Le microcrédit professionnel : une alternative en cas de refus de prêt par les banques tradionnelles

Fiche pratique | Publié le 08 novembre 2022 | Mis à jour le 08 novembre 2022

Vous avez un projet pour pour créer ou reprendre une entreprise ? Ou pour développer votre activité ? Mais vous éprouvez des difficultés à obtenir un financement auprès des banques traditionnelles car vos revenus sont insuffisants ou car vous êtes dans une situation financière difficile ? Découvrez comment le micro-crédit peut vous permettre de financer votre projet et d’être accompagné.

Photo illustrative
Nattanan Kanchanaprat - Pixabay

Selon la Banque de France, partenaire de l'initiative France Num, le microcrédit est une solution de financement qui concerne les personnes qui ne peuvent obtenir un crédit bancaire classique en raison de faibles revenus et/ou d’une situation de précarité sociale. Son objectif est de financer des projets pour faciliter le retour vers l’emploi des personnes qui sont exclues du marché du travail. Il permet aussi dans ce cadre d’encourager la création d’entreprise.

Selon votre projet, un microcrédit d’un montant maximal de 12 000€, remboursable sur 5 ans maximum peut vous être accordé.

Le microcrédit est accordé sous réserve de l’étude de votre dossier et d’une capacité de remboursement suffisante. Un taux d’intérêt est appliqué au financement.

Un accompagnement social est mis en place, de la demande de financement jusqu’à la fin du remboursement.

Les demandes sont étudiées par des structures locales d’accompagnement pour le microcrédit personnel et par des réseaux de financement de la création d’entreprise pour le microcrédit professionnel. La Banque de France ne distribue pas de microcrédit mais elle participe à différentes actions pour promouvoir le microcrédit.

Le microcrédit professionnel

Le microcrédit professionnel sert à encourager la création ou la reprise d’entreprise. Il permet à terme de favoriser l’emploi.

Le microcrédit professionnel vient soit en substitution d’un prêt bancaire classique, soit il est à caractère de fonds propres (il est assimilé à de l’apport personnel et vient en complément d’un prêt bancaire).

Les microcrédits professionnels sont accordés par des réseaux associatifs spécialisés, qui vous accompagnent tout au long de votre projet : de la construction, à l’évaluation, au financement de votre projet ainsi qu’à son suivi. Le financement est généralement garanti par un mécanisme de garantie publique dans le cadre du Fonds de cohésion sociale.

À qui s’adresser concrètement ?

Les principaux réseaux de financement de la création d’entreprise sont :

   
 Les associations habilitées par le Code monétaire et financier à distribuer des microcrédits sont :

En savoir plus

 

Julien Karachehayas | Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Dans la même thématique

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information