Logos du site

Le portail de la transformation numérique des entreprises

Retour à la page d'accueil

FacebookTwitterLinkedInYoutubeInstagramFacebook

Archives du 13 au 19 avril du fil info Coronavirus Entreprises, salariés et professionnels : Comment le numérique peut vous aider ?

Actualités
bureau avec un ordinateur et un téléphone mobile
Unsplash
Unsplash License

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 13 au 19 avril 2020.

Comment le numérique peut aider les entreprises dans le contexte de l'épidémie du Covid-19 ? Quelles sont les aides et mesures publiques en faveur des entreprises ? Qui contacter ? Proposer et bénéficier d'entraide. Depuis le 16 mars, France Num anime un fil info continu pour retrouver chaque jour ces infos :

Ci-dessous les infos publiées la première semaine (du 13 au 19 avril inclus) :

Dimanche 19 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ici même ce lundi matin à 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h25 (Mesures, Entreprises) : A l'occasion d'une conférence de Presse en fin d'après-midi, Edouard Philippe, Premier ministre s'est exprimé sur la situation en France pour cette crise Covid-19. Voici quelques propos tirés de ce rendez-vous :

  • "Notre vie, à partir du 11 mai, ce ne sera pas exactement la vie d’avant le confinement, pas tout de suite et probablement pas avant longtemps" ;
  • "La croissance sera négative de – 8 % en 2020" ;
  • Les commerces actuellement fermés en raison de la crise sanitaire ne pourront rouvrir à partir du 11 mai que s'ils font respecter les "gestes barrières" et prennent des mesures de "distanciation sociale" ;
  • "Quel que soit le commerce en question", les files d'attente devront être organisées pour respecter une distance minimale de plus d'un mètre entre les clients, et des mesures comme "la mise à disposition de gel hydro-alcoolique à l'entrée du magasin ou juste avant la caisse devront être mises en oeuvre". Il a par ailleurs appelé à "multiplier les gestes barrières pour diminuer au maximum la circulation du virus et sa vitesse" ;
  • Les cafés et les restaurants resteront en revanche fermés car leur activité "ne permet pas de limiter dans un premier temps la circulation du virus". C'est "un crève-coeur et une angoisse considérable" pour "tous ceux qui vivent de cette activité" ;
  • "Il est probable, s'agissant des transports publics, qu'il soit obligatoire pour les utiliser de porter un masque grand public" ;
  • "Beaucoup de nos concitoyens se sont mis [...] au télétravail, beaucoup peuvent le faire, beaucoup ont pu profiter de cette possibilité. Il va falloir que ce télétravail se poursuive dans toute la mesure du possible" ;
  • "Et puis quand il n'est pas possible, et il y a beaucoup d'activité où il n'est pas du tout possible de faire du télétravail, il va falloir que les règles d'organisation de l'entreprise respectent ces mesures de gestes barrière et de distanciation sociale".

Sur les dispositifs d'aide et d'accompagnement des entreprises, Edouard Philippe a indiqué :

  • Le fonds de solidarité de 7 milliards d'euros pour soutenir les entreprises pendant la crise sanitaire a reçu à ce stade plus d'un million de demandes. "L'Etat, à travers la Direction générale des finances publiques, a versé directement, dans les quatre ou cinq jours qui suivaient la demande, les sommes aux entreprises" ;
  • "Les assureurs se sont engagés à participer à hauteur de 400 millions d'euros à ce budget et les régions se sont engagées à participer à hauteur de 500 millions d'euros" ;
  • "L'objectif du gouvernement dans cette période, c'est de sauvegarder ce qui peut l'être aujourd'hui pour permettre de relancer demain ce qui doit l'être" rappelant les autres mesures d'urgence mises en place: le chômage partiel pour 9 millions de salariés (budget de 24 milliards d'euros), et des prêts garantis par l'Etat à hauteur de 300 milliards d'euros (18 milliards garantis à ce jour à quelque 130 000 entreprises) ;
  • "Nous devons penser à un plan de relance, national, européen, sans doute, de façon à faire repartir la machine: ce qui sera indispensable à côté de ces mesures d'urgence économique".

Pour en savoir plus :

13h15 (Mesures) : L'Etat a mis en place différentes procédures en ligne dites "démarches simplifiées" à destination des citoyens et des entreprises durant la crise Covid-19 afin de faciliter les rapports avec l'administration. Voici quelques unes de ces démarches simplifiées :

12h11 (Conseils) : Le site Thot Cursus (spécialisé formation et culture numérique) propose une liste d'applications et de services pour travailler à distance, en situation de télétravail et de continuité pédagogique tout en veillant à bien y regarder sur les "politiques de confidentialité [qui] varient beaucoup de l'une à l'autre [de ces solutions]".

11h10 (Entreprises) : CDiscount vient de lancer de ventes de masques pour les TPE et PME, après une première expérimentation réussie en région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette vente est désormais étendue à toute la France. "Les TPE-PME peuvent ainsi commander sur CdiscountPro, site opéré par Cdiscount et dédié aux professionnels, puis récupérer leur commande quelques jours plus tard dans les enseignes du Groupe Casino (Géant, Hyper Casino, Supermarché Casino et Casino Drive, Casino Shop, Petit Casino, Vival, Spar et Leader Price). Dans un premier temps, le dispositif est ouvert aux PME et TPE des secteurs du transport de marchandises, de la logistique et du commerce alimentaire indépendant. Il sera ouvert à tous les secteurs d'activité lundi 20 avril au matin."

10h05 (Entreprises) : La montée en puissance de TikTok. L'application de réseau social compte aujourd'hui plus de 650 millions d'utilisateurs actifs mensuels dont 4 millions en France. L'entreprise chinoise ByteDance qui opère TikTok a fait cette annonce le 10 avril : "Pour accompagner les petites et moyennes entreprises à se relever de cette crise, nous mettrons à leur disposition un crédit de 20 millions de dollars (plus de 18 millions d'euros) en équivalent d'espaces publicitaires sur l'application. Ce fonds sera mis en place en fonction des recommandations des autorités sanitaires quant à la reprise des activités économiques non essentielles."

09h05 (Entreprises) : Produit Intérieur Brut en France. Dans un entretien au Journal du Dimanche, François Villeroy de Galhau (gouverneur de la Banque de France) souligne que "La France devrait connaître en 2020 une chute du PIB d'au moins 8%."

09h00 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce dimanche 19 avril. 34e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile. Nous demeurons ouverts ce week-end!

Samedi 18 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce dimanche au matin ici même pour un nouveau jour du fil info en version allégée. Nous demeurons ouverts ce week-end!

18h15 (Entraide, Entreprises) : Les applis de cartographie s'adaptent. Face à la crise Covid-19, les applications de cartographie offrent de nouvelles fonctionnalités ou en renforcent certaines pour répondre aux besoins des habitants dans leur vie quotidienne. Ainsi :

  • Waze propose via sa fonction "Services en points de vente" de nouveaux badges pour indiquer les commerces proposent la possibilité de la récupération de produits ("drive piéton" ou "drive véhicules") ;
  • Google Maps ajoute des fonctions de recherche par filtres prioritaires sur une zone préalablement définie (adresse) : épicerie, service de livraison de repas à domicile, plats à emporter, hôtels, banques, bureaux de poste, stations-service, pharmacies, hôpitaux.
  • Mappy indique si les établissements et boutiques sont fermés ou non.

17h55 (Entreprises, Entraide) : 4 acteurs de la nouvelle économie qui travaillent sur la thématique restauration (Deliveroo, La Fourchette, CentralApp et Choco) s'associent en lançant le site Aide-aux-restaurateurs.fr . Objectif de ce site concret et pratique : fournir la liste des restaurants qui continuent aujourd'hui une activité de commande à emporter et/ou de livraison. A ce jour, 9 métropoles/agglomérations sont déjà renseignées et 9 autres très bientôt. Les restaurateurs peuvent bien entendu ajouter gratuitement leur établissement sur ce site Web s'ils poursuivent une activité comme précédemment énoncée dans cet article. Aide-aux-restaurateurs.fr indique 3 façons de soutenir les restaurateurs dans cette période de crise Covid-19 :

  • Commandez pour soutenir les restaurateurs de vos quartiers ;
  • Achetez un bon prépayé dans votre restaurant favori ;
  • Achetez les surplus de stocks de denrées périssables.

Plus d'info :

17h45 (Entraide) : Application pour favoriser l'entraide. L'entreprise française BlaBlaCar vient de lancer une appli de solidarité entre voisins : BlaBlaHelp. Ce service permet de s’entraider en faisant des courses de première nécessité pour ses voisins (alimentation, pharmacie, etc). L’application invite les utilisateurs de proposer leur aide bénévolement ou de trouver des "Helpers" de confiance à proximité. "En s’appuyant sur la communauté existante de BlaBlaCar, BlaBlaHelp a le potentiel de connecter 18 millions de personnes en France dès son lancement" indique BlaBlaCar. La société indique que cette appli est née d'un hackathon interne : "Plus de 50 volontaires ont travaillé sur des projets internes et externes pour mettre les ressources de BlaBlaCar au service de la lutte contre le Covid-19, ce qui a entre autres permis à l’application BlaBlaHelp de voir le jour."

Pour en savoir plus :

11h20 (Mesures, Entreprises) : Fonds de solidarité aux entreprises. Bruno Le Maire a annoncé que la partie du fonds de solidarité réservée aux entreprises menacées de faillite dans le cadre de la crise coronavirus allait être renforcée. Le montant de ce fonds sera porté au total à 7 milliards d'euros. La station de radio RTL délivre ce matin un mode d'emploi pour solliciter le recours au fonds de solidarité.

11h10 (Entraide) : Nouvel emoji pour le réconfort. Facebook offrira dès la semaine prochaine la possibilité d'envoyer à ses proches une "étreinte virtuelle". Par ces temps de pandémie Covid-19, le réseau social a décidé d'élargir la palette des réactions possibles sur sa plateforme. A chacun des posts de leurs "amis", les utilisateurs pourront désormais choisir de réagir à l'aide du célèbre bonhomme jaune, serrant cette fois affectueusement dans ses bras un coeur rouge. L'emoji, censé apporter un peu de réconfort, sera la 7e réaction possible sur Facebook, aux côtés des classiques "J'aime", "J'adore", "Haha", "Waouh", "Triste" et "Grrr". Cela faisait cinq ans que Facebook n'en avait pas ajouté une nouvelle. L'emoji pourra être utilisé pour réagir aux publications, commentaires, images, vidéos et autres contenus sur l'application et sur Facebook.com. Sur Facebook Messenger, le coeur rouge habituel dont les internautes peuvent gratifier un message pourra être transformé par un coeur rose et violet en train de battre.

10h56 (Entreprises, Rendez-vous) : Se former en ligne durant la période de confinement. Les ateliers Foliweb gratuits à destination des TPE se poursuivent en ligne avec un leitmotiv : réussir sur Internet. Les prochains rendez-vous sous un format webinaire :

  • Le 20 avril à 11h : Les étapes clés pour réussir la stratégie digitale de votre entreprise ;
  • Le 21 avril à 11h : Maîtrisez l'art du storytelling pour votre business ;
  • Le 22 avril à 11h : Créez une boutique e-commerce performante et rentable ;
  • Le 23 avril à 11h : Transformez votre site web en commercial proactif ;
  • Le 24 avril à 11h : Comment rendre visible son entreprise localement sur le Web ;
  • Le 27 avril à 11h : Gagner la confiance de ses prospets sur le web pour les transformer en clients.

Pour s'inscrire aux atelier en ligne :

10h43 (Conseils) : Outils pour visio-conférences. Quelles solutions utiliser pour des réunions à distance en mode vidéo. Le blog Outils Numériques répertorie des solutions pour éviter d'utiliser la très populaire application Zoom avec un très intéressant dossier qui liste solution par solution, les plus et les limites de chaque solution ; une analyse fine des fonctionnalités qui vise le concret. Au sommaire de ce guide :

  • Zoom : 200 Millions d’utilisateurs et des questions
  • Quels sont les critères pour la solution de visio ?
  • Zoom, la référence sur bien des points
  • Whereby, l’alternative à Zoom venue de Norvège
  • Eyseon, le concurrent autrichien pour les visio
  • Jitsi, l’open source qui peut concurrencer Zoom
  • Slack, Teams et Hangouts parce que vous les avez déjà
  • Visio sur Slack, jusqu’à 15 personnes
  • Visio sur Teams jusqu’à 250 participants
  • Appel vidéo sur Hangouts jusqu’à 10 ou 25 participants
  • Quelle solution de visio utilisez-vous ?

Pour en savoir plus :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce samedi 18 avril. 33e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile. Nous demeurons ouverts ce week-end!

Vendredi 17 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce samedi au matin ici même pour un nouveau jour du fil info en version allégée. Nous demeurons ouverts ce week-end!

20h27 (Entreprises, Entraide) : Masques, gels hydroalcooliques pour les entreprises et les artisans de la région Grand Est. La Région Grand Est en collaboration avec la Préfecture de la Région Grand Est lancent barriere-covid19.fr qui vise à :

  • permettre à toutes les entreprises régionales (TPE / PME / artisans / commerçants / industrie) de se fournir en équipement de protection individuelle (ÉPI) à usage non sanitaire afin qu’elles puissent reprendre leur activité dans les meilleures conditions de sécurité pour leurs salariés ;
  • permettre aux fabricants d’équipements de protection individuelle du Grand Est de vendre leur production aux entreprises régionales, contribuant ainsi au soutien de l’économie locale en circuit-court.

Les entreprises achètent directement en ligne et se font livrer les produits dans leurs locaux. Les produits sont destinés à l’usage direct des entreprises dans le cadre de leur activité, toute revente des produits est interdite.

Cette opération est conduite en association avec deux entreprises régionales :

  • Movidone, entreprise de services du numérique, assure l’hébergement, ainsi que la mise à disposition d’une solution de paiement intégrée (EasyTransac) ;
  • 3ma group, groupe spécialiste de la communication multicanal des entreprises, assure le développement et la gestion de la plateforme e-commerce, la commande des stocks en gros, la préparation des commandes et leur envoi aux entreprises clientes.

Pour en savoir plus :

18h34 (Mesures) : Concernant les envois recommandés. On note la parution, le 16 avril, d'un arrêté qui adapte les modalités relatives à la distribution des envois recommandés pendant la durée de l'état d'urgence sanitaire. Cet arrêté modifie temporairement l'arrêté du 7 février 2007 fixant les modalités relatives au dépôt et à la distribution des envois postaux, afin d’éviter tout contact physique entre le livreur et le destinataire : le livreur s’assure oralement de la présence du destinataire et remet directement le pli dans sa boîte aux lettres. Le destinataire n’a pas à signer quelque part. A sa signature, est substituée une déclaration sur l’honneur établie par le livreur.  

18h23 (Entreprises, Rendez-vous) : Le 16 avril, Mark Zuckerberg a annoncé que Facebook autorise ses employés à travailler depuis leur domicile jusqu'à la fin de cet été. Il a aussi expliqué que Facebook annule toutes ses rencontres et évènements de plus de 50 personnes planifiés jusqu'à juin 2021.

18h09 (Conseils) : L'ARCEP a lancé vendredi 10 avril 2020 un nouveau site MaConnexionInternet.arcep.fr (en version bêta). Ce moteur de recherche permet de connaître à une adresse précise, les débits disponibles toutes technologies confondues. Sa version définitive est prévu à l'automne 2020.

16h42 (Entraide) : Les Foliweb, festival d'ateliers en ligne gratuits à destination des professionnels pour réussir concrètement avec Internet proposent depuis le début de la crise des webinaires pratiques invitant les entreprises à passer à l'action. Et c'est un véritable succès que cette déclinaison Web des ateliers Foliweb. Ainsi, depuis le 18 mars et jusqu'au 15 avril, on compte 5 007 participants aux 18 webinars organisés + 650 vues en rediffusion. Hors Covid-19 et depuis début 2020, les webinars accueillaient une moyenne de 158 participants par atelier en ligne (sans les rediffusion) contre 278 participants maintenant (toujours sans les replays), soit +43% par rapport à la situation normale. Quant aux profils des participants depuis la période de confinement (question à choix multiple), les voici :

  • AutoEntrepreneur : 32%
  • En reconversion : 14%
  • Indépendant : 14%
  • Salarié : 14 %
  • TPE : 12%
  • E-commerçant / commerçant : 5%
  • Startup : 5 %
  • En création : 3%
  • Etudiant : 3 %
  • PME : 2%.

Pour s'inscrire aux prochains ateliers :

16h10 (Conseils) : Guide pratique achats en ligne. Comment acheter sur Internet en cette période de confinement ? Quelles sont les précautions à prendre ? Le magazine 60 millions de consommateurs consacre un dossier à ce sujet avec 3 conseils :

  • Commandez avec parcimonie ;
  • Méfiez-vous des délais de livraison annoncés ;
  • Soyez organisé si vous souhaitez vous rétracter.

Pour plus d'info :

14h05 (Hommage) : Suite au décès de Bernard Stalter (Président de CMA France) en début de semaine, une minute de silence sera respectée en sa mémoire vendredi 17 avril à 14h30 via un hommage collectif et numérique organisé de façon exceptionnelle dans ce contexte de confinement Covid-19 via Facebook.

13h40 (Mesures, Entreprises) : 24 fiches conseils métiers pour les salariés et les employeurs. Retrouvez des fiches conseils édités par le ministère du Travail pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en oeuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail. "Le ministère du Travail, avec le concours du ministère de l’agriculture, de l’Anses, du réseau Assurance maladie risques professionnels, de l’INRS, de l’Anact et des médecins du travail coordonnés par Présance, a rédigé des fiches conseils destinées aux employeurs, qui est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés, mais qui seront utiles aussi à tous les travailleurs, pour se protéger des risques de contamination au COVID-19." 24 fiches sont déjà en ligne dans les secteurs d'activité suivants :

  • Agriculture, élevage, agroalimentaire, jardins et espaces verts ;
  • Commerce de détail, restauration, hôtellerie ;
  • Propreté, réparation, maintenance ;
  • Autres services.

Plus d'info :

13h30 (Mesures, Entreprises) : Point sur le dispositif d'aide et d'accompagnement du gouvernement pour les entreprises. Les évolutions de l’aide du fonds de solidarité :

  • L’aide du fonds de solidarité sera désormais attribuée aux entreprises éligibles et qui connaissent une perte de chiffre d'affaires d’au moins 50 % au mois d’avril 2020 par rapport au mois d’avril 2019 ou au chiffre d’affaires mensuel moyen sur 2019.
  • Cette aide peut être accompagnée d’un soutien complémentaire pouvant désormais aller de 2 000 à 5 000 €, sous conditions.
  • Les agriculteurs membres d’un GAEC, les artistes-auteurs, et les entreprises en redressement judiciaire ou en procédure de sauvegarde pourront également bénéficier du fonds de solidarité.

Qui est concerné par le fonds de solidarité financé par l’État et les Régions ? Sont concernés par cette aide les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales qui ont 10 salariés au plus, qui font moins d’1 million d'€ de chiffre d’affaires ainsi qu’un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 € et qui :

  • subissent une interdiction d’accueil du public même si elles conservent une activité (vente à emporter par exemple).
  • OU
  • Pour l'aide versée au titre du mois de mars : qui connaissent une perte de chiffre d'affaires d’au moins 50 % au mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019.
  • Pour l'aide versée au titre du mois d’avril : qui connaissent une perte de chiffre d'affaires d’au moins 50 % au mois d’avril 2020 par rapport au mois d’avril 2019 ou par rapport au chiffre d’affaires mensuel moyen sur 2019.

Plus d'info :

13h22 (Conseils) : Coup de boost pour ordinateur. Donnez un coup de jeunesse à un ordinateur qui fonctionne au ralenti sous le système d'exploitation Windows 10, c'est le thème d'un dossier pratique du média 01Net publié le 16 avril. Utile pour les télétravailleurs en situation de confinement en suivant une méthodologie en 10 points :

  1. Faites la poussière
  2. Recherchez et supprimez les malwares
  3. Désinstallez les programmes inutiles
  4. Limitez les applications lancées au démarrage
  5. Faites de la place sur votre disque dur
  6. Désactivez les effets visuels
  7. Changez les paramètres d’alimentation
  8. Désactivez l’indexation du PC
  9. Redémarrez votre PC
  10. Passez au SSD

Pour en savoir plus :

13h10 (Entreprises) : Les résultats de l’enquête CPME menée auprès de 3416 dirigeants d’entreprise (du 2 au 12 avril) sont préoccupants. "Le retentissement sur l’activité des entreprises est très lourd" indique la Confédération. En voici les principaux enseignements :

  • 60% des dirigeants de TPE-PME constatent une baisse de leur chiffre d’affaires supérieure à 50% au mois de mars ;
  • Plus d’1 dirigeant sur 2 (55%) craint la faillite de son entreprise ;
  • Plus que 36% des entreprises ne disposent pas d’une trésorerie leur permettant de couvrir plus d’un mois d’exploitation ;
  • 39% des TPE-PME subissent des retards de paiement.
  • "Si 80% des dirigeants ont le sentiment d’avoir été épaulés par leur banquier, ils sont 76% à déplorer le manque de soutien de leur assureur" ;
  • "La mise en œuvre des aides de l’Etat est bien accueillie. 81% des entrepreneurs s’estiment bien informés sur des dispositifs qu’ils sollicitent massivement. 83% ont déjà fait une demande d’activité partielle, 51% une demande de report des échéances fiscales et sociales, 28% ont demandé à bénéficier du prêt garanti par l’Etat (PGE) et 60% des TPE ont sollicité l’aide du fonds de solidarité."

Pour en savoir plus :

13h07 (Entreprises) : Les travailleurs du numérique dans l'ombre. Le MagIT vient de mettre un reportage passionnant du journaliste Yann Serra sur les employés des datacenters de OVH pleinement mobilisés dans le cadre de la crise actuelle : "La France confinée compte sur eux pour maintenir coûte que coûte les services numériques en activité. Pour y parvenir, ils doivent fabriquer des serveurs en usine, les installer et réparer les pannes."

12h09 (Entreprises, Entraide) : Le Groupement des Cartes Bancaires CB et son lab lancent l'initiative Action Commerce CB au service des commerçants, artisans et professions libérales pour les soutenir dans ce contexte de crise et pour l'après Covid-19. Le site créé "recense gratuitement des solutions concrètes et opérationnelles s’adressant aux commerçants, artisans et professions libérales, disponibles immédiatement sur tout ou partie du territoire français. L’objectif de cette sélection est d'aider les entreprises à maintenir au mieux leur activité commerciale en temps de crise sanitaire, mais aussi de préparer l’avenir." Cette initiative est soutenue par France Num. Les solutions sont réparties en plusieurs catégories :

  • Ventes ;
  • Relation client ;
  • Logistique ;
  • Gestion & Financement.

Offreurs de solutions, si vous souhaitez proposer votre solution, rien de plus simple, il vous suffit d’envoyer un tweet à @ActCommerceCB avec les éléments suivants :

  • le nom de votre compte Twitter ;
  • une rapide description de votre solution et en quoi elle peut aider les commerçants, artisans ou professions libérales, en particulier dans le cadre de la crise actuelle ;
  • la catégorie, qui correspond à votre solution (1 seule possible).

Pour en savoir plus :

08h18 (Entreprises, Territoires, Rendez-vous) : Pour les entreprises, la Communauté de Communes de l'Oise Picarde (avec la Région Hauts-de-France, la CCI de l'Oise et la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Hauts-de-France) organise un goûter numérique (en ligne) le mercredi 22 avril de 16h00 à 17h30 sur la thématique "Vendre et garder le contact avec ses clients pendant le confinement".

07h57 (Entreprises) : Instagram accélère sur le "social commerce" en ciblant le marché des petites entreprises. Il vient d'être annoncé sur Instagram de nouvelles fonctionnalités en cours de déploiement dans le monde entier "au cours des prochaines semaines" : "Les entreprises peuvent partager de nouveaux stickers pour des cartes-cadeaux, des commandes de repas ou des collectes de fonds dans les stories ou sur leur profil."

07h35 (Mesures) : Propos de Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances, invité sur BFM ce jeudi soir pour l'émission exceptionnelle "Quoi qu'il en coûte". A propos des mesures pour les entreprises : "110 milliards d’euros pour éviter les faillites en cascade, les millions de chômeurs... Ce sera peut-être davantage demain. C’est un investissement sur l’avenir. Nous protégeons nos salariés, nos entreprises, nos compétences" ;

  • "Les bailleurs, public ou privé, doivent faire plus d’efforts. Pour les TPE, moins de 10 salariés, qui ont été obligées de fermer, je demande aux banques foncières d’annuler trois mois de loyer" ;
  • "S'il y a un secteur dans lequel les reports de charges sociales et fiscales doivent se transformer en annulation c'est bien celui de la restauration" ;
  • "Je souhaiterais qu’à partir du 11 mai, les coiffeurs puissent rouvrir. On va regarder quelles règles de sécurité sanitaire, quel équipement de sécurité sanitaire, le nombre de clients... Pour que les salons de coiffure puissent rouvrir le plus vite possible".

En savoir plus :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce vendredi 17 avril. 33e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Jeudi 16 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce jeudi ici même dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h28 (Entreprises) : Le plafond du paiement sans contact passera de 30 à 50 euros dès le 11 mai, a indiqué jeudi à l'Agence France Presse la Fédération bancaire française (FBF), confirmant une information d'Europe 1. Cette augmentation du plafond "est maintenant possible", a affirmé le président de la FBF Frédéric Oudéa à l'AFP. Le changement ne sera effectif que le 11 mai car une telle opération nécessite une "industrialisation informatique lourde et délicate" ne pouvant "se faire du jour au lendemain, dans la précipitation, sans risquer de déstabiliser un système qui fonctionne bien, surtout dans le contexte délicat de ce coronavirus", avait indiqué la semaine dernière le groupement des cartes bancaires.

20h24 (Santé et numérique) : Doctolib est passée "de 1.000 à 100.000 téléconsultations par jour". C'est le constat annoncé à la mi-journée sur la station de radio RTL par Stanislas Niox-Chateau, président et cofondateur de l'entreprise. Il précise : "Les cabinets ont mis en place depuis un mois la vidéoconsultation puisqu'on est passé de 1.000 à 100.000 téléconsultations par jour (...) On a fait de la France un des premiers pays du monde avec la téléconsultation grâce aux autorités sanitaires, aux médecins et au travail de nos équipes (...) aujourd'hui 30.000 médecins soignent leurs patients à distance". RTL précise que depuis un mois, Doctolib a mis bénévolement 400 salariés en soutien des professionnels de santé.

19h04 (Entreprises) : Selon Foxintelligence, entreprise éditrice de Foxwatch (outil de panellisation de consommateurs en Europe), l'activité d'Amazon en France se restreint désormais à 8% de son chiffre d'affaires. "En effet, pendant les 4 semaines de confinement, seules 8% de ses ventes ont été réalisées sur les catégories alimentaires, hygiène et santé (9% si on compte Amazon Prime Now), jugées comme essentielles" souligne Foxintelligence ce soir dans un communiqué. Par ailleurs, la firme affirme que la part de marché de Amazon en France sur le e-commerce non alimentaire se stabilise à 36% (soit 2% de moins par rapport à la période de non confinement).

18h52 (Entreprises, Entraide) : Pour les entreprises du numérique, faut-il proposer une offre en mode gratuit durant la crise Covid-19 ? Pour E-marketing.fr, le journaliste Clément Fages délivre les avantages de considérer avec sérieux cette option dans un article intitulé : Pourquoi et comment passer sa solution BtoB en gratuit ? Il y décrit les arguments pour les entreprises offreuses de solutions et donne la parole aux dirigeants des sociétés qui sont passées au gratuit pour des clients existants et/ou de nouveaux clients.

12h45 (Entraide) : Digischool, l’AFPA, et La Poste, lancent ensemble l’appli pédagogique gratuite Super Cléa Num : un parcours d’entraînement personnalisé permettant à chacun d’acquérir les compétences numériques dont il a besoin. "Il est proposé un parcours de formation et de certification aux usages numériques, avec un accès gratuit à un test d’auto-positionnement et à des contenus d’entrainements selon une pédagogie adaptée. Cette application permet à celles et ceux qui en ont besoin d’accéder facilement à des ressources qui répondent précisément à leur situation" indique La Poste ce matin dans un communiqué. Les contenus d’entrainement répondent à des objectifs concrets d’acquisition de connaissances et de progression dans les usages numériques, en situation de travail et pour la vie quotidienne tels que protéger ses données, sécuriser son ordinateur, réaliser un CV, utiliser les suites bureautiques... L’intégralité des services proposés est accessible gratuitement à partir d’un smartphone ou d’une tablette (sous Android et IOS) en téléchargeant l’application :

12h31 (Entreprises) : Amazon ferme ses sites français pour 5 jours, du 16 au 20 avril inclus, après une décision du tribunal judiciaire de Nanterre l'enjoignant de limiter son activité dans l'attente d'une évaluation des risques face au coronavirus, ont indiqué la direction et une source syndicale. La date de réouverture des sites français d'Amazon, fermés à partir de jeudi à la suite d'une décision de justice enjoignant le géant américain de limiter son activité, est encore "inconnue", a affirmé son directeur général France, Frédéric Duval, ce matin sur RTL.

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce jeudi 16 avril. 32e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Mercredi 15 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce jeudi ici même dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h10 (Santé et numérique) : Comment Orange se mobilise pour soutenir la recherche médicale, dans le respect le plus absolu de la vie privée de ses clients et utilisateurs ? La grande entreprise française explique dans un article comment elle fait remonter des informations statistiques de connexion de 27 millions d'appareils connectés à son réseau pour "établir par extrapolation le comportement de la population dans son ensemble, dont leurs déplacements d'une région à l’autre." Ce sont ces informations qui sont transmises à des acteurs publics comme l'Inserm, des préfectures et des autorités sanitaires.

19h50 (Entraide) : Le site de textes d'universitaires The Conversation consacre un dossier à l'infodémie, autrement dit à l'épidémie de fausses nouvelles dans le contexte du Covid-19. "Pour armer les citoyens en herbe contre les infox, l’éducation aux médias se retrouve sur le devant de la scène. Elle aide à comprendre la production de l’information, pour mieux détecter ses éventuels dysfonctionnements, tout en offrant des outils pour vérifier ses sources" souligne le média en pointant vers des ressources et des textes de chercheurs.

18h33 (Entreprises) : Auditionné cet après-midi par la commission des Finances de l'Assemblée nationale, Bruno Le Maire (Ministre de l'Economie et des Finances) a déclaré : "Cette crise n'est pas une affaire de semaines, pas une affaire de mois, mais une affaire d'années. Et je pense qu'il faut mesurer que nous en avons pour des années avant de sortir des conséquences économiques de cette crise".

17h10 (Entreprises, Entraide) : Près d’1 indépendant sur 2 est victime de retards de paiements dans le contexte de la crise du Covid-19. C'est ce que titre la néo-banque Shine (pour les entrepreneurs indépendants et TPE) dans un dossier thématique, après avoir interrogé un panel de 1 342 répondants (entre le 30 mars et le 1er avril) :

  • 48% des personnes interrogées ont des factures en attente de paiement depuis plus de 30 jours de la part de l'un ou plusieurs clients ;
  • Près des deux-tiers ont indiqué avoir relancé plusieurs fois les mauvais payeurs, et seuls un tiers d’entre eux pensent pouvoir se faire payer rapidement ;
  • Pour la moitié d’entre eux, le montant des factures en attente de paiement est supérieur ou égal à 2 000 EUR ;
  • 45% des répondants estiment que leur entreprise ne pourra pas survivre plus de 3 mois dans ces conditions ; 19% ont l'intention de faire appel au fonds de solidarité et 8% à d'autres aides de l'Etat.

Pour en savoir plus :

Pour répondre aux préoccupations actuelles des TPE, Shine a mis en place plusieurs outils :

Et des articles conseils :

16h43 (Entreprises, Entraide) : Suite à la situation sanitaire et économique à laquelle les TPE font face, des start up spécialisés sur la cible des indépendants ses sont mobilisés en créant le groupe LinkedIn : Réseau d'entraide des indépendants suite à la crise sanitaire COVID-19. Ces jeunes pousses sont Acasi, Wemind, Shine, Openwork et Comet. Elles ont décidé de créer ce groupe pour aider et accompagner les indépendants dans cette crise Covid-19. A ce jour, cet espace d'échanges et d'information regroupe plus de 440 inscrits.

13h38 (Entreprises, préparer l'avenir) : "Avec le coronavirus, l'essentiel de notre plan de transformation [numérique] à cinq ans a dû être condensé en une semaine". C'est la phrase clé d'un dirigeant d'entreprise en France mis en avant au sein de l'éditorial du journaliste Jean-Marc Vittori dans l'édition du 14 avril du quotidien Les Echos. Il est montré l'accélération de la transition digitale des entreprises avec la crise Covid-19. Quand le contact personnel devient un problème, le numérique devient une solution. L’épidémie lève de nombreux freins sur la mutation numérique de l’économie. Le télétravail est la face la plus visible du basculement. Mais la révolution va bien au-delà...

13h26 (Santé et numérique) : Ghislaine Chartron (Professeur en Sciences de l’information et de la communication professeure au CNAM) a lancé un Wiki consacré à la documentation scientifique du Covid-19. Les professionnels de l'information-documentation peuvent enrichir cet espace documentaire collaboratif. On y retrouve de ressources françaises et internationales : ministères, institutions internationales, hôpitaux ainsi que des éditeurs scientifiques... Les adhérents de l'ADBS (Association des professionnels de l'information et de la documentation) peuvent y contribuer librement.

12h25 (Entraide) : Comment calculer ses limites de déplacement autorisés dans un rayon maximal de d'un kilomètre autour de son domicile ? Mappy a créé pour cela le moteur de recherche cartographique pour ordinateur et smartphone : Confinement Covid-19 : Limitation des déplacements à 1 km. Le service explique : "Vous devez impérativement vous déplacer ?  Vérifiez avec Mappy que vous êtes bien dans le rayon d'1 km autour de votre domicile..."

11h42 (Santé et numérique) : La plateforme 1001rendez-vous spécialisée comme son nom l'indique dans la prise de rendez-vous et la téléconsultation avec les professionels de santé lance le service Coronadrive.fr afin de localiser où se faire dépister localement. Les laboratoires proposant des dépistages au Covid-19 sont invités à se référencer "pour faciliter le parcours de test". Le numéro vert 0805 280 290 est à disposition des laboratoires souhaitant être référencés par cette plateforme. "Il est rappelé que les tests [sont] réalisés sur prescription médicale".

10h29 (Mesures) : "Les PME qui n'obtiennent pas de prêt pourront bénéficier d'une avance remboursable. La cible de ces avances sont les PME qui ne trouvent pas de trésorerie pour redémarrer, notamment des entreprises industrielles de 40 à 50 salariés, indique [sur RTL] le ministre de l'Economie Bruno Le Maire" rapporte ce matin BFM Business. Tous les détails :

08h22 (Entraide, Entreprises, Territoires) : L'Association des Maires Ruraux de France et Bouge ton coQ lancent une souscription nationale pour sauver les petits commerces, les artisans, les producteurs locaux, et donc nos emplois partout en France ! "Nous vous proposons d'offrir votre tournée (en faisant un don) pour alimenter un fonds d'urgence pour les commerçants, les artisans et les petits producteurs de nos villages. Nous reversons l'intégralité de votre don à l'Amrf qui distribue les aides aux cas les plus critiques" explique Bouge Ton Coq en ajoutant : "Votre don est défiscalisable à hauteur de 66% dans les limites fixées par l’état. Les sommes, entre 1000€ et 1500€, seront perçues directement par les mairies qui en feront l'usage nécessaire." Si vous êtes une entreprise en difficulté, adressez votre demande à : covid19lesmairesagissent@amrf.fr.

08h15 (Préparer l'avenir) : Les ventes d'ordinateurs baissent de -9,8% dans le monde au 1er trimestre 2020 d'après IDC.

08h10 (Entreprises) : Amazon France va devoir conduire une véritable évaluation des risques et s'en tenir strictement d'ici ce soir aux envois de produits essentiels sous peine d'amende d'1 million d'euros par jour de retard et par infraction, selon une décision de justice rendue mardi par le Tribunal de Nanterre qui indique que la société a "de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés". Amazon, "en désaccord avec la décision", a indiqué faire appel. Mais la décision étant de droit exécutoire, l'appel n'est pas suspensif. "Nous évaluons actuellement ses implications pour nos sites logistiques français", ajoute l'entreprise dans un communiqué.

07h45 (Entreprises, Préparer l'avenir) : "Chaque quinzaine de confinement coûte 1,5% de croissance et autant de déficit annuel en France. Ceci devrait donner une baisse de 7 à 8% sur l'année" indique ce matin François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France sur BFM Business. Par ailleurs, la Banque de France informe que les ventes du commerce de détail en France ont reculé de 24% en mars par rapport à février, sur une période qui comprend le début du confinement et la fermeture de certains magasins durant les deux dernières semaines du mois. Les autres statistiques communiquées par la Banque de France ce jour :

  • Sur un mois, recul est de 43,4% pour les produits industriels et de seulement 0,9% pour les produits alimentaires, dont une partie de la consommation s'est reportée de la restauration vers les particuliers.

Sur la période de janvier à mars 2020 par rapport aux 3 précédents :

  • Les ventes du commerce de détail chutent de 7,2%, tirées à la baisse par les produits industriels (-14,6%), notamment dans les secteurs de l'optique (-27,2%), de l'automobile neuve (-20,7%) et des meubles (-20,6%) ;
  • La pharmacie fait exception" et enregistre une hausse (+2,7%), ainsi que les produits alimentaires qui progressent de 3,2% par rapport au quatrième trimestre 2019 ;
  • Par circuit de distribution, les ventes trimestrielles du petit commerce baissent (-9,6%) et celles de la grande distribution augmentent (+1,7%) ;
  • Enfin, la croissance des ventes dans les supermarchés (+7,4%) et hypermarchés (+1,7%) compense la baisse importante observée dans les grands magasins (-19,3%).

Pour en savoir plus :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mercredi 15 avril. 31e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Mardi 14 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce mercredi ici même dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

12h15 (Rendez-vous) : Les Digiteurs (offre digitale de la CCI Paris Ile-de-France) proposent depuis le 31 mars et jusqu'au 21 avril des webinaires gratuits pour maintenir son activité grâce au numérique. A venir :

  • Le jeudi 16 avril à 14h : Gardez le contact avec votre clientèle grâce à Instagram ;
  • Le mardi 21 avril à 11h : Construire un plan d'action marketing digital gagnant.

Pour en savoir plus :

11h55 (Entreprises) : Le gouvernement prévoit un recul de 8% du produit intérieur brut (PIB) en France en 2020, a annoncé mardi martin le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire en interview dans l'émission matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFMTV.

11h45 (Territoires) : L'Agence France Presse (AFP) consacre aujourd'hui un article au bouleversement des circuits alimentaires avec la crise du coronavirus. "Les Français "ont complètement changé leur mode de consommation" alimentaire et il a "fallu tout réorganiser" dans l'urgence sur la chaîne qui relie la production agricole à la distribution en passant par l'agroalimentaire et la logistique, résume la présidente du premier syndicat agricole, la FNSEA, Christiane Lambert". On assiste aussi à une fréquentation en hausse des commerces de proximité et une valorisation des circuits courts. Ce dossier évoque le rôle du numérique : "Des plateformes ont vu le jour avec des acteurs du numérique libre qui les ont aidés à monter des drives fermiers ou des sites de vente en ligne" et "Artisans du monde [qui lance] des opérations de solidarité sur Internet comme le "colis des aînés" rempli de café, chocolat, pâtes bio, destiné aux personnes âgées isolées."

10h49 (Mesures, Santé et numérique) : Le gouvernement lance une plateforme d'autodiagnostic en ligne Covid-19 pour orientation et un outil de collecte des données en open data à destination de la recherche épidémiologique. "Vous pensez avoir des symptômes du Covid-19 et vous souhaitez savoir quel comportement adopter ? Ce questionnaire est là pour vous orienter. [Il] a uniquement pour objectif de vous orienter en fonction de votre état de santé et des symptômes que vous déclarez. L’avis qu'il fournit n’a pas de valeur médicale." Par ailleurs, il est précisé : "Aucune information permettant de vous identifier, directement ou indirectement, n’est collectée. Voyez nos explications à ce sujet".

10h33 (Rendez-vous, Préparer l'avenir, Conseils, Entreprises) : L'Electronic Business Group (EBG) organisation française spécialisée dans l'innovation digitale (plus 660 sociétés adhérentes et plus de 110 000 professionnels actifs) propose durant l'épidémie un ensemble de webconférences pour le monde de l'entreprise afin de s'adapter et aussi de réfléchir aux perspectives économiques post-déconfinement. Chaque évènement en ligne réunit des experts du sujet : grandes entreprises, consultants, agences et analystes.

Les vidéos de ces conférences peuvent être consultés :

13 webconférences vidéo sont déjà disponibles rediffusion dont :

  • Comment les salariés français vivent-ils la crise ?
  • La vente en ligne tient-elle le coup ?
  • Marché digital : Quelle visibilité ? Que sera l'après-crise ?
  • Comment communiquer avec ses clients et quoi leur dire ?
  • Organiser son service Digital face à la crise.

08h41 (Conseils) : Via son blog, le métamoteur de recherche d'emploi Indeed délivre depuis le début de la crise du Covid-19, des conseils en matière de recherche d'emploi, de télétravail, aussi des bonnes pratiques pour les recruteurs. "Pour vous aider durant cette période, que vous cherchiez un emploi ou que vous deviez modifier votre façon de travailler, nous avons une liste d’articles offrant des conseils pour mieux vous adapter à ces changements dans le marché du travail" indique Indeed. Voici ces dossiers de conseils :

07h40 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Dans un article intitulé Anticiper le monde d'après, Thomas Husson (analyste de Forrester Research) montre les pistes de transformation des entreprises avec cette crise et du devenir des sociétés au regard du marketing, de l'expérience client et des ressources humaines. "Une chose est sûre : la crise va accélérer les tendances préexistantes et mettre en lumière les écarts entre les entreprises qui ont commencé leur métamorphose et les autres, qui sont en retard dans leur transformation digitale" indique t-il avant de mettre en avant quelques résultats d’une enquête (menée du 25 au 27 mars auprès de 1032 employés sur les 5 principaux pays européens) sur la perception de la crise par les employés, dont voici les principaux enseignements pour la France :

  • La crainte de la propagation du coronavirus et de son impact économique sur les entreprises est importante, mais pas encore autant qu’en Espagne ou en Italie ;
  • Près d’un quart des salariés interrogés ont peur que leur entreprise ne survive pas aux difficultés financières engendrées par la crise ;
  • Une courte majorité de salariés français font confiance à leurs chefs d’entreprise pour faire face à la pandémie ;
  • Plus de 50% des salariés français préfèrent travailler à domicile pendant la crise du Coronavirus, mais un pourcentage équivalent de salariés est impatient de retourner au travail une fois que tout sera terminé ;
  • Les salariés français s’adaptent rapidement à une culture de travail à domicile imposée, et préfèrent la flexibilité qu’elle apporte. Seuls un tiers se plaint d’être moins productif qu’au bureau et 31% disent avoir du mal à gérer en même temps leur vie professionnelle et familiale ;
  • Skype reste l’outil de collaboration de prédilection, mais la popularité de Microsoft Teams et de Zoom ne cesse de croître.

Pour en savoir plus :

07h30 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce mardi 14 avril. 30e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Bonne lecture utile.

Mardi 14 avril

20h30 (Général) : Ce direct est terminé pour aujourd'hui. Merci de votre attention. Rendez-vous ce mardi ici même dès 7h30 pour un nouveau jour du fil info.

20h26 (Mesures) : Emmanuel Macron a annoncé que le confinement sera prolongé en France jusqu'au 11 mai, lundi lors de son intervention télévisée consacrée à la crise du coronavirus. "Le confinement le plus strict doit encore se poursuivre jusqu'au lundi 11 mai", a déclaré le chef de l'Etat. "Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons d'être civiques, responsables, de respecter les règles et que si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir", a-t-il ajouté. Autres annonces :

  • "Les lieux rassemblant du public : restaurants, cafés, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacles et musées resteront en revanche fermés. Les grands festivals et événements avec public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet prochain. La situation sera collectivement évaluée chaque semaine pour adapter les choses et vous donner de la visibilité pour leur protection" ;
  • "A partir du 11 mai nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, les collèges et les lycées. Le gouvernement, dans la concertation, aura aménagé des règles particulières, organisé différemment le temps, et cela passe, bien sûr, par protéger nos enseignants et nos enfants, avec le matériel nécessaire pour les étudiants de l'enseignement supérieur. Les cours ne reprendront pas physiquement jusqu'à l'été" ;
  • "Pour leur protection, nous demanderons aux personnes les plus vulnérables, aux personnes âgées en situation de handicap sévère, aux personnes atteintes de maladies chroniques, de rester confinés même après le 11 mai, tout au moins dans un premier temps. Je sais que c'est une contrainte forte" ;
  • "L'Etat, à partir du 11 mai, en lien avec les maires, devra permettre à chacun de se procurer un masque grand public pour les professions les plus exposées et pour certaines situations, comme dans les transports en commun, son usage pourra devenir systématique".
  • Les frontières de la France avec les pays non-européens "resteront fermées jusqu'à nouvel ordre" ;
  • Emmanuel Macron annonce une "une aide exceptionnelle de 300 euros par foyer, et une majoration de 100 euros par enfant, pour tous les ménages bénéficiaires des minima sociaux, des aides au logement et de l'allocation de rentrée scolaire".

Annonces spécifiques pour les entreprises :

  • "Les mesures de chômage partiel et de financement pour les entreprises  seront prolongées et seront renforcées. Elles sont inédites et protègent déjà 8 millions de nos salariés et nombre de nos entreprises", a indiqué le chef de l'Etat ;
  • "Pour les artisans les commerçants les professions libérales et les entrepreneurs le fonds de solidarité apporte une première réponse, mais je sais votre angoisse, je l'ai entendu, je l'ai lue: les charges qui continuent de tomber, les traites, les loyers, les emprunts" ;
  • "C'est pourquoi j'ai demande au gouvernement d'accroître fortement les aides, de de les simplifier pour vous permettre de surmonter cette période", a-t-il annoncé.
  • Emmanuel Macron a annoncé "un plan spécifique pour les secteurs qui, comme le tourisme, l’hôtellerie, la restauration, la culture et l’événementiel, seront durablement affectés. Des annulations de charges et des aides spécifiques seront mises en place."

19h37 (Décès) : Bernard Stalter, président du réseau de Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA France) est décédé du Covid-19 à l'âge de 63 ans, a annoncé sa femme Agnès Stalter sur la page Facebook de son époux. Bernard Stalter était également Président de l'Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC). Artisan-coiffeur de métier, apprenti dès l'âge de 14 ans et défenseur inlassable des artisans, Bernard Stalter avait ouvert son premier salon ouvert en 1993 à Brumath, ville de sa naissance.

18h38 (Entreprises, Préparer l'avenir) : Selon le nouveau sondage Odoxa-Comfluence pour Les Echos et Radio Classique, 89% des Français se disent prêts à une hausse des prix en contrepartie de la relocalisation des productions essentielles et d'une poussée du "made in France". Autres enseignements de ce sondage :

  • Plus grande leçon de cette crise selon les Français : 57% des entreprises françaises vont devoir relocaliser leurs productions et repenser leurs responsabilités sociétales ;
  • 93% souhaitent aussi systématiser la présence d'un label identifiant les produits 100% "made in France" ou "made in Europe" ;
  • Pour 61% des Français, la société et le rapport aux autres, à l'environnement, à la croissance et à la mondialisaton ne pourront plus fonctionner comme avant.

Pour en savoir plus :

15h34 (Entraide) : L’Armée du Salut lance les "Free Plugs" : laisser dépasser une rallonge électrique de votre fenêtre pour que les sans-abris puissent recharger leur téléphone malgré le Covid-19. Chacun peut participer à ce mouvement solidaire en respectant des conditions strictes de sécurité électrique. "Aujourd'hui, 50% des sans-abris ont un téléphone portable, contre 30% en 2014. Plusieurs applications et outils en ligne sont là pour les aider mais avec un téléphone déchargé ces applications ne sont d'aucune utilité" explique l'association". Les consignes de sécurité à respecter :

  • Désinfecter la rallonge plusieurs fois par jour ;
  • Rentrer la rallonge en cas de pluie ou de fort vent ;
  • Ne pas utiliser si vous habitez plus haut que le 2e étage ;
  • Rentrer la rallonge si vous habitez au rez-de-chaussée et que vous n’êtes pas dans la pièce où se trouve la rallonge.

Pour participer à l'élan de solidarité Free Plugs :

13h20 (Conseils) : Comment continuer à communiquer en tant qu'entreprise durant l'épidémie du Coronavirus ? Comment maintenir le lien avec sa clientèle, les prospects et aussi les médias ? Des conseils qui sont bien antérieurs à la crise sanitaire actuelle Covid-19 mais qui permettent aux entrepreneurs de gérer efficacement la relation avec créativité et efficacité tout en s'adaptant aux circonstances. Sana Hales, directrice associée de La Nouvelle agence (agence de relations Presse & stratégies d'influence) délivre des bonnes pratiques à mettre en place pour les entreprises dans leur communication externe :

  • On a toujours besoin d'actualités : des études, des experts, des lancements créatifs, des nominations... dans le but de produire et publier des contenus ;
  • Réaliser des tribunes libres pour partager les visions du dirigeant sur les modèles de l’innovation, de l'avenir, des tendances notables, des méthodologies d'actions ;
  • Rebondir intelligemment sur l’actualité à propos du télétravail, de la protection des données privées, ou des modèles de responsabilité sociale des entreprises, sur le recrutement pendant la crise et encore sur l’explosion du commerce en ligne ;
  • Mettre en avant chiffres qui mettent en avant une tendance de fond et donnant des pistes d'analyse sur les impacts ;
  • Oser expliquer la crise par le prisme de l’innovation technologique (santé, e-commerce, commerce de proximité, tourisme, voyages d’affaires, expérience clients et collaborateurs, aspects sociétaux)... Autant de sujets qui ont besoin d’être partagés et commentés.

On peut y ajouter produire des contenus de bonnes pratiques et de conseils pouvant être utiles aux cibles de l'entreprise.

13h01 (Préparer l'avenir) : L’application du confinement en France depuis le 17 mars bouleverse la consommation, et accentue notamment la dynamique des produits bio. La séquence actuelle pourrait favoriser l’adoption des produits alternatifs dans l’alimentation de demain des Français indique l'institut Nielsen dans une nouvelle étude. En voici quelques résultats marquants :

  • Depuis le début de la séquence COVID-19, les produits bio sont non seulement en très forte croissance en grandes surfaces mais en plus l’écart de croissance avec les produits conventionnels se creuse : d’environ 14 points début février, cet écart a parfois dépassé les 20 points depuis ;
  • S’ajoute le développement des achats en magasins bio spécialisés (Biocoop, Naturalia, La Vie Claire, Bio C’ Bon, Naturéo...) qui connaissent également une forte croissance en cette période de confinement. La valeur du panier moyen en magasins bio a augmenté de 48% (passant d’environ 40 EUR à 59 EUR) depuis la mi-mars,
  • Les produits de papier et d’entretien écologiques, par exemple, sont en très nette croissance (+62% contre “seulement” +25% pour les produits conventionnels de ces mêmes rayons) depuis un mois.

Nielsen ajoute : "De la même manière que la crise actuelle pourrait avoir comme conséquence l’accélération de l’adoption du e-commerce, le bio, et les promesses alternatives dans leur ensemble, pourraient convaincre de nouvelles cibles, conquérir de nouveaux territoires et à terme encourager leur développement et leur présence dans le panier post-COVID des Français."

12h12 (Conseils) : Attention aux arnaques! Sites marchands, fantômes, d'information ou simples redirections, les noms de domaine autour du Covid-19 fleurissent depuis le début de l'épidémie. Ainsi, Numerama a enquêté "sur des centaines de sites nouvellement créés, potentiellement dangereux, et dont les noms de domaine contiennent des mots « covid » ou « coronavirus ». Cette vague d'achats, inédite par son envergure, nous a permis de mettre le doigt sur plusieurs pratiques, allant de la recherche du buzz aux entourloupes les plus troubles." BFM rapporte que "Crise sanitaire oblige, des internautes opportunistes se sont rués vers des noms de domaine en .com ou .be, liés au coronavirus, en espérant les revendre à prix d'or." L'AFNIC qui gère le point .fr est particulièrement vigilante : "L'association transfère aux autorités des listes de noms de domaine en .fr suspectés de renvoyer vers des arnaques ou produits dangereux, pour déterminer lesquels bloquer (...) Dans cet état de crise sanitaire, nous avons mis en place avec la DGCCRF des dispositifs plus rapides de blocage des noms de domaine" explique Pierre Bonis, son directeur général. Il ajoute : "Nous en sommes désormais à 2% de noms de domaine directement liés au coronavirus, ce qui reste une proportion normale en temps de crise (...)". Pour en savoir plus :

11h55 (Entraide) : ManoMano, spécialiste en ligne du bricolage et jardinage vient de lancer le service gratuit AlloMano pour aider les Français en ligne ou par téléphone pour un dépannage. L’enseigne de bricolage annonce mettre à disposition des experts professionnels pour donner des conseils gratuits et instantanés 7/7 jours. "Nous sommes ravis d’apporter notre contribution en proposant gratuitement ce service à toutes les personnes qui ont un besoin urgent pendant le confinement. Nous connaissons tous des moments d’urgence et dans le contexte actuel, réaliser des réparations soi-même peut être un challenge", indique Artur Serra, coordinateur du projet AlloMano. "Nous espérons que les Français seront heureux de recevoir un coup de pouce de professionnels, à distance et gratuitement pour réaliser leurs projets de plomberie, d’électricité ou encore de petits travaux", conclut-il. Pour bénéficier de ce service :

10h31 (Entraide) : Avec la plateforme d’écoute SOS Confinement, les médecins retraités de l’association Les Transmetteurs se mobilisent pour informer, orienter et soutenir les personnes sans accès à internet pendant la durée de l’épidémie. Cette plateforme téléphonique gratuite (0 800 19 00 00) couvre l’ensemble du territoire et s’adresse aux "No Web", toutes celles et ceux qui ne disposent pas d’un ordinateur ou qui n’ont pas accès à internet indique le magazine Notre Temps. "Cela peut provoquer des angoisses, de la dépression, de la violence! Il faut une tribune où tout le monde puisse parler, trouver une oreille amicale qui écoute, apaise et le cas échéant oriente vers les services de santé ou sociaux. C’est notre objectif" indique Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu social et de l'association Les Transmetteurs. "120 étudiants ont été formés pour répondre aux appels. Ce sont qui décrochent et répondent aux questions" ajoute t-il.

09h35 (Conseils, Entreprises) : Comment vit un média durant la crise du Covid-19 ? Comment s'y organise le télétravail ? L'hebdomadaire Télérama dresse le portrait de ses employés travaillant à distance avec leur organisation, leur manière de repenser leurs métiers, leur façon d'échanger et aussi de renouveler leurs fonctions : journaliste, rédacteur en chef, grand reporter, directeur artistique, community manager, directeur du service photo, critique, journaliste vidéo, directeur de la communication, fonction marketing... Ou comment les métiers se modifient au quotidien durant la période de confinement. Un dossier passionnant qui va bien au-delà de la Presse et qui montre (tout en donnant des idées) comment les entreprises se réinventent aujourd'hui, en coulisses :

09h00 (Général) : Bonjour à toutes et à tous et bon courage en ce lundi 13 avril. 29e jour du fil info direct France Num Coronavirus : Entreprises et salariés : Comment le numérique peut vous aider. Nous publions en version allégée ce lundi de Pâques. Bonne lecture utile.

Jean-Luc Raymond

Imprimer

Voir aussi

Actualité
Actualités

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 25 au 31 mai 2020.

Actualité
Actualités

Retrouvez l'ensemble des informations mises en ligne par France Num pour accompagner les entreprises, les salariés et les professionnels dans le contexte du Coronavirus pour la semaine du 18 au 24 mai 2020.

Info
Actualités

Entreprises, TPE PME, artisans et commerçants : Avec France Num, consultez gratuitement au quotidien un mini-bulletin d'info avec des conseils pratiques et utiles pour développer votre société sur Internet et avec le numérique, ceci via l'application mobile Telegram.

 

Besoin d'aide