Connecte Ta Boîte, l’émission qui numérise les entreprises proposée par France Num, est de retour ! Découvrez la 3ème saison !

Comment améliorer la trésorerie de sa TPE PME avec l’affacturage

Dossier | Publié le 22 novembre 2023 | Mis à jour le 22 novembre 2023

Les petites et moyennes entreprises sont souvent confrontées à des problèmes de trésorerie qui peuvent les mettre en difficulté. Pour y faire face, parmi les outils financiers à leur disposition, l'affacturage constitue une solution à ne pas négliger. Les plateformes en ligne d'affacturage à destination des TPE PME démocratisent l’accès à ce type de financement.

Photo illustrative
Firmbee - Pixabay

Le délai moyen de règlement des factures fournisseur s’établissait en 2021 à 48,3 jours, dont 47,9 jours pour les PME et 42,5 jours pour les TPE, selon l’Observatoire des délais de paiement. La moyenne des retards des entreprises françaises était de 11,7 jours constate de son côté le dernier baromètre sur les retards de paiement publié en septembre 2023 par le cabinet Altares.

Cette situation pèse dangereusement sur la trésorerie des entreprises, déjà fragilisée par le contexte inflationniste rappelle le journal Les Echos qui liste les secteurs les plus impactés : le commerce, les services à la personne, la restauration, l'habillement et surtout les entreprises liées à la construction.

Pour éviter que cet allongement des délais de paiement ne pèse sur leur santé financière, les TPE PME peuvent recourir à l'affacturage qui permet de percevoir de percevoir de façon anticipée le montant de ses créances. 

Qu’est-ce que l’affacturage ?

L'affacturage (en anglais factoring) est un moyen de recouvrement de créances et de financement dédié aux transactions interentreprises (business to business ou B2B en anglais). Il permet d’obtenir rapidement une avance de trésorerie, notamment par la cession de factures en attente de règlement (les "créances clients") à un établissement de crédit spécialisé : l'affactureur (ou factor en anglais), moyennant une commission.

Les entreprises peuvent recourir à ces liquidités pour diminuer leur besoin en fonds de roulement et donc sécuriser leur trésorerie, se développer, répondre aux commandes ou encore exporter.

Longtemps considéré comme le dernier recours de sociétés en difficultés financières, l'affacturage est aujourd'hui un outil souple au service des entreprises.

L’affacturage qui est aujourd’hui la première source de financement à court terme des entreprises, devant le découvert recouvre 3 prestations qui peuvent être souscrites indépendamment l’une de l’autre par l'entreprise :

  1. un financement à court terme ;
  2. une externalisation de tâches administrative ;
  3. une assurance contre les impayés.

Une solution de financement de la trésorerie

L'affactureur avance le montant des créances dès leur présentation par le client. Il s'agit donc d'un crédit à très brève échéance, correspondant au délai de paiement accordé au débiteur.

Il n'y a pas de cession de créances et il revient au client de relancer le débiteur en cas de retard de paiement. Si l'entreprise ne parvient pas à obtenir le paiement de la facture à temps, elle devra rembourser à l'affactureur l'avance de trésorerie.

Le montant avancé est celui de la créance (ou potentiellement moins, en fonction des contrats et / ou de la connaissance que détient l'affactureur sur les débiteurs), après déduction de frais de gestion (fixes et/ou variables).

Un outil de recouvrement des créances clients

Ce service est proposé dans le cadre de la cession des créances de l'entreprise à l'affactureur qui gère pour le compte de son client l'enregistrement des factures, la relance des débiteurs en cas de retard de paiement, assure les encaissements et le service contentieux en cas de non-paiement.

Une garantie contre les impayés

L'assurance crédit garantit l’entreprise contre les défauts de paiement de leurs clients insolvables. En cas de  défaut de paiement d’un de vos clients, c'est l'assureur qui couvre le montant de votre créance.

« Cette solution ne coûte plus si chère, elle vaut le coup assez rapidement sur un cas de retard de paiement et elle fonctionne aussi avec les collectivités.

»

Nicolas Férand

  • Président du conseil régional de l'ordre des experts-comptables Provence-Alpes-Côte d'Azur interrogé par La Tribune

Quels sont les avantages de l’affacturage ?

Amélioration de la trésorerie

L'affacturage permet aux entreprises d'accéder rapidement aux fonds, réduisant ainsi les délais de paiement et améliorant leur trésorerie. Cela offre une marge de manœuvre financière précieuse pour répondre aux obligations immédiates, investir dans de nouvelles opportunités, ou simplement assurer une gestion plus sereine des opérations quotidiennes.

Réduction du risque de créance impayée

Les sociétés d'affacturage prennent en général en charge le recouvrement des créances, allégeant le fardeau administratif pour les PME. Cela réduit le risque d'impayés, car l'organisme d'affacturage prend en charge la gestion des crédits et évalue la solvabilité des clients.

Baisse des coûts liés au recouvrement des créances

L’affacturage réduit la charge de travail en termes de comptabilité clients et de recouvrement. Il permet également de diminuer les coûts de recouvrement et les coûts associés au recours au crédit…

Flexibilité financière

Les solutions d'affacturage en ligne offrent une flexibilité accrue. Les entreprises peuvent choisir quelles factures affacturer, à quel moment, et bénéficier d'une approche sur mesure adaptée à leurs besoins spécifiques.

Levier de développement

L’affacturage, en offrant un accès immédiat aux liquidités améliore la capacité d’autofinancement de l’entreprise.

Et face aux difficultés d’obtenir un prêt, l’affacturage constitue aussi une alternative intéressante dans la mesure où, contrairement aux banques, les affactureurs ne sont pas soumis aux ratios prudentiels. Ils sont donc davantage en capacité de prêter de l’argent aux entreprises.

Enfin l'affacturage qui ne crée pas de dette supplémentaire au bilan de l'entreprise permet à l’entreprise de conserver sa capacité d’endettement pour des projets stratégiques plutôt que pour des besoins de court terme.

« Les entreprises feraient mieux d’être payées à temps grâce à l’affacturage, plutôt que d’aller solliciter un prêt bancaire.
»

Christophe Mathieu

  • Responsable marketing stratégique et études économiques chez FactoFrance, interrogé par Le nouvel économiste

Concrètement comment fonctionne l’affacturage ?

Éligibilité

Les banques ne proposent pas l’affacturage à tous leurs clients professionnels. Elles exigent généralement qu’ils aient une bonne capacité d’autofinancement et une situation financière saine.

Il est aussi possible de se tourner vers des entreprises spécialisées d’affacturage.

Par ailleurs, l’accès à une prestation d’affacturage est conditionnée par l’évaluation par l’affactureur des créances pour en mesurer les risques à partir des informations que l'entreprise lui fournit : description du client et encours de factures.

« Quand une PME qui a besoin de se financer vient frapper à notre porte, on ne lui demande pas ses trois derniers bilans. Tout ce qui compte pour nous, c’est qu’elle nous fournisse une facture.

»

Christophe Mathieu

  • Responsable marketing stratégique et études économiques chez FactoFrance interrogé par Le nouvel économiste

Définir les modalités

Le contrat d'affacturage signé entre l’affactureur et l’entreprise fixe le cadre des prestations. Il détermine le niveau de délégation que vous souhaitez : financement de la trésorerie, recouvrement des créances clients, assurance-crédit.
 
Le contrat définit aussi, selon les modalités choisies :

  • le coût de la prestation ;
  • quelles sont les factures concernées (la totalité ou une partie seulement) ;
  • l'éventuel accès à la comptabilité de l’entreprise par l’affactureur ;
  • le montant du fonds de garantie ainsi que les possibles garanties demandées au dirigeant de l’entreprise.

Que se passe-t-il en cas d'impayé ?

Si votre client entre dans une procédure collective, l’assurance-crédit intervient pour couvrir l’impayé lié à la facture concernée.

Dans le cas où votre client a un retard de paiement :

  • Si vous avez souscrit à cette option les équipes "relance" et "recouvrement" de l’affactureur se chargent de relancer le client et, le cas échéant, d’étudier avec lui les raisons de ce retard et de négocier le paiement des créances dues.
  • Dans le cas contraire, c’est à vous qu’incombe cette responsabilité.  

Si aucune solution ne peut être trouvée pour obtenir le règlement, l’affactureur peut accompagner l’entreprise dans la procédure en précontentieux ou en contentieux.

Dans tous les cas, c’est vous qui décidez des suites que vous voulez donner. Vous pouvez toujours reprendre la créance du client pour éviter une procédure si cela vous paraît préférable. 

Quel est le coût du recours à l’affacturage pour une TPE PME ?

La tarification sur un contrat d’affacturage se décompose de la manière suivante :

  1. Une commission de financement rémunère l'avance sur la trésorerie. Son montant est calculé sur la base du taux d’intérêt à l’échéance de 3 mois,  Euribor 3.
  2. Dans le cas où il y a cession de créances, une commission d'affacturage est prélevée à chaque transaction pour financer le service de recouvrement.
  3. Si l’entreprise a souscrit l'assurance-crédit une commission spécifique est également prélevée. Son montant est calculé sur la base d’un taux (fixe ou variable) ou d’un forfait.
  4. Des frais annexes peuvent être exigés pour des opérations de gestion exceptionnelles ou non récurrentes comme la gestion des avoirs ou litiges par exemple, ainsi qu'une participation à un fonds de garantie couvrant le risque d'impayé.

Selon les services souscrits, le coût de ces prestations, négocié entre l’affactureur et l’entreprise, dépend aussi :

  • du chiffre d’affaire de l’entreprise ;
  • de son taux de sinistralité estimé (en fonction du taux de factures impayées);
  • de la charge de travail que représente le contrat pour l'affactureur.

En parallèle, l'affactureur bloque une partie du montant des créances cédées pour constituer un fonds de garantie qui permet de faire face aux impayés, aux litiges ayant engendré un contentieux, ou pour se prémunir d'un éventuel droit de préemption (URSSAF par exemple). La somme bloquée, proportionnelle au montant de créances cédées, est restituée à l'expiration du contrat.

Pour les TPE et les PME, les affactureurs proposent généralement des offres tarifées au forfait avec un certain nombre de factures remises et d’agréments prédéfinis.

Au final, selon les prestataires et les services proposés, le montant coût de l’affacturage représente généralement entre 1 et 4 % du montant de la facture TTC.

Définissez précisément vos besoins pour bénéficier d’une offre qui vous corresponde et faites jouer la concurrence sur les prix mais aussi sur les types et la qualité des services.

L’affacturage : une solution adaptée aux TPE PME

Aujourd’hui l’affacturage est une solution intéressante pour toutes les entreprises, quels que soient :

  • leur chiffre d’affaires ;
  • leur secteur d’activité ;
  • leur phase de développement ;
  • la localisation de leurs clients, en France ou à l’étranger.

Les plus petites entreprises doivent privilégier des solutions d’affacturage offrant un outil simple, rapide et facile à comprendre. Ce type d’offres simplifiées, destinées aux TPE ou PME, est de plus en plus répandu.

Souvent accessibles en ligne, avec une tarification sous forme de forfait, les solutions en ligne d’affacturage permettent aux entreprises de ne faire financer que quelques factures par an, au cas par cas, là où il était auparavant souvent obligatoire d’avoir un volume minimum de factures pour accéder aux prestations d’affacturage.

Ces plateformes offrent une interface conviviale, permettant aux entreprises de gérer facilement leurs transactions d'affacturage, de soumettre des factures et de suivre en temps réel le statut de leurs demandes.

N'hésitez pas à en parler à votre banque ou votre expert-comptable pour vous faire conseiller.

Podcast : Les avantages de l'affacturage pour la trésorerie des PME

Écoutez dans ce podcast de la CPME Yves-Marie Legrand, délégué général adjoint de l'Association Française des sociétés financières (ASF) expliquer les atouts de l'affacturage pour la trésorerie les PME. 

J'écoute le podcast CPME

Trouvez un expert de la gestion financière pour vous accompagner

Les Activateurs France Num sont des experts du numérique, publics ou privés, qui se sont référencés auprès de France Num et se sont engagés à réaliser un premier entretien gratuit.

Rechercher un expert en gestion financière

Julien Karachehayas | Licence Creative Commons BY-NC-SA 3.0 FR

Dans la même thématique

Cette page vous a-t-elle été utile ?

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et Abonnez-vous à notre lettre d’information