 milliards d’euros sur 2 mois ;
  • 32 milliards d'euros de reports de charges fiscales et de reports de charges sociales sur le mois de mars. Dans ces charges fiscales, il n'y a que les impôts directs, il n'y a pas les impôts indirects.
  • Un fonds de solidarité d'environ 2 milliards d'euros de dépenses publiques sur 2 mois. 2  types d'entreprises sont concernées : soit les entreprises dont l'activité a été fermée (notamment toutes les entreprises de  restauration qui sont 160 000, le commerce non-alimentaire 140 000, le tourisme 100 000). Cela concerne également l'ensemble des très petites entreprises (TPE) qui auraient perdu le chiffre d'affaires, on a fixé la barre à 70 %.

La troisième condition, c'est d’avoir un chiffre d'affaires inférieur à 1 million d'euros. Ne sont donc visées que les très petites entreprises (TPE) qui ont un chiffre d'affaires inférieur à 1 million d'euros.
2 étages sont prévus pour ce fonds de solidarité :

  • Un filet sécurité pour tous : 1 500 euros d'aide rapide, simple, automatique sur simple  déclaration. Ces 1 500 euros seront versés par la Direction générale des finances publiques.
  • Il est aussi prévu un dispositif anti-faillites pour les entreprises qui emploient au moins 1 salarié et qui seraient en très grande difficulté malgré le recours à tous les autres dispositifs, avec une augmentation au cas par cas du soutien financier pour éviter toute faillite.
  • Tous les nouveaux prêts bancaires seront garantis par l'État à hauteur de 300 milliards d'euros.
  • 1000 milliards d’euros comme montant de la garantie des prêts bancaires par les puissances publiques européennes.

A télécharger sur le site du ministère de l'Economie et des Finances :

10h27 (Entraide) : Le Groupe TF1 a mis en place en accès libre un assistant virtuel (chatbot) sur le site de LCI pour répondre en temps réel aux questions liées au Coronavirus. Objectif : apporter des réponses pratiques et factuelles aux Français sur le coronavirus (dont sur les interrogations liées au travail). Il est aussi complémenté par des articles fournis par les rédactions du groupe de médias. Cet outil en ligne a été conçu avec les apports du Docteur Gérald Kierzek (urgentiste et expert santé TF1/LCI), Doctissimo.fr et la jeune pousse française Clustaar.

09h30 (Entraide) : L'impression 3D sauve la vie de patients atteints du Covid-19. C'est ce que rapporte 3Dnatives, média de l'impression 3D dans un article du 17 mars. Au nord de l’Italie, après un appel à l’aide, des entreprises ont imprimé en 3D des valves pour des appareils de soins respiratoires intensifs à l'attention d'un hôpital démuni. Plus de 10 patients atteints par le Covid-19 sont actuellement soignés avec une machine équipée d’une valve imprimée en 3D, un dispositif qui fonctionne bien et permet de faire face à l’urgence. L’impression 3D offre ainsi une réponse concrète à des chaînes d’approvisionnement aujourd'hui gelées et à des unités industrielles à l’arrêt à cause du coronavirus.

09h20 (Entreprises) : Dans le contexte du coronavirus, l'équipe des Foliweb mobilisée toute l'année par des ateliers physiques gratuits avec l'objectif d'aider les TPE, entrepreneurs et indépendants à réussir avec Internet... poursuit aujourd'hui sa mission en ligne. L'organisation a ainsi multiplié par 4 le nombre d'ateliers proposés à distance et en ligne chaque semaine. 6 ateliers sont proposés dans les jours à venir :

09h04 (Entraide) : L'association Framasoft met à disposition un ensemble de programmes libres et gratuits en ligne pour travailler à distance : Framapad (rédiger un texte en ligne à plusieurs), Framacalc (collaborer en ligne à plusieurs sur des feuilles de calcul), Framemo (créer un tableau de notes collaboratif), Framadate (déterminer collaborativement la meilleure date et heure d’une réunion)...

Il existe aujourd'hui une très forte demande d'utilisation des outils Framasoft dans le cadre du travail à distance. "De nombreuses personnes découvrent les outils que nous proposons, et ont besoin d’aide et d’accompagnement afin de les maîtriser" précise l'association.
Framasoft vient de mettre en ligne des informations d'aide sur ses outils avec une foire aux questions, de la documentation sur chaque service et des réponses délivrées via un forum.

07h48 (Numérique) : Google France affiche désormais en page d'accueil de son moteur de recherche un lien vers les 5 gestes barrière pour freiner le coronavirus :

  1. PRÉVENTION. Restez chez vous
  2. MAINS. Lavez-les souvent
  3. COUDE. Toussez dedans
  4. VISAGE. Évitez de le toucher
  5. DISTANCES. Gardez-les

Par ailleurs, si un internaute ou un mobinaute fait une recherche via Google sur le mot "coronavirus" ou "covid-19", un bloc de liens de références s'affiche avec le lien vers le dossier du Gouvernement sur le coronavirus (consignes, point de situation, numéros utiles) et vers les informations de l'Organisation Mondiale de la Santé sur l'épidémie de coronavirus dans le monde.

7h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mercredi 17 mars. Troisième jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider.

Mardi 17 mars

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce mercredi 18 mars à partir de 7h30 ici-même.

19h27 (Entreprises) : La plateforme de réseau social LinkedIn se mobilise dans le cadre de la crise du coronavirus. Celle-ci propose en accès libre plusieurs cours sur le travail à distance de sa plateforme LinkedIn Learning expliquant comment rester productif en travaillant de la maison, notamment via les outils de réunion virtuelle qui permettent de recréer un environnement de travail interactif. Ces cours sont disponibles gratuitement.
LinkedIn annonce également avoir ajouté la fonctionnalité Événements LinkedIn aux Pages entreprise, afin d'aider les sociétés à inviter facilement des relations de premier degré et à gérer leurs événements en ligne. LinkedIn Events permet aux membres de ce réseau social de créer et de rejoindre des événements professionnels qui les intéressent

18h59 (Mesures) : Les aides et appuis exceptionnels aux entreprises sont bien sûr aussi accessibles aux associations employeuses et à leurs salariés. Le portail Associations.gouv.fr y consacre un dossier spécifique :

18h42 (Conseils) : Comment bien travailler à distance ? La DINUM (Direction interministérielle du numérique) a identifié 5 bonnes pratiques prioritaires pour un usage d'internet en télétravail lorsqu'on utilise un réseau à distance. Ces bonnes pratiques sont à appliquer dans l'administration et on peut également s'en servir pour les entreprises :

  1. Je réserve ma consultation Internet à un usage strictement professionnel ;
  2. J'évite les téléchargements de fichiers lourds et les accès aux espaces de stockage distants (drives) ;
  3. Je limite l'utilisation d'Internet entre 10h30 et 15h30 ;
  4. Je supprime les images de ma signature de mail ou la réduis au strict nécessaire (nom, prénom, numéro de téléphone) ;
  5. Je me déconnecte du réseau à distance ou utilise mon ordinateur ou non smartphone personnels pour des usages gourmands comme le visionnage de vidéos, pour des recherches/consultations non sensibles.

J'applique ces bonnes pratiques : c'est la garantie pour tous de préserver l'accès aux outils informatiques professionnels.

17h00 (Alerte et numérique) : Vous avez sans doute reçu individuellement un SMS d'alerte du Gouvernement rappelant les nouvelles règles à respecter pour freiner l'épidémie de coronavirus, avec plus exactement ce message :
"Alerte COVID-19. Le Président de la République a annoncé des règles strictes que vous devez impérativement respecter pour lutter contre la propagation du virus et sauvez des vies. Les sorties sont autorisées avec attestation et uniquement pour votre travail, si vous ne pouvez pas télétravailler, votre santé ou vos courses essentielles. Toutes les informations sur www.gouvernement.fr"
La station de radio RTL consacre un article à cette initiative indiquant qu'il s'agit "d'un message officiel du gouvernement".
Le média rappelle par la voix de Alexandre Archambault, avocat spécialiste des questions numériques :
"En cas de péril majeur, la loi prévoit que l'État puisse mobiliser les opérateurs de téléphonie pour diffuser des messages officiels (...)". Le Code des postes et des télécommunications électroniques autorise les autorités à saisir les opérateurs pour "l'acheminement des communications des pouvoirs publics destinées au public pour l'avertir de dangers imminents ou atténuer les effets de catastrophes majeures".

16h37 (Entraide) : Belle initiative du Courrier Picard qui, par la voix de son rédacteur en chef, Mickael Tassart, indique proposer l'attestation vierge de déplacement dérogatoire pour les lecteurs du quotidien dès le 18 mars dans le journal en version papier : "Tout le monde n’a pas d’imprimante. Demain et dans les jours à venir, le @CourrierPicard publiera cette attestation vierge en pleine page".

14h53 (Essentiel) : Dans un communiqué publié le 16 mars, le Ministère du Travail précise les modalités d’organisation du travail qui doivent être adaptées à la suite des décisions du Premier ministre du samedi 14 mars et du Président de la République le 16 mars au soir :
1. Le télétravail est la règle impérative pour tous les postes qui le permettent ;
2. Les règles de distanciation pour les emplois non éligibles au télétravail doivent impérativement être respectées ;
3. Les restaurants d’entreprise peuvent rester ouverts, mais doivent être aménagés pour laisser un mètre de distance entre les places à table ;
4. Toutes les entreprises qui subissent une baisse partielle ou totale d’activité sont éligibles au chômage partiel.

Les entreprises disposent d’un délai de trente jours pour déposer leur demande, avec effet rétroactif.

5. Les solutions pour les parents d’enfants de moins de 16 ans

14h31 (Appel) : Face à l'épidémie de Covid-19, le Gouvernement lance un grand recensement des services numériques de santé. Sont concernés :

  • Les services facilitant la téléconsultation (solutions de téléconsultation/télésoin intégrées, partage sécurisé de documents médicaux...) ;
  • Les services numériques en santé en appui de la gestion de crise (coordination ville/hôpital, diffusion d'informations...).

Si vous êtes concerné, merci de participer au recensement organisé par l'Agence du numérique en Santé :

14h15 (Mesures) : Récapitulatif des mesures gouvernementales pour les entreprises dans le cadre de la crise du coronavirus :

  • Si votre activité est affectée par le coronavirus : ne licenciez pas, demandez le chômage partiel, même si vous n’avez qu’un salarié. L’État rembourse les entreprises, le salarié reçoit 84% de son salaire net, 100% s’il gagne le SMIC.
  • Toutes les entreprises, tous les indépendants, commerçants et artisans peuvent reporter sans formalité et sans pénalité le paiement des cotisations et des impôts.
  • Les banques ont accepté de reporter de 6 mois le remboursement de crédits des entreprises, sans frais.

Consultez le dossier de la Fédération bancaire française à ce propos :

Toutes les informations sur la mobilisation de Bpifrance auprès des professionnels sont rassemblés dans ce dossier :

- La création d'un Fonds de solidarité viendra en aide aux PME et aux indépendants.

- Le coronavirus est reconnu par l’État et les collectivités locales comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. Cela veut dire que pour tous les marchés publics d’État et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.

L'ensemble des mesures figurent sur la page du portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics (mise à jour très régulièrement) :

13h30 (Essentiel) : Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.
Des dérogations sur attestation seront possible dans le cadre de :
- déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés ;
- déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés. La liste des déplacements autorisés figure sur gouvernement.fr ;
- déplacements pour motif de santé ;
- déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;
- déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.
Les deux documents nécessaires pour circuler (attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel) sont disponibles :

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d'une amende allant de 38 à 135 euros. En cas de doute sur ces restrictions de déplacement, vous pouvez consulter les questions / réponses en cliquant ici.

12h00 (Mesures de protection) : La France rentre dans une période de confinement général. Pendant 15 jours, 67 millions d’habitants doivent à rester chez eux  à quelques rares exceptions près (courses de strictes nécessités, raison de santé) sous peine d’amende. Les personnes hors de ces cas devant circuler dans des condition très restreintes doivent obligatoirement se munir d'un attestation de déplacement dérogatoire et justificatif de déplacement professionnel (article à suivre).

08h16 (Mesures) : Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie et des Finances) a annoncé ce matin sur RTL une aide de "45 milliards d'euros" pour les entreprises et les salariés. A cela, s'ajoute "300 milliards d'euros de garantie de l'Etat pour les prêts bancaires en France en France et 1000 milliards d'euros de garantie européenne pour les prêts bancaires". Un fond de solidarité pour les TPE PME a également été annoncé. Sont concernées les entreprises faisant moins de 1 million de chiffre d'affaires par an et ayant perdu 70 % de chiffre d'affaires sur la période des 12 derniers mois.

07h47 (Sécurité) : Cybermalveillance.gouv.fr (dispositif national d'assistance aux victimes de cybermalveillance et de sensibilisation aux risques numériques) appelle les professionnels et les particuliers au renforcement des mesures de vigilance en matière de sécurité numérique durant la crise du coronavirus. Cybermalveillance invite chacun(e) à suivre ses recommandations présentées dans une fiche pratique qui récapitule les pièges à éviter et les bonnes pratiques à appliquer.
"Comme à chaque événement exceptionnel, il faut avoir conscience que les cybercriminels cherchent à tirer profit de la précipitation et de la baisse de vigilance des personnes directement ou indirectement concernées pour les abuser et qui va se retrouver amplifiée par l’accroissement de l’usage numérique lié aux mesures de confinement" précise Cybermalveillance.gouv.fr.
Les bonnes pratiques à suivre en matière de sécurité numérique :

  1. Méfiez-vous des messages (mail, SMS, chat…) ou appels téléphoniques d’origine inconnue ou inattendus
  2. Ne téléchargez vos applications que depuis les sites ou magasins officiels des éditeurs
  3. Vérifier la fiabilité et la réputation des sites que vous visitez
  4. Soyez vigilants aux fausses informations
  5. Attention aux appels aux dons frauduleux
  6. Soyez attentifs aux fausses commandes ou aux modifications de virements bancaires frauduleux
  7. Ne baissez pas la garde, au contraire, montez-là !

7h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mardi 16. Deuxième jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider.

Lundi 16 mars

20h35 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Rendez-vous ce mardi 17 mars à partir de 7h30 ici-même.

20h30 (Mesures) : Lors de son adresse aux Français à 20h, le Président de la République a présenté de nouvelles mesures à destination des entreprises :

  • "un dispositif exceptionnel de report de charges fiscales et sociales, de soutien ou report d'échéances bancaires et de garanties de l'Etat à hauteur de 300 milliards d'euros pour tous les prêts bancaires contractés auprès des banques" ;
  • "Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite" a t-il précisé ;
  • "Celles qui font face à des difficultés n'auront rien à débourser, ni les impôts, ni les cotisations sociales" ;
  • Il a évoqué la "suspension des factures d'eau, de gaz ou d'électricité ainsi que les loyers" ;
  • "Toutes les entreprises doivent s'organiser pour faciliter le travail à distance" a déclaré le Président de la République.

19h17 (Mesures) : Le ministère du Travail donne 30 jours aux entreprises pour déclarer leur activité partielle, avec effet rétroactif. Un décret sera pris dans les prochains jours pour réformer le dispositif d’activité partielle, afin de couvrir 100% des indemnisations versées aux salariés par les entreprises, dans la limite de 4,5 SMIC.
Le serveur de l'Agence de service et de paiement (ASP) accessible aux employeurs pour procéder à leur demande d’activité partielle fait face à un afflux exceptionnel qui conduit à rendre le site inaccessible pour de nombreuses entreprises.
Des travaux techniques nécessaires au bon fonctionnement du site sont actuellement menés. Il a été décidé de le fermer jusqu’à demain mardi 17 mars matin pour permettre le bon déroulement de ces travaux.

16h09 (Santé et numérique) : L'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP) ont lancé Covidom, une application e-santé (sur Android et iOS) destinée au suivi médical à domicile des patients porteurs ou suspectés Covid-19 qui ne nécessitent pas d’hospitalisation.
Covidom permet aux patients porteurs ou suspectés du Covid-19 sans signe de gravité de bénéficier d’un télésuivi à domicile via des questionnaires médicaux proposés une ou plusieurs fois par jour, en complément de mesures de confinement.
Opérationnelle depuis le 9 mars 2020 et déployée dans les hôpitaux Bichat et Pitié-Salpêtrière, 2 établissements de santé de référence (ESR) pour le Covid-19 de l’AP-HP, l’application Covidom va être utilisée plus largement, dans un premier temps au sein de l’AP-HP, pour suivre les patients passés par l’AP-HP.

15:57 (Mesures) : Pour les chefs d'entreprise et les salariés, les mesures déployées par le gouvernement sont à suivre avec une page en ligne mise à jour en continu par le Ministère de l'Economie et des Finances sur le portail Economie.gouv.fr. Cette page indique aussi des contacts directs pour que les entreprises puissent être accompagnées dans leurs démarches sur les territoires.
Au sommaire de cette page, notamment :

  • Des mesures immédiates de soutien aux entreprises ;
  •  Pour être accompagné dans vos démarches, les contacts DIREECTE, CCI et CMA ;
  • Les questions réponses pour les entreprises et les salariés ;
  • Connaître les sources d'information fiables à propos du coronavirus sur les réseaux sociaux et les moteurs de recherche.

Consulter le dossier mise en ligne sur le site du ministère de l'Economie et des Finances :

14:42 (Conseils) : L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) recommande pour les télétravailleurs et travailleurs à distance d'appliquer des mesures de protection afin d'assurer la sécurité numérique de son entreprise et de son activité professionnelle.
Le guide gratuit de l'ANSSI sur les mesures de cybersécurité en matière de nomadisme numérique présente des bonnes pratiques à appliquer :

14:00 (Entreprises) : Les acteurs de l'apprentissage à distance et la communauté EdTech France se mobilisent afin d'offrir des solutions techniques pour que les entreprises, salariés et professionnels puissent continuer à communiquer à distance en audio et en vidéo : audio-conférences et visio-conférences, webconférences, webinaires, travail en mode collaboratif... Suite aux mesures de restrictions des déplacements dans le cadre de l'épidémie de coronavirus.
L'Atelier du formateur met à jour une liste de ces services et de ressources proposés gratuitement par des entreprises ou avec une offre gratuite élargie ; plus de 35 solutions recensées à ce jour :

12h30 (Entreprises) : L'association France Digitale met à disposition des startups des ressources et contacts utiles pour faire face à l'épidémie de coronavirus avec une boite à outils dédiée.
Dans ce dossier :

  • des fiches pratiques pour répondre aux questions des salariés ;
  • des solutions pour faire garder ses enfants ;
  • des conseils des VC pour aborder cette période de crise ;
  • comment restructurer sa dette ou faire face à des débiteurs en difficulté ;
  • comment agir sur les besoins de trésorerie ;
  • avoir les bons contacts.

Consultez la boite à outils mis à disposition par France Digitale :

11h44 (Territoires) : Vaucluse Pro Numérique (VPN) propose son assistance à la mise en place d’un outil d’aide au télétravail (gratuit pendant toute cette période) à destination des entreprises vauclusiennes. Pour en savoir plus et contacter VPN pour installer cette solution à distance, découvrez toutes les infos sur cette page :

11h28 (Entreprises) : Livraison des repas à domicile. Un guide de bonnes pratiques pour la protection des salariés et des clients est désormais disponible sur le portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics. Objectif : protéger ceux qui préparent les repas, les livreurs et les clients :

11h13 (Santé et numérique) : Le CHU de Montpellier vient de lancer l'application mobile MHLINK (Android et iOS) afin de permettre les échanges à distance entre les patients et les professionnels de santé. Objectif : "permettre aux patients diagnostiqués positifs au COVID-19, n’ayant pas de critères d’hospitalisation, de rester à domicile tout en bénéficiant d’un suivi personnalisé par une équipe soignante dédiée et le cas échéant d’une télé-consultation".
Objectif de l'appli MHLink : but d'accompagner le patient tout au long des différentes étapes de son parcours de soins.

10h32 (Conseils) : XWiki, plateforme libre collaborative publie un dossier conseil avec des conseils pour travailler à distance de chez soi. Comment commencer t-on à travailler à domicile en 3 points principaux :

  •  Les bases de l'accès numérique à distance (accès Internet ; dispositifs de travail à distance ; accès à distance sécurisé aux actifs de l'entreprise et aux services en ligne) ;
  • Outils, applications et solutions de collaboration ;
  • Développer des compétences de travail à distance.

Consultez l'article proposé par XWiki sur le travail à distance :

9h15 (Entraide) : Initiative utile de solidarité. Le site gratuit et sans but lucratif EnPremièreLigne.fr propose d'aider les professionnels mobilisés (soignants, services d’urgence, approvisionnement en énergie, nourriture, médicaments, approvisionnement...) en les mettant en contact avec des volontaires proches de chez vous pour garder leurs enfants ou faire leurs courses. Cette plateforme fait aussi un appel aux volontaires :

8h12 (Mesures) : La liste des commerces qui peuvent ouvrir dans le cadre des mesures de confinement décidées face au coronavirus figure dans un arrêté du Journal officiel paru le lundi 16 mars 2020. Il y est aussi indiqué la liste des établissements qui ne peuvent plus accueillir du public juqu'au 15 avril 2020. A noter que des commerces relatifs à l'informatique, aux matériels de télécommunication et à la réparation de ces mêmes biens restent ouverts :

  • Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé ;
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé ;
  • Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques ;
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication ;
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques ;
  • Réparation d'équipements de communication.

Des enseignes ont cependant décidé de fermer leurs boutiques. C'est notamment le cas des Apple stores et des boutiques Xiaomi. Par ailleurs, les opérateurs de téléphonie prennent actuellement des dispositions concernant l'ouverture de leurs boutiques.

8h00 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce lundi 16. Début du fil d'info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider.

Jean-Luc Raymond

Imprimer

Voir aussi

Actualité
Actualités

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 25 au 31 mai 2020.

Actualité
Actualités

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 18 au 24 mai 2020.

Info
Actualités

Entreprises, TPE PME, artisans et commerçants : Avec France Num, consultez gratuitement au quotidien un mini-bulletin d'info avec des conseils pratiques et utiles pour développer votre société sur Internet et avec le numérique, ceci via l'application mobile Telegram.

 

Besoin d'aide